facebook
Mivy décoiffe,
car il a été
conçu par un chauve !

m'écrire : a  
adresse : http://www.mivy.fr/

 


En marge des élections (Textes)
jeudi, 28-Jui-2012
Pour réagir, ou s'abonner à la liste de diffusion :


Pour naviguer, cliquez sur le nez
historique => journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011,
2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017
trefle
   
 

Suite aux révélations de Rue89,

le site conspirationniste Oulala.net se saborde

Le site conspirationniste et antisioniste fondé et animé par René Balme, ex-candidat du Front de Gauche, n’est plus accessible depuis le 22 juin 2012. En lieu et place de la page d’accueil d’Oulala.net, une « épitaphe » annonce la fermeture du site tout en dénonçant la « chasse aux sorcières » dont aurait été victime son fondateur et rédacteur en chef et met en cause des « stratégies de manipulation de l’opinion publique et des émotions, fondées sur la persuasion en s’appuyant sur le pouvoir des médias ». Ultime théorie de la conspiration, qui vise notamment Rue89 (qui a publié un article pointant les dérives du site). « Notre équipe, poursuit le communiqué, prend acte qu’elle doit se doter de moyens plus importants et plus fins, pour déjouer les attentats politiciens, et promet une renaissance offensive ».

A la suite des révélations de Rue89 et de la décision du Front de Gauche de renouveler sa confiance à René Balme, un collectif informel de militants et sympathisants de gauche avait lancé un « appel aux instances dirigeantes du Front de Gauche » à désavouer René Balme. Cette pétition, qui a réuni plus de 200 signatures dont celles du sociologue Philippe Corcuff, de l’historien Michel Dreyfus (auteur de « L’Antisémitisme à gauche. Histoire d’un paradoxe, de 1830 à nos jours », éd. La Découverte, 2009), du journaliste Guy Konopnicki (Marianne) et de plusieurs dizaines d’électeurs du Front de Gauche, n’a suscité aucune prise de position publique de la part du Front de Gauche à ce jour

 

 

Bernardo Zorro

Il était une fois dans le Sud (...) Nouvelobs89 : la nouvelle censure du web !
Bravo les gars belle promotion !

Gérard_Manhut_Aussichot répond à Bernardo Zorro

Faudrait pas se foutre trop de la gueule des gens , hein....
En particulier ne pas essayer de faire croire qu’un seul article dans Rue89 a suffi à faire fermer un site Web


caro répond à Gérard_Manhut_Aussichot
délinquance avérée

Il y a bien longtemps que les sites d’extrême gauche antiracistes tirent à boulets rouges sur oulala.net, alterinfo et les écrits puants de Eva R-sistons.
J’ai lu de nombreux articles sur les différents indymedias, par exemple.
Seulement, ces écrits restaient plutôt confidentiels.
A ma connaissance, mais je peux me tromper, Rue89 a été le seul site d’un peu d’importance à dénoncer Oulala et son conspirationnisme, son Nouvel Ordre Mondial.
A partir de ce moment, il valait mieux que Oulala ferme, plutôt que se retrouver en procès, comme son collègue d’Alterinfo.
Jusqu’où va la liberté d’expression ? jusqu’à propager la haine raciste ?
Regardez dans un moteur de recherche ceux qui soutiennent ces sites ... vous serez édifié.

Gérard_Manhut_Aussichot répond à caro
Pas besoin de moteur de recherche On en discute avec Cyprien depuis hier ; -)


comité de sécurité des commentaires répond à Gérard_Manhut_Aussichot
consultant
gérard, élévé par les grosses têtes

Gérard_Manhut_Aussichot répond à comité de sécurité des commentaires
oui, mais en plein air et au grain, ça compense

faded yasser répond à caro
pour la justice
chère Caro, combien de sites pro sionsites et pro israéliens ne font que diffuser des messages de haine et de mépris contre nos concitoyens d’origine arabe, de confession musulmane et habitant les quartiers populaires pauvres.
La nouvelle startégie consiste à coller sur ces concitoyens la montée des crimes racistes contre les français de confession juive et que les associations communautaristes comme le CRIF de Prasquier et Le BNCVA de Sami Ben Ghozlan ne cessent de les stigmatiser comme les petits nazillons du 21 eme siecle. Je vous donne des dizaine3s de noms de sites communautaristes où la haine de l’arabe ou du musulman est monnaie courante sans que ceci ne fasse indigner nos bien pensants défenseurs du temple de l’antiracisme.

caro répond à faded yasser
délinquante avérée
certains sites anti musulmans sont également personna non grata sur les sites d’extrême gauche.
11 ans pour qu’Oulala ferme. Il faudra aussi du temps pour que tous les sites racistes antisémites et/ou antimusulmans ferment.
Il faut continuer à les dénoncer. Un jour ... quand ? l’air sera peut être plus respirable ...

Rivendell répond à caro
Suppot de satan
Le problème n’est pas qu’un site soit antisioniste, antisémite, islamophobe ou raciste tout court, l’un plus ou moins qu’un autre...

Le problème c’est qu’on vise certains sites à propos haineux plus que d’autres, de façon indéniable. Et pour des motifs n’ayant pas forcément lien avec la lutte contre le racisme ou la haine.
Dans le cas de l’affaire « rue89 vs Oulala » le but premier était de dénigrer le front de gauche, même s’ils ne l’avoueront jamais évidemment. Et en insistant bien sur le côté antisémite du site, jouant pour l’occasion la complainte éternelle du Crif, qui échelonne en gravité les crimes selon la religion juive ou non de leur victime. Si Rue89 voulait véritablement lutter contre la « fachosphère », il mettrait ses « enquêteurs » à bosser sur FdeSouche, site bien plus influent et dégueulasse que Oulala. Si Rue89 voulait lutter contre le conspirationnisme il... non attendez, les trois quarts des riverains sont conspirationnistes.

Leon 777 répond à faded yasser
artiste
vous avez vraiment la colère très sélective
Une forme de torticolis intellectuel très prononcé.
Comme tous les racistes islamistes.

BernardN répond à faded yasser
Tu devrais un peu plus méditer sur les conséquences de paroles de haine et d’amalgames, dont les conséquences sont dramatiques :
Est-il besoin de remémorer ces meurtres sur fond d’antisémitisme et de haine contre des militaires :

« Rachel Monsonego est inconsolable après la mort de sa petite-fille Myriam, tuée de sang-froid par Mohamed Merah lundi dernier lors de l’attentat contre l’école juive Ozar Hatorah. La grand-mère ressasse le scénario de l’attaque. “Il a mis ma petite fille par terre, lui a tiré les cheveux et lui a mis une balle dans la tempe”. ...
RTL, Créé le 23/03/2012 à 19h44

Voilà ce qui arrive quand des crétins font l’amalgame ultime entre conflit du proche-orient et des français juifs !

Conventionnel répond à BernardN
On ne peut régner innocemment
C’est tout à fait vrai. Mais qu’arrivera-t-il lorsque des crétins feront l’amalgame ultime entre un commentaire posté sur la Rue et la situation du Moyen Orient ?

nicolas.boulay répond à faded yasser
ingé
Justifier une connerie par une autre, n’a aucun sens !
Ce n’est pas par ce qu’il existe des sites racistes d’un bord, que cela autorise les sites racistes de l’autre.
On est plus en récréation, en disant au surveillant, « l’autre il fait pareil ».

Xoloscuintle répond à caro
Aide-soignante
Et vous ? Caro vous faites parti du très conservateur think thank Le Cercle de l’Oratoire comme Mr Rudy Reichstadt ? Bien oui le site conspiracywatch a bien été crée car il fallait pas que les gens doutent de ceux qui ont fait le 11 septembre à savoir le Sieur Bush et sa bande.
Donc ce cercle est là pour diffuser les bonnes idées de l’Axe du Bien (Otan, Banques, guerres de civilisations, esprit américanophile ) face à l’Axe du Mal ceux qui doutent de la véracité des preuves de la culpabilité des méchants terroristes, pour créer le « casus belli » et attaquer l’Irak, l’Afghanistan et la Libye et maintenant la Syrie au doux nom des droits de l’homme. l’Ingérence humanitaire et la guerre humanitaire faites par nos valeureux « BHL, Sarkozy et Juppé » ...Minable !

.666 répond à Xoloscuintle
Juif errant
Manquent les preuves. Mais l’Axe en remplace un autre, de mauvaise mémoire et peut-être aussi du même financement...à ses débuts ?
En bon complotiste, je constate que l’Amérique a mis la main sur l’Europe grâce à la deuxième guerre mondiale voulue par les néocons de l’époque qui voulaient la peau des réformes sociales et bancaires de Roosevelt.
Et quoi de mieux qu’une guerre ou des attentats pour faire passer des lois liberticides et réactionnaires.
50 guerres coloniales après, rien n’a changé.
Maccarthysme de la VO pas mort.

Uutaa répond à Gérard_Manhut_Aussichot
Les bras m'en tombent.
Un candidat du Front de gauche recuse tout antisémitisme - L’Express

Le Figaro - Élections : Un candidat conspirationniste investi par le ...

R.Balme, toujours candidat, se retire d’Oulala.net - Législatives ...
rhone-alpes.france3.fr/

Oulala.net | U.E.J.F

Polémique autour de René Balme | Humanite
5 juin 2012 ... À parcourir les pages d’oulala.net, on peut être surpris d’y trouver ... la ligne qui

31/05/2012

René Balme, candidat FG dans le Rhône, récuse tout antisémitisme leparisien.

L’ancien directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, François Delapierre, a promis une décision rapide au sujet de René Balme, candidat du Front de gauche aux législatives dans le Rhône, mis en cause pour avoir animé le site Oulala.net, à teneur antisémite. liberation

| 7 juin 2012 | Raphaëlle Besse Desmoulières | 593 mots

René Balme, élu de Grigny (Rhône), publie sur son site des auteurs proches de l’extrême droite. Après plusieurs jours de tergiversations, le Parti de gauche (PG) de Jean-Luc Mélenchon a décidé, mardi 5 juin, de maintenir la candidature de René Balme, qui se présente pour le Front de gauche dans la...

Plus les télés, si vous vous arrêtez au seul article de la rue je comprends votre indignation.
Et tout ça en pleines législatives.

Je me demande qui, en définitive, se fout de la gueule de qui.
Une réforme de la justice, après l’entrée des citoyens dans les tribunaux voici le temps des braves gens.
Tant que la manière ne vous gène pas tout va bien.

Les médias contre l’égalité Lien

   
 

Falorni : "Le message de Valérie Trierweiler me fait chaud au cœur"

Créé le 12-06-2012 à 19h42 - Mis à jour le 13-06-2012 à 10h31Par Baptiste Legrand

"Je suis un candidat de la majorité présidentielle", affirme le candidat dissident, quoi qu'en disent Hollande et Ayrault. Et tant pis pour Ségolène Royal : "Assez de victimitude !" Interview.

Mots-clés : falorni, Trierweiler, Hollande, Royal, ségolène, la Rochelle

Nouvel Observateur


Olivier Falorni: "Les électeurs qui voteront pour moi dimanche savent qu'ils voteront pour un socialiste." (AFP/Jean-Pierre Muller)
» Trierweiler : entrée fracassante dans le psychodrame rochelais
» Royal - Trierweiler : la poignée de main de Rennes
» Trierweiler - Royal : une relation sous haute tension
» Pourquoi la gauche doit sauver Ségolène Royal
» Ayrault tente d'étouffer la controverse
» "Dallas à l'Elysée" : la droite jubile après la sortie de Trierweiler

Le message de Valérie Trierweiler sur son compte Twitter vaut-il soutien implicite de François Hollande ? Est-ce une façon d'afficher une proximité ?

- Je n'affiche rien. Le tweet, ce n'est pas moi qui l'ai écrit. Valérie Trierweiler a dit ce qu'elle voulait dire. Elle ne parle pas de la proximité avec François Hollande. Elle affiche un message personnel et amical, et je l'en remercie car cela me fait chaud au cœur, surtout en cette période où l'on reçoit des coups. C'est tout, mais c'est déjà beaucoup pour moi. François Hollande n'a rien à voir avec cela.

[Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a déclaré après la fin de cette interview : "Le président de la République et moi-même nous soutenons à fond la candidature de Ségolène Royal à La Rochelle", NDLR]

Vous n'imaginez donc pas que le message de Valérie Trierweiler ait pu être validé par le chef de l'Etat ?

- Je ne veux pas parler de François Hollande. Je n'ai pas l'habitude de dévoiler des conversations privées, que ce soit avec Valérie Trierweiler, avec François Hollande ou avec quiconque.

Avez-vous parlé récemment avec François Hollande ?

- Une conversation privée reste privée.

"Ségolène Royal est l'unique candidate de la majorité présidentielle qui peut se prévaloir de mon soutien et de mon appui", déclare François Hollande sur la profession de foi de la candidate socialiste. Vous ne pouvez plus vous prévaloir de votre appartenance à la majorité présidentielle. Où vous situez-vous ?

- Je suis un candidat de la majorité présidentielle. Si je suis élu député, je siégerai sur les bancs de la majorité présidentielle. Il ne faut pas instrumentaliser le chef de l'Etat, qui aujourd'hui a bien d'autres choses à faire que de s'intéresser aux élections législatives, et encore moins aux élections à La Rochelle.

Allez-vous retirer la mention "majorité présidentielle" de votre site internet et de vos tracts ?

- Il en est hors de question.

28,9% contre 32,0% à Ségolène Royal. Trois points d'écart. Vous croyez en la victoire ?

- Bien sûr ! J'y crois depuis que j'ai lancé ma campagne, parce que je ressens sur le terrain une révolte contre une candidature qu'on voudrait nous imposer. La candidature de Ségolène Royal procède d'un diktat anti-démocratique. Elle a fait interdire les primaires avec la complicité de l'appareil parisien.

Mais s'il y avait eu une primaire, vous n'auriez pas pu vous présenter car la circonscription était réservée à une femme…

- Ma suppléante avait déposé sa candidature devant les instances du Parti socialiste. Mais de toute évidence ce n'était pas une circonscription réservée à une femme; c'était une circonscription réservée à Ségolène Royal.

J'ajoute qu'en tant que premier fédéral [le patron du PS en Charente-Maritime, NDLR], j'ai fait en sorte que les quatre circonscriptions revenant au PS dans le département soient attribuées à des femmes. Alors en matière de machisme, on peut trouver pire ! Je ne supporte pas cette accusation. Ségolène Royal est dans la victimisation permanente. Chaque fois qu'on la critique, ce serait par machisme ? Assez de victimitude !

Ségolène Royal est arrivée première. La tradition républicaine à gauche veut que les candidats qui arrivent en second se désistent en faveur du mieux placé, comme l'a souligné Martine Aubry. Pourquoi avoir refusé ?

- En effet, sous Ben Ali, il y avait des candidats élus avec 100% des voix. Madame Royal veut donc être la candidate unique ? Mais alors il y aurait 80% d'abstention. On veut ridiculiser la Rochelle ? On veut ridiculiser la démocratie ? Je refuse de recevoir des ordres d'un appareil parisien qui parle de règles, alors qu'il s'est essuyé les pieds sur ses propres règles en annulant le vote militant. En ce cas, supprimons les élections ! C'est le régime soviétique, nommons les élus au nom de l'intérêt supérieur du parti !

Si vous gagnez, ce sera aussi en partie avec les voix de la droite - Dominique Bussereau appelle à faire battre Ségolène Royal. Cela vous dérange-t-il ?

- Que Martine Aubry et Ségolène Royal se rassurent : je suis au clair avec mes valeurs. Je suis au clair avec mes convictions. Je suis un homme de gauche, un socialiste. Les électeurs qui voteront pour moi dimanche savent qu'ils voteront pour un socialiste.

D'ailleurs, qui est allé gratter à la porte de François Bayrou dans l'entre-deux tours de la présidentielle ? Qui a parlé de le nommer à Matignon ? Et qui a eu besoin des voix du centre pour être élu président de la République ?

Vous voulez parler de Ségolène Royal à la présidentielle de 2007 et de François Hollande en 2012…

- Un candidat s'adresse à tous les électeurs. Il ne leur demande pas s'ils sont bien de gauche avant de les laisser entrer dans le bureau de vote. Et même en 1981, est-ce que François Mitterrand a été élu uniquement avec les voix de la gauche ? Est-ce que certains électeurs du RPR, qui ne voulaient plus de Valéry Giscard d'Estaing, n'ont pas contribué à sa victoire ?

Ségolène Royal préside la région Poitou-Charentes depuis 2004. Pensez-vous avoir fait davantage qu'elle pour la Charente-Maritime et pour La Rochelle ?

- Il paraît évident qu'un député ancré sur son territoire fera toujours mieux qu'une candidate qui veut seulement s'asseoir sur le perchoir [la présidence de l'assemblée nationale, NDLR]. Un exemple. Le littoral a été frappé par la tempête Xinthia, ce qui a montré les faiblesses du dispositif de prévention. On a pris conscience qu'il fallait prévoir un vaste plan de rénovation et de construction de digues. Mais contrairement à la région Pays-de-la-Loire, la région Poitou-Charentes a refusé de contribuer au financement, en raison d'arrières pensées politiciennes.

Ne redoutez-vous pas de desservir votre camp en voulant faire tomber celle qui a été sa candidate à la présidentielle ?

- Mon but n'est pas de provoquer la chute de qui que ce soit. Quand on est candidat, on risque la défaite, c'est ainsi, c'est la démocratie. On connait d'autres personnalités d'envergure nationale qui, parce qu'elles n'ont pas su ouvrir les yeux, ont été battues. Personne n'est indispensable. Seuls les électeurs décident si une personnalité est indispensable à la nation. Car derrière tout cela il y a les Rochelais, les Rétais, les habitants de cette circonscription. Ils ont envie de s'exprimer. Ce ne sont pas des veaux, ce sont des citoyens éclairés qui veulent décider eux-mêmes du nom de leur député.

Propos d'Olivier Falorni recueillis par Baptiste Legrand le mardi 12 juin 2012