facebook
Mivy décoiffe,
car il a été
conçu par un chauve !

m'écrire : a  
adresse : http://www.mivy.fr/

 


Le Certificat de coutume - Documents


Mardi, 03-Mar-2015
Pour réagir, ou s'abonner à la liste de diffusion :


ou contactez moi : michel.levy@orange.fr


Pour naviguer, cliquez sur le nez
historique => journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011,
2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017
trefle
   
 

Pour épouser une musulmane en France il faut devenir musulman

C'est INCROYABLE mais...
...malheureusement vrai. Pour épouser une musulmane en France, il faut devenir musulman.

Et ce sont les mairies françaises qui vous y obligent !

Ne tombez pas de votre chaise et lisez ce qui suit. On aura tout vu et encore ce n'est pas sûr.
Quand les mairies demandent au futur marié de se convertir à l'Islam !!!
Les mairies françaises refusent le mariage civil d'un français avec une marocaine s'il ne s'est pas converti à l'islam.

Quand Frédéric Gilbert, journaliste télé, a voulu épouser sa compagne marocaine et mère de son enfant, il était loin d'imaginer le piège administratif qui l'attendait. Après avoir retiré un dossier de demande de mariage à la mairie d'Aubervilliers, il découvre parmi les formulaires habituels, un document intitulé : « certificat de coutume».
Une pièce à se procurer auprès du Consulat du Maroc, que « tous les couples franco-marocains nous fournissent, tous les jours », lui explique l'officier d'état civil.

Confiant, Frédéric Gilbert se rend donc au Consulat, où il apprend, éberlué, que l'obtention de ce très anodin « certificat de coutume » est en fait conditionnée à une petite formalité : la fourniture d'un « Acte de Conversion à l'Islam ».

Refusant catégoriquement de se soumettre à cette conversion express, le mécréant retourne à la mairie républicaine et laïque d'Aubervilliers. Et là, figé sur place, il s'entend délivrer un verdict administratif sans appel : pas de mariage civil sans certificat de coutume ! Sans conversion à l'Islam. Sous le choc, le postulant au mariage épluche le Code civil qui lui confirme que ce certificat de coutume n'est pas obligatoire. Il peut éventuellement servir à vérifier l'état de célibat d'une personne étrangère si, comme il arrive dans certains pays, les mariages et les divorces ne sont pas inscrits en marge de l'acte de naissance.

Un cas de figure qui, en l'occurrence, ne le concerne en rien, puisque sa future épouse est en possession d'un certificat. Mais non, l'affaire est entendue, l'Officier d'État Civil de la mairie d'Aubervilliers reste inflexible : «Vous n'avez qu'à  faire semblant comme les autres, et devenir musulman sur le papier, mais pas pratiquant.» Incrédule, Frédéric Gilbert se renseigne auprès de plusieurs mairies : même réponse !

Autrement dit, la loi marocaine prévaut sur la loi française ! Et c'est la même chose avec la Tunisie, l'Algérie et l'Égypte. En poursuivant son enquête, il découvre alors avec effarement que tous ses compatriotes mariés en France à des musulmanes sont devenus musulmans « sur le papier». C'est si simple ! Une conversion se  fait dans n'importe quelle mosquée en trois minutes. Il suffit de lever l'index à hauteur du visage et de prononcer « avec conviction et avec cœur cette phrase : " Je reconnais qu'il n' y a de Dieu qu' Allah et son prophète Mahomet " et l'imam décide que vous êtes devenu musulman.

C'est ce que font la plupart des hommes épousant une marocaine en France, pour régulariser leur union à la Mairie et éviter les problèmes avec l'administration française ou marocaine. Et vu la progression des musulmans en France, ça n'est pas près de changer. N'oublions pas qu'au Maroc toute relation hors mariage est un délit.

Aux dernières nouvelles, un élu d'Aubervilliers lui a fait  savoir que le dossier serait étudié «étape par étape» par le service juridique de la mairie. Le fils d'une de mes connaissances est passé par là, baptisé "catholique», il a dû choisir Othman comme prénom pour épouser Jasmina, l'élue de son cœur.

Oui, il a été obligé de devenir musulman ! Et si vous ne me croyez pas,cliquez sur ce lien et lisez cet article...

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/aubervilliers-le-marie-refuse-de-se-convertir-a-l-islam-07-01-2012-1801354.php

A Faire connaitre !!! Pendant ce temps la gauche, les associations, les médias martèlent en cœur que les Français sont intolérants et racistes. Pauvre France qui se laisse entraîner dans une pandémie de naïveté par des politiciens de droite comme de gauche qui sont des traîtres à la Patrie.

 
 

 

Aubervilliers :
le marié refuse de se convertir à l'islam

 

 

Le Parisien | 07 Janv. 2012, 11h56

Le 14 janvier, Frédéric Gilbert, journaliste télé et réalisateur, et Hind, Marocaine avec laquelle il a une fille de15 mois, se marieront à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Cette union sera d'autant plus exceptionnelle que le service de l'état-civil de la mairie l'avait d'abord refusée, et qu'ils ont dû attendre la décision du procureur de la République, rendue le 30 décembre après avoir été saisi par Frédéric, pour obtenir ce feu vert.
En cause, un document administratif appelé « certificat de coutume », que les mairies demandent lorsque l'un des futurs mariés est de nationalité étrangère. Pour cela, Frédéric Gilbert se rend au consulat du Maroc, où il apprend que ce « certificat de coutume » ne peut lui être donné s'il ne signe pas un « acte de conversion à l'islam ».

Une avalanche de courriers

Une obligation que lui confirme un agent de l'état-civil : sans certificat de coutume, pas de mariage civil. « Je suis tombé des nues, avoue Frédéric Gilbert. Je suis fils de curé défroqué, c'est dire si je suis un laïc convaincu, je ne veux pas me convertir à l'islam, même pour la forme. Ma femme est musulmane, elle fait le ramadan, je respecte sa croyance, mais je resterai athé. Et elle le comprend. » Le journaliste a fait son enquête dans d'autres mairies et découvert que la pratique est répandue et que la plupart des futurs mariés — 4 677 mariages franco-marocains célébrés en 2009 — préfèrent « se convertir pour de faux », plutôt que de subir des complications administratives. « J'ai aussi consulté le Code civil, et il n'est stipulé nulle part que ce certificat est obligatoire, poursuit Frédéric. Seul un certificat de célibat de la personne étrangère l'est ».

L'affaire se serait arrêtée là, si la médiatisation de l'affaire par « Charlie Hebdo », dans un reportage intitulé « Quand les maires se prennent pour des imams », n'avait pas suscité une avalanche de courriers accusateurs en mairie d'Aubervilliers. Le maire PS avoue « être tombé de l'armoire ». « J'ai pris l'affaire très au sérieux, et demandé une note juridique aux services, avoue Jacques Salvator. Je n'avais jamais entendu parler de cet acte de conversion, et encore moins qu'on refusait de marier en son absence. Ce que ce monsieur dénonce est vrai. » Soutenant la démarche de son administré, le maire sera d'ailleurs présent au mariage, au côté d'Edgar Minimbu, adjoint à l'état-civil, qui a joué les médiateurs avec le couple. Un mariage qui, faute de ce fameux certificat, n'aura pas de valeur légale au Maroc.

Réactions

L.r. a publié le 2 Février 2012 à 00:05

Cette pratique est on ne peut plus normale et ne vise nullement à stigmatiser l'islam... On considère juridiquement que le mariage de personnes de nationalités différentes, pour être valable, doit respecter les conditions de fonds de la loi applicable à la personne de nationalité étrangère...

De ce fait, afin garantir la sécurité juridique du couple, il est normal que les maires demandent un certificat de coutume : moyen juridique permettant de connaitre la loi étrangère.
Imaginez les incidences que peuvent avoir un mariage valable dans un pays et nul dans un autre ?
Le mariage ayant des effets sur la filiation, la nationalité, le nom etc.
Les officiers de l'état civil se doivent d'assurer un minimum de sécurité juridique au couple.
Il était EVIDENT que le mariage pouvait avoir lieu en France : on a un ordre public, notre République est laïque etc.
Cependant : que pourrait faire l'époux si, après avoir vécu avec sa femme, ils se séparent, celle-ci retourne vivre au Maroc, où le mariage est considéré nul ?
Cette question, d'une intense complexité juridique est laissée au jugement de personnes ne comprenant pas qu'il ne s'agit pas d'une exception à la règle, mais bien d'un principe qui vise à protéger des droits. Remarquons que rien n'est fait pour éclairer cette question au fond...


Le hollandais a publié le 1 Février 2012 à 14:25
Bonne nouvelle, on n'a pas besoin de vivre comme en Arabie du 7eme siècle...
Un peu facile de parler de 'stigmatisation' quand c'est bel et bien la religion islamique qui impose ce genre de conversions.

Tchavau a publié le 24 Janvier 2012 à 18:51
a tine 87 essaye de lire un peu, pour pouvoir faire la déférence entre un islamiste et un musulman avant de venir mettre des commentaires ici .


Lemeria a publié le 22 Janvier 2012 à 00:51
Serieusement, c'est le meilleure moyen de stigmatiser une fois de plus la communauté musulmane. Moi je ne pratique pas perso et c'est un choix que ma famille à accepter.
Mon ami est lui catholique et baptisé mais non pratiquant.
Perso la double nationalité non merci, je suis née en france j'assume tres bien et j'assume également l'heritage de mes parents.
Si pour de l'argent je doit ajouter une double nationalité franchement je m'en fiche totalement. Mais pour autant je ne desapprouve pas ce qui font ce choix puisque chacun à ses raisons. Comme je ne souhaite qu'un mariage républicain sans le tralala, je n'impose ni ne souhaite que l'on m'impose à moi ou mon fiancé quoique ce soit.
Chacun et différent et le mélange des deux ne se fait au détriment d'aucun. Chacun apporte une part de lui et l'autre l'accepte. Du moins c'est comme cela que nous concevons la vie l'un aupres de l'autre. Pourquoi tant de médiatisation autour d'un sujet qui n'en vaut pas la peine.

Anakyn a publié le 12 Janvier 2012 à 11:11
Tiens donc ? Et que faites-vous des franco-tunisiens, des franco-mauritaniens ou des franco-égyptiens par exemple ? Ceci dit, je suis absolument contre la double nationalité ! Ou on est Français ou on se revendique d'une autre Etat, mais pas les deux à la fois !
Imaginons que la mobilisation générale soit décrétée (pour une raison X ou Y). Que vont faire les double nationaux ? Ils s'empresseront de quitter la France, histoire d'échapper à la mobilisation, et n'y reviendront une fois les choses calmées, et après que les vrais Français se soient fait casser la gueule !


Tine87 a publié le 9 Janvier 2012 à 07:36
il a raison chacun sa religion on n' oblige pas un islamiste a devenir catho
- Belebele à Tine87 : merci de ne pas confondre musulman et islamiste
- Calimero à Tine87 : je suis d' accord avec vous sur ce point . Allez-vous à l' église le dimanche ?

Sinouzak a publié le 08 Janvier 2012 à 13:01
Si un français veut prendre une nationalité étrangère, il perd automatiquement le nationalité française, la double nationalité n'est possible qu'avec 2 pays du Magrheb, l'Algérie, et le Maroc, et encore sous certaines conditions.

Légaliste a publié le 08 Janvier 2012 à 15:01
Pour le Français ayant acquis une autre nationalité, la nationalité française se perd par manifestation de volonté (déclaration auprès du consulat français du pays de résidence). Tant que le Français ne manifeste pas cette volonté, il conserve sa nationalité Française!

Aladine a publié le 08 Janvier 2012 à 09:01
c'est dingue ce monde de fous,(ma mère était juive,mon père musulman non pratiquant )et moi catholique avec l'autorisation de mon père a 16 ans.
Mes parents se sont mariés en France en 1956 avec 2 enfants ,ont ne leurs a pas demandés de se convertirent,les lois change et ne s'arrange pas .
Mes enfants sont catholiques de choix ,et ils portent des prénom français.
Mon pays est la France point barre.
Et étonnant je n'ai jamais remis mon pieds dans mon pays de naissance (la Tunisie)pourquoi faire?
Quand ont aiment vraiment une personne ont ne lui imposent pas sa religion,et puis quoi encore!! je comprend mieux pourquoi mon père me disait toujours (épouse un français,il te respecteras)
Merci a ce père de m'avoir laissé le choix de mes convictions ,de ma vie

Abdelwahab a publié le 08 Janvier 2012 à 07:01
De toutes façons les musulmans ne pratiquent plus à 100 % les préceptes de la religion. Ils choisissent ce qui les arrange et selon les circonstances.

Lam a publié le 08 Janvier 2012 à 03:01
Absolument rien d'étonnant dans tout ça.
Mon père s'est fâché avec sa famille pour toujours car ceux-ci refusaient le mariage si ma mère ne se convertissait pas.
Ensuite sur fut le tour de mon prénom qui devait être musulman.
Tout comme cela se passe toujours, même si le mariage est mixte les enfants se doivent de porter un prénom "musulman".
J'ai une amie ses enfants vont devoir prendre la double nationalité pour avoir une chance d'obtenir leur héritage au Maroc et pour qu'elle puisse mettre sa maison a leur nom, de fait il devront épouser la religion musulmane ce qui sera noté sur le papier marocains. Mais cela est valable pour l'ensemble des pays islamiques.
La Tunisie post révolution veut inscrire dans la Constitution que le président doit être musulman , comme si la Tunisie depuis son histoire avait été toujours musulmane, et de fait cela exclu les tunisiens qui ne sont pas musulmans.
Moi même , je ne peux obtenir l'héritage de mon père, je n'ai droit a rien, j'aurais dû prendre la double nationalité et me convertir , on se demande où est passé la foi dans tout ça d'ailleurs quand on galvaude ainsi un acte qui devrait être volontaire et motivé par de réelles convictions,

Keter a publié le 08 Janvier 2012 à 02:01
de lire ceci : beaucoup de français ont la lumière et deviennent musulmans .
Est-ce du prosélytisme ? mariéaumaroc , votre post est incohérent !! Je regrette que systématiquement , la conversion se fasse dans un sens .
Et l' Amour dans toute cette intolérance ? Lorsque l' on aime une personne , on fait des compromis . Bref !

Yass67000 a publié le 08 Janvier 2012 à 02:01
Mais d'une elle devrait savoir que se marier avec un non musulman est interdit (l'union rendrait la pratique de la religion difficile vu que le chef de famille doit etre suivi par la femme) alors qu'en croyant a l'islam elle se soumet a Dieu, donc pas logique, et tout ca sous pretexte du bon vieil amour...
Et, de deux l'union refusée l'est par le consulat, pas par les marocains de France, ou les "arabes" de france, ni par les imams ou les 6 millions de musulmans (dont je fais partie) qui seront les seuls ou presque a en prendre une mauvaise image de tout ca vu que dans l'article, l'islam parait comme un probleme alors que c'est le consulat le vrai probleme, ce qui est profondément injuste pour ces gens.
En conclusion de ces 2 points : une affaire qui ne concerne que ce monsieur, cette dame et les administrations, mais qui devrait salir la communauté islamique comme d'habitude.
DONC ARRETEZ DE STIGMATISER TOUJOURS LES MEMES GENS SVP, déja dans vos commentaires du type Islam vs République! ! Merci d'avance

Mariéaumaroc a publié le 08 Janvier 2012 à 01:01
Je considère en effet comme anormale qu'une mairie française demande un certificat qui obligerait un français a se convertir. Je me suis marié au Maroc et on m'a obligé a me convertir sur le papier mais le simple fait que cela soit une obligation n'a fait que me repousser encore plus de la religion musulmane.
Je l'ai fait pour pouvoir me marier mais dans mon esprit et mon cœur mon acte de conversion a autant de valeur qu'un bout de papier que je jette a la poubelle. C'est l'hypocrisie des lois marocaines ou de manière étonnante beaucoup de français ont la lumière et devienne musulman. C'est une hypocrisie subie organisée. félicitation pour ce monsieur d'avoir introduit un recours et de l'avoir gagné.

Calimero a publié le 08 Janvier 2012 à 02:01
mariéaumaroc : permettez-moi de vous dire que votre réaction est étrange dans son contenu . Désolez , je ne vous crois pas !! 

Calimero a publié le 08 Janvier 2012 à 00:01
Mariage mixte qui arrange la cupidité de son amie .
Je donne raison au réalisateur pour ne faire aucun cadeau à sa femme .
Elle fait du chantage envers leur enfant , l'aime t-elle vraiment ? Sincèrement , je ne le pense pas et ce depuis le début , c' est une manipulatrice qui ne voit que ces intérêts .
Je ne supporte pas qu'on puisse convertir une personne , et surtout en jouant sur les sentiments . Pourtant la religion parle d' Amour , idem pour les concessions !!! BONSOIR !!! Au faît : Meilleurs Voeux pour tout le monde y compris pour ceux qui travaillent au Parisien !!

Brigitte a publié le 07 Janvier 2012 à 23:01
le certificat de coutume est exige si la personne est etrangere s il y a mariage mixte
l'officier d etat civil doit rediger une lettre en stipulant que l'un deux ne peut pas produire le certificat de coutume et cette lettre est signee par l'élu de permanence qui célèbre le mariage, et effectivement le consulat marocain ne valide pas le mariage.

Sinouzak a publié le 07 Janvier 2012 à 21:01
Il y a une convention Franco-Marocaine pour les mariages de 1981, ratifiée par Hassan II en 1986, qui simplifie énormément les mariages entre français et marocains. Ce maire devrait se renseigner un peu mieux, il n'y aurait pas eu de problème.

Légaliste a publié le 07 Janvier 2012 à 21:01
des déclarations du ministère de l'intérieur, de la justice, du conseil constitutionnel... enfin bref de toutes ces institutions normalement compétentes en matière de droit Français et d'application des lois républicaines et laïques, à moins qu'avec le passage à la nouvelle année, nous ne nous soyons dotés d'un nouveau code???
Il serait en outre interessant de savoir si ce fameux document est réclamé dans toutes les mairies ou si il s'agit d'une "coutume locale".

Mr ali a publié le 07 Janvier 2012 à 21:01
un certificat de coutume... lol. Portnawak. Le monde n'avance pas.


Havoc a publié le 07 Janvier 2012 à 20:01
Je suis citoyen français et j'ai essayé de me marier avec une pucelle née à Domrémy, près de la frontière impériale Germaine, en principauté de Bourgogne, sous le règne du bon prince Jean, dit « sans peur ». Hélas, cela m'a été refusé, car ma belle n'est pas française, étant née Bourguignonne, et les lois du ministre Guéheuhanlt, interdisent cette union. Vais-je passer outre, comme l'avait fait notre bon roi Robert pour les beaux yeux de sa cousine de Bourgogne ?

SEB a publié le 07 Janvier 2012 à 20:01
bonsoir, je n ai pas eu ce probleme a la Mairie d Aubervilliers, pour le mariage, par contre, j ai autre chose comme remarque a faire.

Christian782 a publié le 07 Janvier 2012 à 20:01
Qu'est ce que c'est que ce document administratif ?
Il n' y a pas de religion républicaine.
Le mariage républicain n'est pas religieux, mais civil. Il n'y a aucune obligation à se marier religieusement ou à avoir un certificat de coutume!
Encore un fonctionnaire qui a pondu une circulaire de son propre chef au mépris des lois. Dire qu'il(elle) a surrment eu une promotion!

Mike a publié le 07 Janvier 2012 à 19:01
"Il vaut mieux aller a Las Vegas se marrier en 15mns et puis divorcer en 10mn :) HA HA..." Tout à fait ! De plus vous faites d'une pierre deux coups en incluant le voyage de noces. Et puis Las Vegas, c'est quand même plus marrant que la Mairie d'Aubervilliers ! LOL
Signaler un abusREAGIR

Ghisley a publié le 07 Janvier 2012 à 19:01
Ce n'est pas toujours complique de n'etre pas de la meme religion.
Mon beau pere etait athe et de descendance protestante, ma belle mere a eleve ses 5 enfants dans ses profondes croyances catholiques et les emmenaient a la messe tous les dimanches, seule!
L'heureux mari profitait ainsi d'une heure et demi de paix le dimanche a la maison et l'a toujours laisse s'occuper de la religion comme elle l'entendait!
Et cela est reste ainsi jusqu'a sa mort.
Cela devient seulement complique pour des religions comme je judaisme et l'islam qui melangent le rituel et la religion de leurs coutumes ancestrales dans leur vie de tous les jours.
Vous voyez un boudhiste ou un Hindou dans un etat qui forcerait l'autre a se convertir?

Partizan a publié le 07 Janvier 2012 à 19:01
ne semblent pas avoir compris que les mairies FRANCAISES imposent cette conversion en exigent ce certificat de coutume.
Effectivement on se fiche de l'intolérance du maroc (pas de surprise , c'est un pays musulman) , mais aujourd'hui l'islam est suffisamment installé en france pour que des maires jouent ce jeu

Ghisley a publié le 07 Janvier 2012 à 19:01
PACS n'est pas marriage. Juste un arrangement entre deux adultes. Point d'heritage, peu de droits. et effectivement rien a l'etranger. Il vaut mieux aller a Las Vegas se marrier en 15mns et puis divorcer en 10mn :) HA HA...
Signaler un abusREAGIR

Clems a publié le 07 Janvier 2012 à 19:01
...et je vais essayer de l'être... il n'est nullement interdit de se marier en Mairie pour les Israelites ou pour les Musulmans.
Mais ces 2 religions sont pour l'une la plus ancienne du monde et à l'autre la plus récente du monde mais elles ont une base identique que n'ont pas d'autres religions et notamment la religion Catholique.
Pour que les enfants soient reconnus dans leur religion il faut qu'il y ait un mariage religieux.
Le mariage civil n'existe pas dans les 2 religions précitées.
En Israël et dans les pays Musulmans ce qui fait office de la reconnaissance religieuse ….c'est le mariage religieux.
Et oui c'est comme ça… !! la descendance religieuse n'existe que par ce biais la.
Que son mariage ne soit pas reconnu au Maroc c'est aussi exact mais pour le dire plus clairement le mariage ne sera reconnu du tout pour tous les pays ou la religion Musulmane est majoritaire. Idem pour la religion Juive… Sinon toutes nos felicitation à cet homme qui a su combattre pour son Amour et qui a Vaincu..
Signaler un abusREAGIR

Sylchr a publié le 07 Janvier 2012 à 19:01
ne sera pas validé au Maroc, mais est ce que c'est ce qu'il demande, il se marie en France un point c'est tout ce document demandé est une honte.
Après c'est lui qui décidera s'il veut se convertir pour que son mariage soit validé ou non au Maroc ce n'est pas à la France de décider de cela!


Caro a publié le 07 Janvier 2012 à 19:01
Notre république est laique , point final ! Quant au Maroc , et à l'islam , bravo pour votre ouverture , bravo pour le respect des autres et de leurs convictions .....

Toto60 a publié le 07 Janvier 2012 à 18:01
Si ce couple se marie en France, le mariage est valide. On se fout totalement de ce que pense l'administration ou l'autorité religieuse au Maroc.
Cela s'appelle de l'ingérence dans notre mode de fonctionnement.
S'ils veulent ils peuvent demander que l'état français envoie se proposition de loi pour les valider à la place de nos élus.
Arrêtons un peu et affirmons notre identité française sans pour autant tomber dans le rejet des autres.
Beaucoup de pays dans le monde impose aux étrangers de se conformer à leur loi et rejette le reste (y compris des pays du moyen orient).
Que se Mr le clame haut et fort son mariage sera valide POINT !!!!! Tous mes voeux de bonheur aux mariés !!!!!

Docbro a publié le 07 Janvier 2012 à 18:01
ne doit pas obliger à épouser sa religion ! Le mariage ne sera pas valable au Maroc ? Tant pis. Jusqu'à preuve du contraire, nous sommes encore en France et l'homme est encore le chef de famille.

Tofe a publié le 07 Janvier 2012 à 18:01
On se demande par contre pourquoi ce certificat est nécessaire pour un PACS, puisqu'il n'y a aucun accord sur la validité d'un Pacs à l'étranger.
Ce point là est sûrement à revoir!
L'article est écrit de telle sorte qu'on croit que c'est la mairie la fautive.
Non, c'est plus ambigü sur ça: on demande un certificat de coutume car en France on ne peut pas se marier si le pays d'origine de l'un des mariés dit que c'est illégal dans ses propres textes de loi.
Au Maroc la conversion religieuse semble obligatoire pour valider un mariage, donc le Maroc ne peut pas donner de certificat de coutume, logique.
Ensuite, est-ce normal d'exiger un certificat de coutume, cela est criticable, mais actuellement c'est un document obligatoire et sans ce certificat ce mariage est également invalide en France... Car un mariage Français est forcément reconnu au Maroc, puisqu'il est sensé nécessiter ce certificat de coutume.
Bref: leur mariage ne vaut rien actuellement, désolé pour eux.


Tintamar8693 a publié le 07 Janvier 2012 à 18:01
Mais qu'on arrête ces stupidités et mensonges de faux mariages. Depuis quand doit-on en France changer de religion pour se marier ????
Qu'est-ce qu'on en a à faire qu'il ne soir pas légal au Maroc, ici c'est la France et sa République. POINT BARRE !!!!!

UN FRANCAIS a publié le 07 Janvier 2012 à 18:01
Mariage français en France. Que viennent faire des obligations religieuses dans une mairie française. Si il devait avoir une obligation ce serais à la mariée de se convertir au catholicisme et non l'inverse. Tout cela deviens de plus en plus inquiétant pour la vie que nous allons laisser à nos enfants.

Sam énerve a publié le 07 Janvier 2012 à 17:01
il est où le problème, ils se marient en France, ils doivent donc respecter le code civil Français, depuis quand les services d'état civil Français, ont ordre de se plier aux coutumes Marocaines? qui a donné de tels ordres ou entériné de telles pratiques? dans les pays, où seul le mariage religieux compte, on se préoccupe bien peu des lois Françaises, et c'est tout à fait normal. Chaque pays applique les règles en vigueur sur son sol. Ce journaliste a bien raison de soulever cette demande bien étrange de la part des mairies Françaises.


Bicou a publié le 07 Janvier 2012 à 17:01
L'Amour ne donne pas le droit à l'autre d'imposer sa religion. Ce monsieur est tombé dans le piège de l'amour, il doit suivre ses volontés. C'est très compliqué de ne pas appartenir à la même religion, surtout, quand le regard de la famille pèse sur vous. Ca devient une bataille au quotidien, il faut trancher que vous le vouliez ou pas.


Grand Magasin a publié le 07 Janvier 2012 à 16:01
Faut savoir où on met les pieds .

Chem a publié le 07 Janvier 2012 à 16:01
Ben non, ce sont les autres qui sont arrivés par en-dessous ...

Dawnye a publié le 07 Janvier 2012 à 15:01
car pour se mariés "blanc" contre échange de monnaie pour avoir des papiers, certain (es) n'y voient plus de si près à la conversion à la religion dans notre si chouette pays , champion du monde de l'aide aux soi-disants ("ayants droits") si puis-je ainsi m'exprimer et si on autorise la publication de ma réflexion. En ce qui concerne le code civil , si on le respecte logiquement, pas de souci.

Athée souée a publié le 07 Janvier 2012 à 15:01
le mariage civil en France, est le seul mariage reconnu.
Si les autorités d'autres pays ne le reconnaissent pas comme tel, nous n'avons pas à nous plier à leur volonté. Il est tout à fait surprenant que dans un pays qui se prétend laÏc, où il est interdit de passer à l'église avant la mairie, on exige ce type de document pour entériner un mariage. Les différents ministères concernés ne trouvent rien à redire à ces pratiques???
sommes nous toujours régis par le code civil Français???

Orodegato a publié le 07 Janvier 2012 à 15:01
Il y a bien longtemps, Athée de naissance, pas baptisé pas de communion, je me suis marié à l'église il y a 45 ans avec une catholique, je n'ai rien caché au curé qui nous a marié, il m'a tout simplement dit qu'il faudrait que je me rapproche de Dieu, chose que je n'ai pas fait depuis, mais il faut reconnaitre que toutes confondues la religion Chrétienne est la plus poétique et la moins dogmatique d'entre elles ...

Julien a publié le 07 Janvier 2012 à 14:01
du droit internationale privé! et voilà pourquoi les juristes spécialisés dans ce type de droit, se font de l'or en barre. Personne n'est compétent dans ce domaine à part eux par conséquent la plupart des choses rares sont chères, donc je suis rare, je suis très cher ... bonne journée.

AG a publié le 07 Janvier 2012 à 14:01
Je ne vois pas où est le problème sur le fait qu'il soit journaliste télé et réalisateur. Au contraire il est courageux de ce battre contre ce problème; Je pense que le fait qu'il utilise ses réseaux permet de dénoncer au public ce problème qui arrive très souvent et qui malheureusement faute de moyen de communication reste au sein du cercle familliale.

Zivva a publié le 07 Janvier 2012 à 14:01
alors quand mon fils est né, je ne l'ai pas fait baptiser, lui laissant le choix, et il est devenu musulman, c'est sa vie, mais, maintenant se pose le problème de ma mort et de la crémation - je ne suis pas musulmane, mais cette religion empêcherait mon propre fils de participer, ne serait-ce que pour les papiers à signer quant à mes dernières volontés - si quelqu'un pouvait me dire si c'est vrai - je n'ai pas d'autre famille - je respecte leur religion qui n'accepte pas la crémation, mais mon cas ne doit pas être unique - les personnes musulmanes, hommes ou femmes à qui j'en ai parlé m'ont toutes dit que c'était possible - ce serait sympa que quelqu'un pouvait me dire où m'adresser pour être sûre - merci d'avance

Rei a publié le 07 Janvier 2012 à 14:01
...une tromperie .Donc pour se marier il faut se convertir ?
Cela s'appellerait un chantage a l'amour . Et pourquoi cela ne se ferait pas dans l'autre sens .Je remercie le Parisien de donner cette information que beaucoup vont découvrir.

Claude a publié le 07 Janvier 2012 à 14:01
Comme par hasard il est journaliste télé et réalisateur... je dis ça mais j'dis rien

Abdelwahab a publié le 07 Janvier 2012 à 13:01
Vous dites que vous tombez de l'armoire ? Il ne fallait pas monter dessus. lol............

Antoine a publié le 07 Janvier 2012 à 12:01
Je tombe de l'armoire, sommes nous en France, ou au pays d'UBU ?.....

LE GRAND NORD 59 a publié le 07 Janvier 2012 à 12:01
En effet, on tombe des nues à la lecture de cet article. L'important, étant que les deux soient célibataires,et libres de tout engagement pour pouvoir se marier.
Donc en gros, selon le pays d'origine d'un des futurs époux, la "coutume" prévaut sur notre seul code civil, sommes nous toujours dans un pays laïc? En outre, on peut être originaire du Maghreb ou autre pays d'Afrique, et pratiquer une autre religion, ou être athée, c'est totalement ahurissant d'exiger un tel document. Si l'acte de mariage n'est pas reconnu au Maroc ou ailleurs, ce n'est pas le problème de la France, tenons nous en à nos règles!

Emoi a publié le 07 Janvier 2012 à 12:01
Si on comprend bien l'article, des exigences de pays étrangers prennent le pas sur NOTRE code civil. Nos politiques et certaines associations feraient bien de méditer là dessus à moins qu'ils aient un intérêt à ce que ça se passe comme ça

 

Ce que dit la convention :

Décret n• 83-435 du 27 mai 1983 portant publication de la convention entre la "République française et le Royaume du Maroc relative au statut des personnes et de la famille et à la coopération judiciaire, signée à Rabat le 10 août 1981 (1).
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Article 1... L'état et la capacité des personnes physiques sont régis par la loi de celui des deux Etats dont ces deux personnes ont la nationalité.
Article 4. La loi de l'un des deux Etats désignés par la présente Convention ne peut être écartée par les juridictions de l'autre Etat que si elle est manifestement incompatible avec l'ordre public.

Pièces nécessaires pour le mariage d'un étranger :

Les personnes de nationalité étrangère auront à fournir un extrait d'acte de naissance rédigé dans la langue originale, ainsi que sa traduction agréée par le Consulat, l'Ambassade, ou par un traducteur reconnu des instances officielles. Il leur sera également demandé un certificat de célibat, les deux certificats devant être visés par la délégation diplomatique.

 
 

Pour se marier à une Marocaine, un Français devait attester sa conversion à l'islam

Le Point.fr - Publié le

07/01/2012 à 14:44 - Modifié le 07/01/2012 à 15:01

Sans "certificat de coutume", le mariage n'aura pas de valeur légale au Maroc.

Pour épouser sa compagne marocaine et rendre le mariage valide au Maroc, un Français habitant Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, s'est vu demander par la mairie un document qui nécessitait sa conversion à l'islam, a-t-on appris samedi auprès de l'intéressé et du maire de la commune.

Frédéric Gilbert, journaliste, qui désirait se marier avec sa compagne marocaine, Hind, avec qui il a une petite fille, devait fournir à la mairie "un certificat de coutume" délivré par le consulat du Maroc, qui exige une conversion à l'islam, selon ces sources confirmant des informations de presse. "La mairie m'a demandé un certificat de coutume. Or ce certificat n'est délivré par le consulat que lorsqu'on accepte la conversion à l'islam, ce que j'ai refusé car c'est contraire à l'esprit de la République française", a dénoncé le journaliste, qui se dit "laïc intégriste" et "fils de curé défroqué". Sur le site du consulat général du Maroc à Paris, parmi les documents à fournir pour obtenir le certificat de coutume figure l'"acte de conversion à l'islam du futur conjoint pour la Marocaine désirant se marier avec un non-musulman".

Mariage célébré le 14 janvier

"Ce que je conteste, c'est que les maires puissent exiger un document qui demande la conversion à l'islam", a expliqué le journaliste, dénonçant un "excès de zèle" des services d'état civil. "J'ai téléphoné à quelques amis qui se sont mariés avec des Marocaines ou des femmes d'autres nationalités et qui se sont dits tant pis, on se convertit", a-t-il regretté.

bb68le 10/01/2012 à 11:56

@voltaire-renèe

L'islam modéré est un islam ouvert, tolérent, de plus il y a des mauvaises interprétations du coran ce qui fait un amalgame dangereux, faut lire le coran dans la langue arabe et non les traductions où il y a tellement d'erreurs... Je l'ai appris grâce à un ami musulman qui m'a bien expliqué sa religion.

voltairele 10/01/2012 à 10:17

Bb68

L'islam ne respecte que l'islam, tout le reste est infidèle et c'est dommage. Aucune animosité de ma part, je respecte la foi de chacun du moment qu'elle soit privée et discrète, personnelle et tolérante ! Ce qui n'est pas à l'ordre du jour malheureusement. 
Cordialement.

Renéele 10/01/2012 à 09:25

A bb68

Vous écrivez n'importe quoi. Preuve flagrante, à l'inverse, que l'islam ne respecte absolument pas les autres religions : il impose la conversion à un futur conjoint car ne lui permet pas de ne pas être musulman. On ne peut pas indéfiniment prêter à l'islam des vertus qu'il n'a à l'évidence pas.

bb68le 09/01/2012 à 15:27

@

Normal de respecter les lois des pays si le Maroc impose la conversion, le couple le savait donc il n'y a rien à redire mais à appliquer la loi, l'islam est une religion qui respecte toutes les religions.

Renéele 08/01/2012 à 21:40

Réponse à Billy

La réponse à votre question est non car on ne peut pas être marocain (e) sans être musulman (e). L'adhésion à cette religion est indéfectiblement liée à la nationalité. Comme si, pour être français, il fallait obligatoirement être baptisé... Vous voyez le genre... Toujours le même problème : l'islam n'admet pas la liberté de conscience.

billyle 08/01/2012 à 19:20

Une question

Un catholique qui veut épouser une Marocaine sans vouloir changer de religion peut-il demander à sa future femme de devenir catholique ? Tout cela au Maroc bien sûr ?

Frenchyle 08/01/2012 à 17:46

@Marchaut

Le site oumma.com dénonce cette tentative de conversion par la force administrative, donc les musulmans sont les premiers à faire leur autocritique, pas besoin de nous.

Renéele 08/01/2012 à 17:18

Erreur juridique

Pour qu'un mariage avec un (e) étranger (e) soit valide, il faut en effet que chaque conjoint respecte les conditions de son droit national. En l'espèce, pour la Marocaine, se marier avec un musulman. 
Mais une telle condition n'a, en réalité, pas à être respectée par le droit français car elle est discriminatoire et donc contraire à l'ordre public international français (notamment à l'article 2 de la Constitution qui prohibe toute discrimination). 
Il est incompréhensible, d'un point de vue strictement juridique, que le respect d'une telle condition soit exigé et contrôlé par les autorités françaises. C'est absolument illégal. En justice, le marié français qui refuserait de s'y soumettre obtiendrait certainement gain de cause et pourrait se marier sans avoir à se convertir. 
Il s'agit tout de même de liberté de conscience ! Si elle est inconnue de l'islam, elle est en revanche le fondement de la laïcité.

machautle 08/01/2012 à 11:58

Qui ?

Et les musulmans nous traitent de racistes ! Faudra t-il aussi qu'il apprenne l'arabe... Pour pouvoir lire le coran ? L'arabe des lettrés par dessus le marché, pas forcément le marocain ou l'algérien ?

corneliusle 08/01/2012 à 11:06

On s'en f...

On s'en f..., tant que ce n'est pas une Mairie Française qui demande ce certificat, et la conversion à l'Islam. 
Mais restons quand même vigilants, car ces gens, appartenant à la religion de paix et d'amour, seraient bien capables de l'exiger ici ! Il faut dire stop stop et re stop, à toutes leurs bigoteries [...]. Chez nous, qu'ils se plient à nos coutumes laïques.


 
mauricelele 08/01/2012 à 10:07 Signaler un contenu abusif

Mariage cahotique...

Et ça va continuer de plus belle... Il est déjà trop tard...

hmrmonle 08/01/2012 à 00:31 Signaler un contenu abusif

Mariage avec une musulmane

Athée, j'ai dû me convertir à l'islam pour épouser une Marocaine. Faut dire que je n'ai vraiment pas été la recrue de l'année pour Mahomet. Bah ! Il s'en remettra ! Mais... Bigre ! Me voilà apostat ! De grâce ! Gardez-ça pour vous !

MUNOle 07/01/2012 à 19:58 Signaler un contenu abusif

Société

Et nous nous leur demandons de parler français ; et pour certains nous sommes d'horribles racistes.

yle 07/01/2012 à 17:49 Signaler un contenu abusif

@jacquou

Très bon commentaire. C'est le chrétien (ou autre religion, sauf l'islam), c'est le laïc, c'est le Français qui s'efface, et cela suffit. Défendons nos lois si durement acquises, avec courage, contre toutes les régressions. Nos gouvernants sont aveugles, murés qu'ils sont dans leur petit monde.

Fredusle 07/01/2012 à 17:10 Signaler un contenu abusif

Myopie du microcosme

Si le marié n'avait pas été journaliste, les médias n'auraient pas parlé de son couple et de son problème. Personne ne l'oblige à se convertir, d'ailleurs. Qu'il assume ses choix.

Illitchle 07/01/2012 à 16:53 Signaler un contenu abusif

Voila l'islam tolérant

La voilà la belle image angélique de l'islam ouvert, tolérant, modéré. Être totalement converti à la religion musulmane pour pouvoir se marier avec une marocaine. Le délire.

pescailloule 07/01/2012 à 16:32 Signaler un contenu abusif

S'il avait su !

En France on ne demande pas ça. C'est ça la démocratie et la liberté.

marLale 07/01/2012 à 16:20 Signaler un contenu abusif

Un oeil ouvert en vaut deux

Épouser une marocaine et rester en France, c'est ce qu'il a de mieux à faire. Ce document n'est pas un excès de zèle mais un document demandé couramment par les pays musulmans. Journaliste, il devrait connaitre les rouages d'une religion qu'il semble découvrir.

yle 07/01/2012 à 16:11

?

Drôle de coutume, drôle de mœurs. Où est la liberté individuelle ?

Jacquoule 07/01/2012 à 16:02

Expansionnisme religieux...

" J'ai téléphoné à quelques amis qui se sont mariés avec des Marocaines ou des femmes d'autres nationalités et qui se sont dits tant pis, on se convertit " : faiblesse psychologique des individus, mais en fait de l'Europe face à l'expansionnisme musulman, et même tout simplement arabe. 
Décidément nos individus et notre civilisation n'ont plus de repères, et nos politiques sur le sujet sont dénués des ressources psychologiques nécessaires pour contrecarrer vigoureusement cette lente désagrégation de notre civilisation d'essence judéo-chrétienne au profit de l'obscurantisme en question qui nous envahit jour après jour. 
Pourquoi dans un mariage mixte avec un/une musulman (e), c'est toujours quasiment le sujet chrétien qui s'efface... (sauf l'exception de rigueur dans l'article) ? Grave pour l'avenir de nos enfants et de leur descendance !

Surobi&Kapisale 07/01/2012 à 15:37

Que le mariage soit célébré selon le droit républicain en France...

... Mais n'ait pas de valeur légale au Maroc, qu'est ce que cela peut bien faire ? 
Il demande à se marier civilement, en France. Il ne demande pas à devenir Mollah au Maroc. 
Depuis quand le Droit français sur le sol de la république doit il satisfaire aux exigences d'une monarchie[... ]aux extrémismes idéologiques d'ordre confessionnels ? Et c'est un maire de gauche qui s'y plie, comme par hasard !

Messaoudle 07/01/2012 à 15:29

Respect et tolérance n'existeraient-ils que de notre côté de la Méditerranée ?

J'ai été confronté à ce problème il y a déjà bien longtemps. Je suis resté catholique pratiquant... Et n'ai pas épousé mon amie Marocaine. Elle a fait sa vie avec un suédois qui a accepté de se convertir... Et cela s'est terminé par un divorce. Je ne regrette pas mon choix car, pour moi, le respect et la tolérance sont indispensables à l'Amour. Aussi, je pense que la laïcité est une très bonne chose.

AGATHEle 07/01/2012 à 15:23f

Attention

Avec tout le pognon que se font nos nantis sur le dos du Maroc... Ils laissent "pisser" comme on dit vulgairement... Mais attention [... ] Un jour le FN sera à l'Élysée !

PAPY /69le 07/01/2012 à 14:55

Celui qui connait un peu le Maroc sait

Que pour être reconnu mari et femme ; il faut être marié suivant les coutumes islamiques. S'ils se marient en France : ils seront mariés... , en France.