Mivy décoiffe,
car il a été conçu par un chauve !
réagir ou s'abonner : a  
http://www.mivy.fr/

26-fév-17


Pour me suivre ou commenter sur Facebook,
facebook

Extrait du forum de Libération
sur l'imposition des lampes basse consommation.

mardi, 15-Sep-2009

Pour réagir, ou s'abonner à la liste de diffusion :


Pour naviguer, cliquez sur le nez

Accueil

Le forum de libération laisse les lecteurs réagir, il y a de nombreuses pages, je n'ai pas souhaité tout reproduire, car trop d'information tue l'information. C'est donc une petite sélection que vous trouverez ici, ce n'est pas de ma faute si vous y lirez peu d'avis favorables aux lampes à florescence, la qualité de leur lumière et les problèmes de recyclage les font détester par la plupart. J'ai rajouté quelques commentaires du Figaro parlant d'autres aspects industriel, esthétique par exemple, ou d'atteinte à la liberté de choix, (On est libéral ou on ne l'est pas ! ) mais le rejet est ici aussi majoritaire parmi ceux qui s'expriment.

 

EditRegion6
 

http://www.liberation.fr/terre/0102588768-reaction-sur-faut-il-se-mefier-des-lampes-basse-consommation:sortBy-lastCommented:page-1

erreur de cible

Bien sûr, dans l'absolu les lampes éco consomment moins par lumen produit, toutefois le problème est plus complexe en regard du but écologique à atteindre.

  • Dans nos climats , en intérieur, l'énergie des lampes à filaments participe au chauffage des appartements. La différence se retrouvera donc sur le chauffage avec souvent une énergie productrice de CO2 (gaz ou fioul). En été on éclaire peu.
  • La lumière produite par les lampes est une lumière plutôt de raies dominantes (couleur) tout à fait différentes des lampes ordinnaires.
  • Beaucoup de luminaires qui utilisent des lampes flammes perdent tout esthétique. les lampes eco ne peuvent souvent pas être utilisés par manque de place.
  • Attention aux effets pervers , comme elles consomment moins on peut les laisser allumées en permanence, d'autant plus que la phase d'allumage est génante..
  • Le coût élévé est très dur pour de nombreux petits revenus surtout agées qui ne retireront peu de bénéfice des onze euros alors que deux sont suffisants..!
  • L'interdiction stricte ne s'imposait pas en regard de tous ces inconvenients et constitue une violence injustifiée.
    oui , aux fluo dans les grands magasins, usines, extérieur, mais pourquoi s'archarner sur la lumière intime des gens. C'est un dérapage non justifié. Samedi 05 septembre à 09h16

 

Courriers

Humour

 

henrykardo 

Walking, walking on the head
Mais comment a-t'on pu se laisser imposer d'avoir à vivre désormais dans une ambiance lumineuse d'arrière cuisine de pizzéria soviétique ? Est-ce que les Porsche Cayenne et les Humvee sont interdits d'asphalte ?
Samedi 05 septembre à 20h23

 

lecteuranonyme (2) "Incandescionnel" !

Je suis loin d’être un inconditionnel des ampoules à basse consommation (plutôt du genre « incandescionnel » !).

Dans mon salon, j’ai une lampe avec ampoule 100 W à incandescence qui émet bien plus de lumière à elle seule (et une couleur chaude et agréable, de surcroît) que mes deux autres lampes qui, elles, utilisent des ampoules basse consommation censées me restituer, d’après ce qui était écrit sur l’emballage, l’équivalent de 100 W de luminosité chacune. Je reconnais cependant que ces ampoules ne consomment en fait que 11 W chacune, mais la lumière est blafarde, verdâtre, même à pleine luminosité, et pourtant il s’agit d’ampoules achetées récemment dans un grand magasin de bricolage qui a retiré de ses rayons les ampoules traditionnelles avant même que la loi ne l’y oblige, et qui propose comme produit « phare » (s’y j’ose dire !) ces ampoules basse consommation et leurs support/abat-jour adaptés.
Les ampoules traditionnelles produisent 95% de chaleur et seulement 5% de lumière. Je reconnais que c’est une déperdition d’énergie énorme en été, mais en hiver la chaleur produite par ces lampes contribue, j’imagine, à élever la température ambiante, ce qui permet à mes robinets thermostatiques de se couper plus tôt, d’où économie de fioul (non ?)…
Là où j’habite (un pays voisin de la France), l’EDF locale m’a demandé si je souhaitais payer mon électricité un peu plus chère, en contrepartie de quoi « EDF » s’engage à produire l’équivalent de l’électricité que je consomme à partir d’énergies renouvelables, sans doute l’éolien ici. J’ai bien sûr accepté, et reçois depuis de belles factures vertes, imprimées sur un papier à fleurs… Pourquoi devrais-je donc être pénalisé et ne plus avoir le droit d’utiliser des ampoules traditionnelles ? Pour moi, c’est cela l’avenir : produire une énergie propre, et non pas remplacer les ampoules à incandescence par des néons améliorés (pas si améliorés que ça, d’ailleurs).
Ces lampes à LED m’intriguent au plus haut point : qu’en est-il de leur luminosité ? Diffusent-elles une lumière chaude et agréable, ou un infâme halo blafard ? Merci de m’éclairer ( !) sur ce point !

Samedi 05 septembre à 13h49

bozoxbozox (128) Ampoule classique = très mauvais chauffage

Une lampe ne sert qu'à chauffer le plafond (comme les convecteurs d'ailleurs).
Or en général les gens n'habitent pas au plafond !!! Donc en dépensant la même énergie dans un radiateur rayonnant, vous auriez 3 fois plus chaud qu'avec votre lampe incandescente.
Alors autant économiser cette énergie dans les lampes, pour l'utiliser ailleurs plus efficacement. Si vraiment vous voulez vous chauffer à l'électricité (très mauvaise idée, il n'y a qu'en France qu'on fasse ça à grande échelle), évitez tout de même les lampes.
Quant aux LED, c'est comme les lampes basse conso, il y a des merdes pas chères du tout, des merdes chères, des bonnes relativement accessibles et des bonnes chères.
samedi 05 septembre à 20h13

clydeclyde (45) Faut-il se méfier des journalistes ?
L’ampoule à incandescence a été inventée en 1879 par Joseph Swan. Edison a repris ça à son compte en l'améliorant, ce qui est très courant dans le domaine des grandes inventions.

L'expérience que j'ai des ampoules "basse consommation" est que leur durée de vie est bonne quand on ne les éteint jamais (super écolo comme comportement). Elles n'aiment pas les cyclages alors que les incandescentes durent beaucoup plus longtemps que leur durée annoncée si on les utilise avec un in-rush limiter, un limiteur de courant crête à l'allumage (le filament froid consomme en pointe 10 fois sa puissance nominale pendant environ 100 ms pour atteindre sa température de croisière).
Par ailleurs, les fluorescentes ont une couleur merdique, de "morgue" comme quelqu'un l'a écrit.

Et quid de la pollution industrielle pour produire une "basse consommation" par rapport à une traditionnelle dont la construction est extrêmement simple ? Même question pour les lampes à leds, au passage.

J'ai fait un p..... de stock de lampes à incandescence. J'en ai pour plusieurs années.
samedi 05 septembre à 19h19

ohluiohlui (1) 1 500 000 € le litre de mercure recyclé !
Voici ce que j'ai envoyé à 60 millions de consommateurs en décembre 2008 :

Bonjour, Soucieux d'écologie et de non-pollution, je me suis penché sur la campagne d'information qui vient d'avoir lieu concernant le recyclage des lampes basse consommation. Bien évidemment, je suis favorable au principe de lampes qui consomment moins et ont une durée de vie supérieure aux ampoules à filaments.
MAIS...
,.. j'ai été étonné d'entendre qu'on recyclait pour récupérer le verre et les métaux (pour faire des cadres de vélo; par exemple) SANS PARLER, dans 5 des 6 messages audio, du mercure présent dans ces lampes. Un seul spot mentionne qu'on récupère le mercure "de façon à ce qu'il ne se retrouve pas dans la nature."
Je me suis donc rendu sur le site cité dans les messages, http://www.malampe.org.
On lit ici qu'on recycle les lampes basse consommation pour des ressources naturelles préservées, moins de déchets produits et des économies d’énergie faciles et, tout à la fin, pour zéro pollution au mercure, alors que c'est la seule raison de ce recyclage (puisqu'il est aussi déclaré : il ne faut pas recycler les autres ampoules, le bilan écologique de l'opération serait négatif...)
Les consignes à suivre en cas de bris sont pourtant explicites ("Aérez, ramassez rapidement, pas d'aspirateur, sac fermé"), en donnerait-on de telles s'il n'y avait aucun danger ?

De plus,d'après mes calculs, à partir des données glanées sur malampe.org :
- 0,005 % de mercure dans une lampe
- 118 g, poids moyen d'une lampe
- 80 000 000 de lampes hors service chaque année
- 0,24 € d'éco-participation par lampe
80 000 000 x 0,118 x 0,005 : 100 = 472
Cela donne 472 kg de mercure dont il faut s'occuper chaque année.
Soit seulement 34.7 litres.(Densité du mercure : 13,6)
Total 34,7 litres de mercure à récupérer.

Éco-participation : 80 millions * 0,24 €= 19,2 millions €
Soit 553 114 € pour le recyclage d'un litre de mercure... à condition que toutes les lampes soient recyclées, comme on prévoit d'en récupérer le tiers cela fera plus de 1,5 millions d'Euros le litre ! !

En conclusion :
L'information concernant les dangers du mercure est insuffisante. La présence de mercure, les recommandations en cas de casse ainsi que la nécessité et les modalités du recyclage devraient à mon sens figurer sur les emballages,
Le montant de l'éco-contribution me semble disproportionné (à titre de comparaison, elle est de 0,01€ pour un téléphone portable)
Il faut intensifier la recherche pour réussir à éliminer complètement le mercure dans la composition des lampes
samedi 05 septembre à 09h25 - texte un peu simplifié par Mivy

luc12 (1) Et les ampoules à led dans tout ça ?

On en parle peu ou comme dans cet article je vois elles seront prêtes pour 2020 ! Nous prendraient-on pour des imbéciles ou est-ce encore une propagande pour les ampoules fluo ?

Sur cet article : http://www.my-led.fr/osram-halogene-pseudo-economique.php vous pourrez constater que ces nouvelles ampoules halogènes n'ont rien à envier aux ampoules à led et qu'elles sont classées D sur l'échelle de l'étiquette énergétique.
Les ampoules à led sont déjà prêtes et tout le monde le sait, par contre les grands fabricants ne le sont pas et toute la problématique est là !

Le site ampoule-led.fr commercialise ce genre de produits depuis déjà plusieurs années alors entendre que les ampoules seront dispo vers 2020 ça s'appellerait de la propagande si nous étions en Russie... ici c'est plutôt de la désinformation.

Nicolas Hulot ou Greenpeace militent pour l'utilisation immédiate des ampoules à led et tout le monde boycotte les ampoules fluo compactes alors de grâce cessons d'en parler.

Les ampoules fluo sont dangereuses dans un rayon de 30cm et sont fragiles, durent bien moins longtemps que la vie théorique annoncée sur les emballages et tout le monde le reconnait, il n'y à jamais d'échange possible en sav en grande surface et oui elles sont extrêmement nocives à l'échelle de la production de masse puisque nous parlons de milliards d'ampoules.
Pour rappel les 0.05mg de mercure sont à l'état gazeux donc impossible à ramasser comme ce qui s'écoulait de nos bons vieux thermomètres et 0.05mg multipliés par des dizaines de milliards d'ampoules... je vous laisse le soin de prendre une calculatrice pour voir de quoi on parle.

Les ampoules à led ont le mérite d'être les plus écologiques et elles ne dégagent pas de champs électro magnétiques contrairement aux ampoules CFL (fluo). La preuve d'un site indépendant ici : http://www.construire-sain.com/eclairage.htm.

Le site annonce de 1 à 5 nano tesla maximum ce qui est loin d'être le cas avec les ampoules fluo compactes.
Fuyez donc ces ampoules fluo comme la peste, cela forcera les industriels à y renoncer pour produire bien plus vite les ampoules à led que tout le monde attend.
Il n'y a aucun progrès à attendre des ampoules fluo compactes et les fabricants s'en mettent plein les poches puisqu'une telle ampoule ne coute même pas un euro à produire tandis qu'une ampoules de marque se trouve à plus de 10 euros en grande surface.

Par contre la led à une marge de progression énorme devant elle et certaines ampoules à led éclairent déjà aussi bien qu'une ampoule fluo compactes mais sans la fragilité, sans le mercure, sans les champs électro magnétiques et en respect avec l'environnement.

Et si vous passiez vous aussi aux ampoules à led ?
Le premier site en France : http://www.ampoule-led.fr , jetez un œil et constatez qu'il existe déjà une réelle alternative et qu'il n'est pas nécessaire d'attendre 2020.

Luc, l'un des derniers Jedi encore en activité...
Samedi 05 septembre à 09h46

bozox (128)
Vous dites que certaines ampoules à LED éclairent déjà aussi bien que les fluocompactes. Moi après avoir essayé (et mesuré avec un compteur électrique), je dirais plutôt que la plupart des LED sur les sites spécialisés dépassent de loin les fluocompactes, pour la plupart elle sont 2 fois plus efficaces. En tout cas aucune n'est pire (excepté toujours celles qu'on trouve en grande surface).

Bref, on se rejoint sur la conclusion : bannissons les fluos et passons aux LED. Arrêtons de toujours remplacer une technologie d'avant-hier par une technologie d'hier !
Samedi 05 septembre à 13h03

Agacé
Sympathisant écolo comme tout le monde, ça commence à me faire marrer tout ce que je peux lire sur les ampoules à basse consommation, le must en matière de prise de conscience sur les économies d'énergie. Là j'apprends qu'elles contiennent du mercure, en plus d'émettre des ondes électro-magnétiques, c'est la meilleure.

Moi qui avais mauvaise conscience d'utiliser encore quelques ampoules à filament, vous savez, celles qui coutent 10 fois moins cher et qui durent aussi longtemps.

Ah ouais. Il paraît qu'elles durent 10 fois plus longtemps aussi. Ben les miennes claquent allègrement les unes après les autres, au bout de 6 mois d'utilisation. Merci de m'expliquer où est l'économie.
Dimanche 06 septembre à 19h58


torrent1 (18) Fausse économies

Les économies annoncés sont fausses, une ampoule à incandescence chauffe en effet et ma majeure partie de l'energie qu'elle consomme est "perdue" comme chaleur, perdue? pas si sûr! en été oui, mais c'est aussi la saison on a le plus d'heures de jour et d'éclairage.

Mais l'Automne, l'Hiver et au Printemps quand on doit chauffer les appartements ou les maisons la chaleur émise par les ampoules à incandescence est additionnée à celle des appareils de chauffage, que ce soit radiateurs ou chaudières au gaz ou au fioul.

Comme ceux ci sont régulés par des thermostats situés dans les pièces à chauffer le résultat est que les radiateurs electriques ou les chaudières se mettent en marche un peu moins souvent et moins longtemps, donc il est totalement erroné de presenter la chaleur émise par les ampoules à incandescence comme une perte nette, ce n'est vrai que l'été quand on n'a nul besoin de chauffer ou même que parfois on utilise la clim quand on en est équipé.

Voila qui ramène ces fameux 8 terawatts à sans doute 1 petit terawatt, et qui donne la mesure de l'imposture d'utiliser ces lampes basse consommation, bien plus chères que les ampoules à incandescence, ne durant pas davantage, emettant une lumière désagréable polluantes par les rayonnements émis et polluantes en cas de casse ou à la destruction.

Finalement les seuls à s'y retrouver sont les fabriquants de ces lampes et surement pas les consommateurs ni la planète.
Vendredi 04 septembre à 15h14

dartagnons (553) Heu....
Pour avoir utilisé une ampoule dans une pièce (très) froide, je n'ai pas l'impression que -même un 100W- chauffe beaucoup.

Qui plus est les lampes sont rarement près du sol et chauffent donc le plafond.

On parle de petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Je ne suis même pas certain que le passage aux LBC se ressentent sur une facture EDF (sont elles + élevées que la hausse annuelle des tarifs ?).

Enfin, avec la généralisation des climatisations, votre argumentation visant à exclure la période estivale pourrait vous être retournée.

Sinon, en ce qui me concerne je trouves ces lampes ridicules, la lumière est moche comme celle d'un néon, et le temps que la lampe s'allume je suis déjà resorti de la pièce.
Vendredi 04 septembre à 22h42

jcdeja1 (1) j'ajoute
Il a fallu 50 ans pour quel'amiante soit retirée parce qu'il y a eu une campagne de ces abominables écolos alors que l'industrie savait depuis 50 ans que l"amiante est un poison mortel ...
Un petit problème : j'utilise depuis de nombreuses années des ampoules basse consommation : j'ai été surpris par la longévité beaucoup plus courte qu'annoncée . : parfois 6 mois, 1 an pour qu'apparaissent des problèmes qui imposent le changement . De plus, l'équivalence annoncée avec l'incandescence (17w= 75 llies ) me semble limite malhonnete.
Dimanche 06 septembre à 10h56
verm (487) democratie ?
Comme vous le savez, nous avons tous demandé à avoir des ampoules basse consommation, et l'UE, instance profondément démocratique, satisfait le désir des citoyens européens en les imposant.
Car nous voulons payer notre lumière plus cher, qu'elle soit blafarde et dangereuse pour la santé. Merci à l'UE et à nos gouvernements pour tout ce qu'ils font pour nous.
Dimanche 06 septembre à 09h08
liev (10) l'essentiel
l'essentiel est que ces nouvelles lampes fluocompactes apportent un éclairage à la fois horrible et inadapté.

horrible parce que froid, blanchatre sans aucune chaleur.

et inadapté parce que mettant des minutes entières pour commencer à fonctionner réellement (même les soit-disant nouvelles versions)...inutile de préciser l'intérêt dans des pieces ou on ne reste pas longtemps (toilettes, couloirs).

on en revient toujours au même, les écolos ont trouvé LA méthode pour réduire l'impact des humains sur l'environnement...nous rendre la vie suffisamment impossible pour nous pousser au suicide...
Samedi 05 septembre à 23h03

alex06 (81) completement débile
Les écologistes se tirent une balle dans le pied avec cette histoire d'ampoule (et ils recommence avec la taxe carbone). Ils se sont fait berner par les industriels qui veulent vendre leurs soit disant ampoules économiques. Comme ca ne marchait pas ils ont réussi à les rendre obligatoires....
Dimanche 06 septembre à 00h00

  EditRegion11
fiscgrave (14) arnaque
Vous posez le problème sur ses aspects les plus importants :l'humain et l'économique.
J'avais depuis 10 ans monté une LBC sur ma lampe de bureau qui fonctionne à 50 cm de ma tête pour éclairer mes documents de travail sans avoir de reflets gênants sur mon écran. Je n'ai jamais pu travailler ainsi plus de 2 heures à cause de la gêne occasionnée par l'ampoule (léger bruit du petit tranfo et température couleur) mais qui connait encore Kelvin de nos jours ?

Sur l'aspect économique, il faut savoir que la consommation des LBC à gaz inerte consomment énormément d'électricité au démarrage lors de la charge des condensateurs; par conséquent, leur consommation augmente si l'on a conservé l'habitude d'éteindre à tout bout de champ.
Leur durée de vie en est réduite et peu parfois être inférieure à celle d'une lampe à incandescsence. Ainsi on rapporte à la déchetterie (14 km) une ampoule qui a couté 7 euros et qui a fonctionné la même durée qu'une à 50 cts. Si en plus il faut dépolluer à cause des vapeurs de mercure, on n'est pas loin de conclure que l'utilisation des LBC est contre-productive .

Mon habitation est équipée à 90% en LBC depuis un dizaine d'année malgré les sarcasmes d'un entourage qui trouvait ces lampes laides (et les LED moches). Je viens d'en voir s'éteindre, dans les délais, une que son fabricant (Philips) a eu l'imprudence de garantir 3 ans. Je ne vous explique pas l'angoisse d'aller discuter le problème avec le gérant du magasin (Grande enseigne du Bricolage)
Pour que ce débat serve à quelque chose, il serait souhaitable qu'une autorité quelconque aiguillonnée par un lobby de consommateurs impose aux fabricants ou aux vendeurs l'obligation de garantir ces matériels jusqu'à ce que leur prix devienne raisonnable. Je ne pense pas qu'on puisse compter sur la presse pour nous aider dans la mesure où il paraît que le journaliste n'aurait pas compris que les lampes fluo-compactes (14W) sont de même nature que les tubes au néon dont la charge en mercure est double de celle des LBC parce que leur puissance (40W) est double.
Samedi 05 septembre à 08h53

Catfax (73 Quant au prix
J'arrive à l'instant de chez un discounter avec un joli lot de lampes payées 2,99€ pièce.

Les prix baissent un peu quand-même

Samedi 05 septembre à 13h14

bozox (128) 2,99 € ? Ca promet !
Vous allez les garder 3 mois avant qu'elles claquent. Vous auriez mieux investi votre argent dans des LED 3 fois plus chères que vous auriez gardé 20 ans...
Samedi 05 septembre à 20h15

bozox (128) Les LED en 2020 ??? Et pourquoi pas en 2050 ???
Les LED, ça marche déjà. D'ailleurs ma résidence de 500 logements devrait remplacer tous ses globes incandescents 60W par des hublots à LED avec détecteur. 90% d'économie dûe aux LED, 80% dû au détecteur, on devrait arriver à 98% d'économie. Avec un éclairage supérieur.

Et pas en 2020, mais bien en 2009 !

Vendredi 04 septembre à 17h08
alex06 (81) Led
Moi j'ai essayé les leds.
Ca coute très cher et c'est loin du confort des lampes classiques.
Il faut faire très attention à la température de la couleur (c'était trop blanc, on avait des mines de vampires). En plus il faut connaitre l'angle du cône d'éclairage, sinon ca éclaire juste sous la lampe et pas à coté (c'est gênant dans une grande pièce).
Du coup mon ampoule LED est dans un placard et j'ai remis une ampoule à filament.
Vendredi 04 septembre à 23h36
 
L'ambiance néon, non merci. Pour s'en sortir, il faut se référer à ce que l'on appelle la «température de couleur», mesurée en kelvins (K). En somme, plus la température est élevée (4 000 à 6 500 K), plus la lumière est froide et tire sur le bleu.

À l'inverse, plus elle est basse, plus la couleur est jaune et chaude. Pour un rendu équivalent aux modèles à incandescence, choisir plutôt une ­lampe de 2 700 K.
Et ne pas se laisser abuser par les mentions du type «lumière du jour», franchement blanche.

 

 

 
Il est temps encore... 03/09/2009 à 19:16

De faire grande provision d'ampoules. J'en ai quatre cartons de déménagement et j'en achète un lot à chaque passage à mon hyper. Non mais, vous voyez mes lustres anciens avec ces grosses horreurs blafardes ? Par ailleurs, si les nouvelles ampoules ne dégagent pas de chaleur dans la pièce de séjour, qui c'est qui va remonter le chauffage pour retrouver la température ambiante habituelle ?

@kalaakebira Pour l'asie, j'ai aussi remarqué.

La commission pense qu'on y aura des marchés. Malheureusement si nous mettons toutes les usines en Asie, on ne produira plus rien. C'est bien la bureaucratie que ne voit que devant ses yeux.
Pour les Fluo-compactes, ils ont juste regardé la consommation électrique. Ils n'ont pas fait le bilan énergétique globale ni regardé l'impacte sur l'environnement (produits toxiques).
Cette solution est vraiment une idiotie.
Il y a 2 mois, j'étais chez un fabriquant. Il dit qu'il suivra le mouvement mais qu'il n'est pas emballé. Il dit aussi que pour imposer ces lampes, les personnes de son secteur n'ont pas vraiment été consultés. C'est une décision politique (a priori) sans véritable fondement environnemental.

02/09/2009 à 11:17

asie et commission

J'aime bien le commentaire: fabriqué en Asie.
On tue les usines en Europe pour IMPOSER des produits achetés en Asie.
Merci la commission, c'est entre autre pour cela que les Européens l'aiment de moins en moins!
De toute façon je les remplace par les halogènes. Elles seront encore en vente et ont un rendu de couleur 100X mieux que les fluo dont la durée de vie est bien plus courte qu'annoncé!
J'avais acheté 4 fluo compact pour essayer. En 2 ans, 3 sont mortes. Impossible de les faire rembourser ou autre malgré qu'ils indiquent une garantie de 7 ans. C'est vraiment de l'arnaque et elles ne durent pas plus longtemps que celles à incandescence.
01/09/2009 à 14:11

on ne vous dit pas tout !!!

Nous avons testé depuis des années - parce qu'on y croyait, mais on s'est bien fait avoir - les ampoules soi disant basse consommation.
Résultat, elles coûtent 10 fois plus cher que les autres, n'éclairent rien du tout et durent 3 fois moins longtemps. cherchez l'erreur, encore une arnaque écologiste, au même titre que les éoliennes et la taxe carbone. merci qui ?
le GIEC et Hulot bien sûr, animateur télé sans aucun bagage scientifique, à côté de cela on tourne en ridicule les VRAIS scientifiques mondiaux ayant démontré que le petit réchauffement climatique actuel (il semblerait d'ailleurs qu'on se dirigerait plutôt vers un refroidissement, les pôles n'ont jamais eu autant de glace) n'est qu'une évolution normale du climat, et que, quand augmentation d'émissions de CO2 il y a, elle est n'est pas suivie mais PRECEDEE d'au moins 800 ans par une augmentation de la température...
Qui sait que le premier gaz à effet de serre est la vapeur d'eau ??? "on ne vous dit pas tout !!!"
Les écolos font leur beurre sur le dos des gens qui gobent tout çà : berk ! Ok, c'est contre la pensée unique, mais si personne ne le dit, où va-t-on ???

 31/08/2009 à 15:38

LBC = DANGER

J'utilise des LBC depuis 25 ans environ.

La plus ancienne fonctionne toujours, mais les plus récentes explosent en répandant du mercure, car leur qualité de fabrication s'est considérablement dégradée.

J'étais de ce fait revenu aux lampes à incandescence.
Les mesures autoritaires contre les lampes à incandescence sont une arnaque de plus, dans la campagne orchestrée par le GIEC.
31/08/2009 à 09:08

on en achètera de contrebande!

28/08/2009 à 20:46

Mais franchement pourquoi voulez vous que je fasse 50 euros d'économie sur ma facture annuelle d'électricité? et si ça me plait, à moi, de m'éclairer avec des 100 watts ou même des 200, c'est tout de même un monde ça! Est-ce que je verifie combien vous dépensez de téléphone ou de loto?
28/08/2009 à 20:46

On ne nous dis pas tout, mais la lumière sera faite.

Une ampoule tungstere genere 28 lumen par Watt cosommé, et un vrai tube NEON de 1 m de long génére 100 lumen par watt consommé. Si on peut mettre des tubes Neon de 16 mm de diamètre le long du plafond, chez soi, c'est bien. Sinon ... les gros tubes c'est moche.
Les ampoules de 15 W, à soit disant économie d'energie, qu'on nous vend à 10 fois le prix d'une ampoule standard, n'ont pas les memes rendements que les tubes Neon de Mr CLAUDE (inventeur du tube neon).
Ne vous y trompez pas, l'economie d'energie n'intresse personne à vrai dire, le vrai deal c'est de relancer l'industrie d'OSRAM et de PHILIPS en Europe, plutot que d'acheter Chinois.
Si on a tant attendu pour nous imposer la disparition des lampes de 100W c'est que l'industrie Européénne n'etait pas prete à produire en masse.
Nous avons exactement le meme schema de politique vis à vis des lampes à LED, en obligeant les constructeurs automobiles à équiper les voitures neuves sortant à partir de 2012 de nouvelles lumieres à LED. Il faut croire qu'il n'y a pas assez de lumière sur une voiture.
Cette fois ci ce n'est pas l'ecologie qui tire le projet mais c'est la securité qui est mise en avant...c'est comme d'habitude.
Plus le mensonge est gros, plus ca marche.
C'est la vie politique qui veut ça, d'apres ce que j'ai cru entendre.
27/08/2009 à 18:18

Excellente mesure :

1.- L'Eco-imbécile religieux et heureux accordera sa confiance aux gouvernants,
2.- L'éclairage sinistre des lampes faible consommation va renforcer le pessimisme en hiver : mais vous penserez aux vertus de ces élus "efficaces" à chaque fois que vous pousserez l'interrupteur. Ces élus qui vous "protègent" et que vous payez démocratiquement pour cela.
3.- Et pendant que les élus locaux offriront des lampes BC aux cocktails de fin d'année les tout petits élus français ne regarderont pas la gabegie d'éclairage public hors contrôle... alors que les systèmes de télégestion (de plus "made in France") s'exportent super bien à l'étranger ... là ou le terme "gestion publique" n'est pas encore synonyme de mascarade !
4.- Etnfin, ces lampes BC sont dangereuses pour la santé (radiations) et l'environnement : le chantier de l'homme politique de demain se prépare maintenant !

Personnellement, j'achèterai donc deux lampes à incandescence de 50W pour une de 100W pour mon intérieur. Cette lumière est belle et chaude.
Faites comme moi ! Ces systèmes d'incitations et d'interdiction qui veulent entraver mes libertés me laissent de glace.
Esprits étriqués êtes vous là ? Répondez donc !
27/08/2009 à 18:09