Mivy décoiffe,
car il a été conçu par un chauve !
réagir ou s'abonner : a  
http://www.mivy.fr/

26-fév-17


Pour me suivre ou commenter sur Facebook,
facebook

 

La lumière et Hanoucah

 

La lumière a été crée le premier jour, et les astres le quatrième, la lumière originelle ne dépend donc pas des astres, elle éclaire les esprits, et rend lumineux les gens de bien.
Hanoucah est la fête des lumières, on célèbre la victoire du sacré sur le profane, de la lumière sur les ténèbres et on oublie le triomphe des généraux.


Pour naviguer, cliquez sur le nez

Accueil

Pour écouter l'exposé vous pouvez me contacter, je vous l'enverrai si votre boîte aux lettres peut recevoir un MP3 de 11 Mb, cela passe chez Orange, pas chez Free.

La thora commence ainsi :

א בְּרֵאשִׁית, בָּרָא אֱלֹהִים, אֵת הַשָּׁמַיִם, וְאֵת הָאָרֶץ.  1 Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
ב וְהָאָרֶץ, הָיְתָה תֹהוּ וָבֹהוּ, וְחֹשֶׁךְ, עַל-פְּנֵי תְהוֹם; וְרוּחַ אֱלֹהִים, מְרַחֶפֶת עַל-פְּנֵי הַמָּיִם.  2 Or la terre n'était que solitude et chaos; des ténèbres couvraient la face de l'abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux.
ג וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים, יְהִי אוֹר; וַיְהִי-אוֹר.  3 Dieu dit: "Que la lumière soit!" Et la lumière fut.
ד וַיַּרְא אֱלֹהִים אֶת-הָאוֹר, כִּי-טוֹב; וַיַּבְדֵּל אֱלֹהִים, בֵּין הָאוֹר וּבֵין הַחֹשֶׁךְ.  4 Dieu considéra que la lumière était bonne, et il établit une distinction entre la lumière et les ténèbres.
ה וַיִּקְרָא אֱלֹהִים לָאוֹר יוֹם, וְלַחֹשֶׁךְ קָרָא לָיְלָה; וַיְהִי-עֶרֶב וַיְהִי-בֹקֶר, יוֹם אֶחָד.  {פ} 5 Dieu appela la lumière jour, et les ténèbres, il les appela Nuit. Il fut soir, il fut matin, un jour.
 

 

Au commencement... il y avait donc un commencement, qu'y avait-il avant ? on ne sait pas, et cela nous est fermé, on sait seulement qu'à un moment, D ieu a crée le ciel et la terre, mais sans lumière dans le ciel, une terre en Tohu bohu, et un souffle divin. A ce moment, jaillit une parole "Que la lumière soit ! "

Dès qu'il y a lumière on peut distinguer, séparer, classer, attribuer des fonctions, sans lumière ont ne peut rien faire, et de suite D ieu a séparé la lumière des ténèbres. Donc la lumière originale était déjà dans les ténèbres. Le monde était confus, comme le coeur des méchants qui ne savent discerner la lumière des ténèbres. La séparation a permis de les distinguer. La lumière ne chasse pas les ténèbres, il y aura alternance, on a besion de l'un pour savoir ce qu'est l'autre. Par cette séparation le créateur va pouvoir faire cesser le chaos.

Le Judaïsme tient énormément à ces séparations qui permettent de distinguer. Pour terminer le Shabat, on remercie notre créateur qui sépare le sacré du profane, la lumière des ténébres, le shabat des autres jours, et le peuple d'Israël des autres peuples. A cette occasion on allume une bougie, et avant de l'éteindre on se regarde les ongles à la lumière de la flamme, en pensant à Adam, qui avait une tunique de peau, peau se dit "Or" (עור) c'est un homonyme de "Or" (אור) le talmud dit qu'Adam était habillé de lumière. Ce désir de tout séparer va parfois trop loin, certains ne veulent-ils pas exlure les femmes de la sphère publique par peur des mélanges interdits ? pourtant, D ieu est un, et le rêve de ceux qui aiment tant séparer est de retrouver l'unité initiale.

Le soleil est crée le quatrième jour, et la lumière le premier : cherchez l'erreur !

D ieu créa les astres, le soleil, la lune pour marquer le temps, les fêtes et les saisons, ces astres sont appelés Maor (מְּאֹרֹ), faiseur de lumièrle mot est utilisé sept fois dans le quatrième verset de la bible, comme le mot Or lumière est sité quatre fois dans la première phrase.

Comment se fait-il qu'il fut soir, et qu'il fut matin premier jour, alors que le soleil n'éclairait pas encore le monde ? d'où vient donc la lumière du premier jour vu qu'elle ne passe pas par le soleil ?

D ieu dit « Que la lumière soit, et la lumière fut » si elle fut, c'est qu'elle n'est plus ! ,

Avec la lumière que le saint béni soit a crée le premier jour l’homme pouvait contempler le monde ou le cield’une extrémité à l’autre, mais le St bénit vit la génération du déluge, et celle de Babel, dont la conduite s’était dégradée, alors il décida de la cacher et de la réserver aux justes pour le monde futur. Genèse rabba II 2
Comme il est dit : « Il retira aux méchants leurs lumières » (Job)

Courriers

Humour

 


Pourquoi réservée aux justes :

« Il vit que la lumière était bonne » il n’est de bon que de juste car
« Dites au juste qu’il est bon
» (Isaïe)

Et lorsqu’il vit la lumière qu’il avait réservé pour les justes, il se réjouit, car il est dit
« A la lumière des justes , il se réjouit » ‘proverbes)

Où le Saint béni soit-il a caché cette lumière du premier jour ?
Cette lumière ne pouvait être visible le jour pour ne pas éclypser le soleil, ni la nuit, car il n'y aurait plus eu de nuit, on en déduit qu'elle est cachée est réservée aux justes pour le monde futur dit le Tamud
Elle est cachée dans la Thora, quiconque étudie la Thora pour elle-même mérite d’atteindre cette lumière disait le Baal Shem Tov

 

Les mitzvots sont des lampes et la Thora la lumière

S'il n'y avait pas de lampe, on ne pourrait pas avoir de lumière, la lumière descend, et la flamme monte du chandelier. Entre la lampe et la lumière, il y a la mèche, la mèche, c'est l'homme, il établit le lien. On peut casser la lampe, on peut même l'éteindre, alors la lumière disparaît, elle s'envole mais ne meurt pas. S'il n'y a pas de chandelier, de lampe, la lumière ne peut pas arriver. Les mitzvoths sont le moyen de faire venir la lumière.

Cela veut dire que sans mitzvots, on ne peut pas faire descendre la lumière de la Thora, la mitzvoth c'est l'action, et on ne peut pas agir si on ne sait pas. On en déduit que la connaissance est indispensable pour faire. L'étude apporte la lumière. Il s'agit de connaître pour être éclairé.

La sagesse de l'homme éclaire sa face dit l'écclésiaste, et pour les proverbes La lumière du juste rayonne, et celle des méchants est fumeuse.

C'est cette lumière qui est cachée dans la thora depuis le premier jour que les juifs doivent rechercher, et raviver par l'obéissance aux mitzvots. Cette lumière est rayonnante, elle vise à éclairer les peuples. L'âme de l'homme est une lampe divine qui promène ses lueurs dans les replis du coeur.

EditRegion12
 

Hanoucah est la fête des lumières

Hanoucah, veut dire inauguration en hébreu. C'est une fête historique tardive. On sait que le royaume de Juda a été conquis par Nabuchodosor qui a déporté son élite à Babylone. Cette ville est tombée sous la domination Perse, Sirius a autorisé les juifs à retourner en Judée et à y reconstruire le temple. La Judée est devenue un protectorat perse. Mais Alexandre le Grand a conquis la régionchequel, ses successeurs se sont partagé son empire, et le pays soumis à la domination syrienne s'est hélénisé. Lorsque les grecs ont voulu imposer le culte de Zeus dans le temple, les 'Hachmonaïm de la famille des grands prêtres, se sont révoltés sous la houlette de Juda le Maccabé, (En français Juda Martel car il se servait d'un marteau comme arme), ont chassé les syriens et ont redonné l'indépendance au pays.

Le 25 Kislev, le temple a été réinauguré, le 25 ième mot de la Thora est "Or", lumière, la 25 ième étape des hébreux dans le désert est 'Hachmona .
Pour nos amis chrétiens, le 25 décembre est le jour de Noël, jour également de fête des lumières.

Le mot Hachmonaïm, aurait pour racine Chemen, qui veut dire huile, l'huile est dans la lampe, et est indispensable à la lumière, elle ne se mélange pas à l'eau, elle est intègre et incorruptible. Il fallait pour allumer la menorah (le chandelier) du temple une huile extrêmement pure, or les grecs n'avaient rien laissé, et le peu qu'il restait avait servit pour un culte idolâtre. En fouillant le temple on a trouvé une petite fiole pure, qui datait... elle devait servir un jour, et ô miracle elle a brûlé huit jours, le temps nécessaire pour que l'on puisse en fabriquer de nouvelles.

Nous célébrons le miracle de la lumière qui a duré huit jours, et non la victoire des généraux,. Nous fêtons la victoire de l'huile de Judée, du petit reste de peuple qui était demeuré pur. La fête est en l'honneur du chandelier, du retour du rituel et des mitzvots, de la flamme don du ciel qui avait brûlée pendant huit jours. Huit, c'est le nombre de jour avant a circoncision, et le huitième jour, ce sera le jour des lumières, lorsque le messie arrivera.

La fête de 'Hanouca, de l'inauguration annonce donc l'arrivée du prophète Elie,hanouca surveillez vos bébés lors de la circoncision, peut-être est il déjà de retour chez vous, tout près de vous. Hannoucah annonce le huitième jour !

Une ancienne polémique, datant du Talmud opposait Beith Hillel à Beith Shamaï, Beith Shamaï disait, il faut allumer huit bougies le premier soir, car c'est l'inauguration de la fête. En effet sans l'événement marquant du début qu'aurions nous ? Dans un mariage, le plus important c'est le jour J, toute la suite en est la conséquence. Marquons la cause d'abord, les événements qui en dicoulent ont moins d'importance, ils sont induits. Shamaï proposait d'allumer sept bougies le second jour, six le suivant etc...
Mais Hillel a répondu, au contraîre, un événement c'est bien, un mariage c'est fondateur, mais si l'on s'arrêtait là, on aurait échoué. Il faut renforcer l'événement tous les jours pour lui donner tout son sens. Le temple a été inauguré c'était bien, mais il aurait fallu qu'il soit de plus en plus lumineux, et que de Jérusalem jaillisse la Thora, et de Sion la parole divine. Les prêtres ont ils été capable de réaliser ce projet ? en tout cas l'allumage des bougies leur en avait donné la direction.

Que la lumière rayonne en chacun de vous pour ces fêtes de fin d'année civile, joyeux 'hanoucah aux juifs, et joyeux Noël aux chrétiens.