facebook
Mivy décoiffe,
car il a été
conçu par un chauve !

m'écrire : a  
adresse : http://www.mivy.fr/

 


Le Vendredi 13


Mercredi, 20-Jan-2016
Pour réagir, https://www.facebook.com/midith
ou s'abonner à la liste de diffusion : michel.levy@orange.fr


Pour naviguer, cliquez sur le nez
historique => journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011,
2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017
trefle
Pour commenter...
 
facebook
L'islamisme radical qui endeuille le monde est lié à l'islam, il s'en nourrit, comme une cellule cancéreuse se nourrit de l'organisme du malade. Les atrocités parisiennes ont révéillé les parties saines de la communauté musulmane, qui prend conscience du danger.  Sans renier ses textes sacrés, l'islam peut mieux les comprendre et mieux les traduire, afin de se rapprocher de la connaissance de Dieu, qui selon la tradition d'Abraham est miséricordieux et aime ses enfants, tous ses enfants.
 

Le vendredi 13 novembre, ce fut l'horreur à Paris, l'État Islamique a donné des ordres,  pour que ses réseaux dormants passent à l'attaque. Alors des individus décidés, peut être drogués sont entré dans la salle de théâtre du Bataclan, ont tué les vigiles, et à l'intérieur on fait un carnage, une touriste anglaise rescapée a affirmé que les terroristes auraient aussi éventré des spectateurs. Quasiment en même temps un autre commando a mitraillé des clients à la terrasse des cafés, et un commando a tenté un attentat majeur au Stade de France, et s'est fait exploser prématurément, ne tuant «que» quelques personnes

Le bilan est terrible, 129 morts et encore deux semaines après une centaines de personnes hospitalisées dont certaines restent entre la vie et la mort.

 
 

C'est la troisième agression criminelle d'envergure contre la France, la première était à Toulouse, contre des soldats de type nord africain et une école juive, le second contre les dessinateurs de Charlie Hebdo et une épicerie cachère, et cette fois contre un spectacle de rock, des consommateurs à la terrasse de café, et des amateurs de foot. On s'est dit, cette fois, on ne vise pas les juifs, c'est presque vrai, mais le Bataclan était réputé appartenir à des juifs, (qui venaient de le vendre), et avait reçu des menaces de BDS car il accueillait des galas de bienfaisance pro israélien. (BDS est un mouvement fascisant plusieurs fois condamné, et oeuvrant pour étouffer Israël)

Dès le soir du drame, François Hollande, assistait au match amical France-Allemagne, exfiltré du Stade de France il prend immédiatement conscience de la gravité de la situation, et fait une déclaration improvisée depuis l'Elysée, sans même prendre le temps de soigner ni le décor, ni son apparence. Plus tard, il réunira le congrès à Versailles, et devant tout le lustre de la République proclamera l'état d'urgence qui donne des pouvoirs étendus à la police. Le syndicat de la magistrature toussera un peu, mais les français suivent le président dont la cote de popularité augmente brutalement de 7 points. En même temps, la France envoie son porte Avion "Charles de Gaulle" au large de la Syrie, et François Hollande annonce des bombardements intensifs dans le but clair de participer à la destruction totale de l'État Islamique, désigné sous le nom DAESH, car la diplomatie française ne lui reconnait ni le titre d'État, ni l'adjectif d'islamique.

Les Français sont sonnés, il n'y aura pas de super manifestation, mais partout , dans toute la France, des "autels" improvisés, où les gens allument bougies, mettent des fleurs et des messages. J'en ai vu trois à Dijon, Rue des Godran, Place de la République, et Place d'Arcy, peut-être y en avait-il d'autres.

 
 

Cette fois personne en France n'a soutenu le crime, les victimes n'étaient ni des journalistes impertinents, ni soldats au type nord africain, ni des juifs, alors la minute de silence a été respectée partout, y compris dans les collèges et lycées des territoires perdus de la République.

 

La commmunauté musulmane est très inquiète, tous ces attentats de plus en plus meurtriers, visant de plus en plus des français ordinaires les mettent mal à l'aise, les tueurs tuent en criant "Allahou Akbar", et les propos rassurant "pas d'amalgame", ou "cela n'a rien à voir avec l'islam" passent de plus en plus mal dans l'opinion. Les agressions contre les mosquées et les femmes voilées se multiplient, et des menaces de mort sont reçues.

Si certains continuent  à fantasmer, et accusent les américains et les sionistes d'être responsables de ces meurtre, en affichant des images de ce type :

Le Conseil Français du Culte Musulman a décidé de prendre le taureau par les cornes, non seulement, il a condamné sans appel, ainsi que l'ensemble des organisation islamiques françaises la tuerie et ceux qui l'ont commandité, mais il a fait lire une lettre pastorale dans toutes les mosquées de France. Pour l'islam de France, ces tueurs usurpent le titre de musulman. Ce même conseil a décidé de créer un diplôme d'imam, afin que n'importe qui ne puisse plus de déclarer imam, les candidats devront faire preuve de leur connaissance de l'islam, de leur culture générale, et de leur respect pour les valeurs de la république française.

On sait que la communauté musulmane est divisée, qu'elle n'a pas d'organisation hiérarchique, et que tout n'est pas encore tout à fait encore clair pour l'instant.
La lettre pastorale, (prise sur saphirnet) se termine ainsi  :

L'islam accorde une place considérable à la sacralité de la vie. Les versets coraniques et les hadith authentiques sont sans équivoque quant au bannissement de tout acte qui attente à la vie des innocents. Allah le TrèsHaut dit : « (...) Quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. » (sourate 5, v. 32).
Il ne suffit pas à une personne de se proclamer « moudjahid » pour qu'elle le soit. Il ne suffit pas à un groupuscule de se déclarer « Etat islamique » pour qu'il le soit.

Ce verset du Coran, a été tronqué, la version complète est la suivante :

 C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre .

Cette phrase a un relent antisémite, et pourrait être interprétée de façon catastrophique, elle autorisait à tuer ceux qui sont coupables d'une corruption sur terre, alors que faut-il penser des homosexuels ?  des renégats ?   et des juifs qui se mettent à commettre des excès sur la terre ?  ? 

Pourtant, André Chouraqui avait donné une toute autre traduction :

32. Alors, pour les Fils d'Isrâ'îl, nous avons écrit ceci: « Voici, qui tue quelqu'un qui n'a tué personne ni semé de violence sur terre est comme s'il avait tué tous les hommes. Et qui en sauve un est comme s'il avait sauvé tous les hommes. » Nos Envoyés sont venus à eux avec des preuves. Mais voici, après cela, il est sur terre, un grand nombre de transgresseurs.

On remarque que cette traduction n'est pas antisémite, et pourtant, c'est le même Coran, on ne parle pas de perversion, mais de violence. Il n'assimile pas les transgresseurs aux juifs.

Mes compétences en arabe approchant le zéro absolu, je suis bien incapable de trancher sur la bonne traduction, très souvent les langues sont ambigües, et plusieurs traductions sont possibles, et le CFCM a choisi la sienne.
J'en déduit que le CFCM a encore des progrès à faire pour nous aider à mettre fin à l'antisémitisme qui ronge le monde musulman, et pour retirer toute légitimité à ceux qui s'autorisent à tuer ceux, qui, selon eux, sèment la corruption sur la terre.

Pour les historiens, ce principe est extrait du talmud, (600 ans avant l'islam) on avait l'obigation, lors des procès criminels, de rappeler aux jurés appelés à se prononcer sur le cas d'un accusé risquant la peine de mort, que si on le tuait, on tuait toute l'humanité, "Celui qui sauve une vie, sauve un monde" (Sanedrin 5-5)
Le talmud justifie ceci : lorsque Caïn a tué Abel, D ieu a dit, "La voix des sangs de ton frère est remonté jusqu'à Moi " les sangs, ce sont ceux des générations qui ne pourront pas naître, dans la thora, le sang c'est la vie. Une exécution même judiciaire, détruit toute l'humanité confirme le talmud de Jérusalem. Le talmud était contre la peine de mort.

Que l'islam se soit inspiré du Talmud n'est pas surprenant, les grands esprits se rencontrent, et les civilisations et cultures se croisent, et nous sommes tous enfants d'Abraham, les tribus juives et chrétiennes étaient nombreuses en Arabie au temps de Mahomet, et nous nous abreuvons tous à la même source.

        Une nouvelle lecture du Coran n'est pas impossible, cette démarche a été faite par l'église lors de Vatican II. Jules Isaac suite au désastre de la shoah, avait trouvé que ces tueries avaient en partie des racines chrétiennes, l'enseignement du mépris avait facilité les crimes, or cet enseignent n'était pas vraiment fidèle aux évangiles. Suite à ses efforts de conviction, l'église a fini par se réformer, et on doit à Jules Isaac, les travaux qui ont aboutit à Vatican II.

Une remise en cause de la lecture traditionnelle du Coran, pour l'expurger des appels inconsidérés à la violence est possible et souhaitable. Sans renier les textes sacrés, on peut mieux les comprendre et se rapprocher de la connaissance de Dieu, qui selon la tradition d'Abraham est miséricordieux et aime ses enfants, tous ses enfants, même les juifs.

Michel Lévy

  I