facebook
Mivy décoiffe,
car il a été
conçu par un chauve !

m'écrire : a  
adresse : http://www.mivy.fr/

 


 
Jeudi, 02-Fév-2017
Pour réagir, ou s'abonner à la liste de diffusion :

Pour naviguer, cliquez sur le nez
historique => journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011,
2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017
Facebookfacebook
a
Jeudi
02 février 2017

Georges Bensoussan : mieux vaut inculper le témoin

Décrire l'enracinement en France d'une société islamique rejetant les grands principes sur les quels notre société est bâtie est un jeu dangereux qui peut conduire son auteur devant les tribunaux. 

Les associations anti racistes se portent partie civile, et pour imposer la langue de bois, elle font semblant de na pas voir qu'une éducation à l'antisémitisme, ne veut pas dire une hérédité antisémite.

La France perd le contrôle d'une partie de son territoire, et pour que tous les territoires de la république redeviennent ce qu'ils n'aurait jamais dû cesser d'être, des terres d'espoir, où on accepte la liberté, la fraternité, et l'égalité féminine, où la chariah ne remplace pas la loi, où l'antisémitisme est bani, et où on ne considère plus la République comme une puissance occupante de la cité, il faut mettre en place une politique généreuse et lucide. Refuser le diagnostique, c'est refuser la lucidité.

Pour tout savoir, cliquez ici

 

 

mercredi
14 janvier 2017

Le costard du soldat Azria

Le sergent Azaria a été jugé coupable le 4 janvier 2017 d'assassinat. Le 24 mars 2016, il s'est rendu à Hebron sur les lieux où deux arabes avaient tenté d'assassiner des soldats israéliens. Mal leur en a pris, l'un a été tué sur le coup et l'autre blessé grièvement gisait en attendant d'improbables secours. C'est alors que le sergent Elor Azaria, infirmier dans l'armée, s'est approché d' Abd Fatah el-Sharif et lui a logé une balle dans la tête.

Cette affaire a profondément divisé la société israélienne, et a des conséquences qui dépassent largement les protagonistes de l'affaire

Vous voulez en savoir plus ?  cliquez ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
jeudi
5 janvier 2017

Premier janvier sanglant à Istanbul

On savait que l'État Islamique appelé DAESH pour ne pas nommer l'innomable, allait frapper ses ennemis, toutes les capitales européennes étaient sur le qui-vive.
Les marchés de Noël étaient particulièrement bien protégés. A Dijon par exemple de gros blocs de bétons empêchaient tout véhicule de pénétrer Place de la République et Place de la Libération où se tenaient les deux marchés de Noël.

La police française a bien travaillé, elle a arrêté en amont des commandos ayant de sinistres projets, et mis à part les sinistres crétins qui s'amusent à incendier les voitures dans les banlieues pourries, la nuit de la Saint Sylvestre a été calme. 945 voitures ont été incendiées soit 17 % de plus que l'an passé. Même à Dijon cinq voitures ont été brûlées aux Grésilles, un quartier pauvre et populaire de la ville. Ce sont les plus pauvres qui sont victimes des voyous. Mais, ces "incivilités" n'ont pas fait la "une" des journaux, la France a été effarée par le drame d'Istanbul

Une discotèque a été la proie d'un tireur unique, qui a rechargé plusieurs fois son fusil mitrailleur sur les danseurs avant de s'enfuir sain et sauf. Le bilan est tragique : 39 victimes dont quinze étrangers. Le bilan est à comparé avec celui du 10 décembre, qui avait fait mons de bruit. Une organisation armée kurde, les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), a revendiqué la responsabilité du double attentat qui a fait au moins 44 morts – dont 36 policiers – et 155 blessés, dont 14 grièvement.

Parmi les victimes, des jeunes venus faire la fête en Turquie, ils étaient originaires de Tunisie, du Maroc, d'Israël, de Jordanie, d'Indes, de Belgique etc..


  
Parmi les victimes, une israélienne, Leanne Nasser, 18 ans, de la ville arabe de Tira

Le but des islamo-fascistes est clair : punir la Turquie qui les combat en Syrie, en s'attaquant au porte feuille. Istanbul est un haut lieu de tourisme, et les attentats font fuir les visiteurs, donc portent un coup très grave aux commerçants, hôteliers, et par la même aux ressources fiscales du pays. C'est aussi une perte de devises, et cela accroît le déficit du pays.
Mais aussi, c'est une attaque contre un certain mode de vie. Le premier janvier n'est pas une fête musulmane, et voir des femmes en tenue légère s'amuser donne des boutons aux partisans de la burqa et de la prison éternelle pour la moitié de l'humanité.
Au Liban, "certains" ont accusé les victimes d'être des débauchés, ce qui montre bien l'influence criminelle d'un islam dénaturé, violent et archaïque voulant imposer ses normes dans le monde islamique d'abord puis ensuite dans toute l'humanité.

Le tueur n'est pas un "loup solitaire" comme on se plaisait à le dire lors des premiers attentats commis par cette internationale du crime qu'on ne sait pas comment nommer. Même si on se méfie de la police turque, cette fois Erdogan n'a pas oser accuser son ennemi juré Mustapha Güllen. C'est bien la nébuleuse DAESH qui a revendiqué l'attentat et vers qui tous les soupçon se portent. Leur communiqué est clair : «Dans la continuité des saintes opérations menées par l'Etat islamique contre le protecteur de la Croix, la Turquie, un soldat héroïque du califat a frappé une des discothèques les plus connues où les chrétiens célèbrent leur fête apostate», indique un communiqué, également rédigé en turc. «Le gouvernement apostat turc doit savoir que le sang des musulmans versé sous le feu des avions et de l'artillerie déclenchera (...) un feu sur ses propres terres», ajoute le texte.

La police pense avoir identifier le tueur et a arrêté sa famille et ses proches, il serait originaire d'Asie Centrale, et serait lié aux milieux islamistes chinois qui sont en révolte contre la République Polulaire dans le Sinkiang.

L' horreur du drame d'Istambul montre le caractère mondial de la perversion «islamistse» Il faut rapprocher les attentats d'Orlando aux États Unis, les crimes de Paris, Bagdad, ou de Bruxelles, de Berlin où le marché de Noël a été attaqué avec de nombreuses vicitimes, on voit des tueurs venus de Chine, du Liban ou de Tunisie.

Il s'agit bien d'un conflit de civilisation

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
Dimanche
31 décembre 2016

Mivy 2014 est sorti

Je viens de sortir sous forme PDF Mivy 2014, c'est à dire l'ensemble des articles et des revues de presse de l'année2014 paru sur Mivy cette année là, parfois augmentée d'illustrations supplémentaires pour complèter les pages.
2015 existe également, et je prépare 2016 et 2013. Ce sont des livres de plus de 300 pages. Voici l'introduction de Mivy 2014 :


L'année 2014 a été marquée par la guerre de Syrie et d'Irak ou l' État Islamique semble s'incruster tandis que les Kurdes se battent pour exister. L'initiative désastreuse du Hamas à Gaza a multiplié deuils et ruines pour rien.
En 2014, les occidentaux refusent encore de nommer leur ennemi et font la guerre au « terrorisme ».

L'antisémitisme est menaçant, attentats à Bruxelles, réactions laïques anti religieuses, une enquête mondiale montre l'étendue de la menace. Au musée de Dijon, on peut voir que les juifs au XV ième siècles étaient typés. En Israël la majorité juive craint les unions judéo-arabes, et l'assimilation, elle cultive sa spécificité en enseignant la shoah dès l'école maternelle.

La France a du intervenir en République Centre Africaine pour arrêter une réaction anti musulmane très violente, alors que dans le Sahara algérien, des troubles entre « arabes » et « mozabites » font des victimes Mivy 2014 a cherché la responsabilité française dans le génocide du Rwanda. En Algérie Bouteflika a été élu dans un fauteuil, et a eu l'extrême bonheur de recevoir le Président Hollande.

En Ukraine, Vladimir Poutine fait peur, tandis qu'en France, François Hollande atteint des sommets d'impopularité, mais continue ses réformes. La France aura bien quinze régions. Mivy vole au secours du jambon persillé. Un nouvel IPAD de chez Apple a été adopté, et on a fait la Nouba à Chenôve.

Mivy se pose des questions sur l'existence historique de Moïse, et vous présente le corps et l'âme dans le judaïsme.
Enfin, et surtout, 2014 a été marqué par deux magnifiques voyages en Europe Centrale et en Israël,  Mivy vous offre de très belles photos pour vous faire rêver et vous inviter à nous imiter.

L'ouvrage vous tente ? Cliquez ici pour Mivy 2014 et je vous ferai parvenir le lien vers le document PDF gracieusement. pour avoir un livre relié pleine toile, contactez moi également.

Mivy souhaite à tous ses lecteurs une année 2017 plus sereine, plus belle, et plus heureuse.

 

 

haut

Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
Dimanchei
11 décembre 2016

Fidel Castro, la fin d'une légende      

Dernier survivant de la guerre Froide, Fidel Castro, qui avait fait rêver les révolutionnaires de la seconde moitié du XX ième siècle avec son compagnon Che Guevara s'est éteint à 90 ans en laissant le pouvoir à son frère, lui même bien âgé. Il laisse un pays instruit et en bonne santé avec un niveau de revenu très bas.       Les attaques contre son      régime dictatorial s'expliquent bien davantage par la guerre menée par Fidel Castro pour affranchir les peuples de l'influence des États Unis et autres puissances occidentales, et par son alliance avec Moscou, voir avec l'Iran, que par l'oppression dont souffrirait les Cubains. 

Pour tout savoir, cliquez ici

Dimanchei
04 décembre 2016

Des incendies gigantesques désolent Israël

Le mois de novembre a été le plus sec jamais rencontré dans l'histoire d'Israël, et des vents violents sont toujours propices à des incendies. Le feu a démarré le 21 novembre, près de Haïfa. Ce sont les plus graves, pires que ceux de 2010 même s'il n'y a pas eu mort d'hommes. Force est de constater avec désespoir que leur fréquence et leur importance augmente sans cesse.

Vendredi 25 novembre on comptait 80 000 habitants de Haïfa sur 250 000 obligés de quitter leurs appartements cerné par les flammes. On a déploré plus de 600 logements définitivement inhabitables à Haïfa, et des lieux mythiques et paradisiaques dévastés. Des arbres centenaires sont partis en flammes. Zhiron Yaacob, ville construite par Rothshild au début du XX ième siècle et centre de tourisme a été très sérieusement endommagé. Près de Jérusalem aussi, Beit Meir, ou Névé Shalom village mythique de la cohabitation fraternelle judéo-arabe ont terriblement soufferts. Des incendies se sont déclarés aussi près d'Ashdod, de Modîin, de Beth Shemesh et dans les territoires.

L'opinion publique a tendance à accuser «les arabes» comme on accusait les juifs lors des épidémies de peste au moyen âge. Toujours et partout dans le monde on accuse ceux qu'on aime pas dans de telles circonstances.
 «Il est probable qu'un mobile nationaliste soit à l'origine de certains incendies», a déclaré Roni Alsheich, le patron de la police, tout en précisant qu'un grand nombre des foyers a aussi démarré de façon accidentelle. «Tout incendie qui est le résultat d'une incitation à la haine sera considéré comme un acte terroriste», a prévenu Benyamin Nétanyahou, en visite à Haïfa. Naftali Bennett, le chef de file de la droite religieuse, avait accusé peu auparavant: «seule une personne à qui cette terre n'appartient pas est capable d'y mettre le feu.»

Ces accusations ne reposent pas sur rien,

  • Dans un cas, une voiture avec de fausses plaques d'immatriculation a été retrouvée près d'un incendie proche d'Oranit, en Cisjordanie. Il y avait des chiffons imbibés d'essence dans la voiture.
  •  On a trouvé des bouteilles de produits chimiques  à côté de quelques-uns des 635 foyers recensés.
  • D'autre part, beaucoup d'utilisateurs arabophones de réseaux sociaux en Israël et à l'étranger se réjouissaient des incendies. Le hashtag « Israël brûle » en arabe a été le troisième plus fréquent sur Twitter dans plusieurs pays arabes voisins.
  • Des rumeurs infondées ont circulé, on aurait trouvé un dispositif de mise à feu prêt à l'emploi dans une forêt... il s'agissait d'une cabane faite par des enfants !

Plus de trente sept arrestations on eu lieu, le Ministre de la Sécurité Publique, Gilad Erdan a déclaré que la plupart de ceux qui restent en prison sont des Palestiniens de Cisjordanie (Judée-Samarie) avec « une petite minorité » d'Arabes Israéliens.

Les députés arabes protestent contre ces accusations qu'ils jugent racistes, en effet, ils sont un million et demi, et si la volonté d'incendier le pays existait, pourquoi ne l'auraient-ils pas mis à exécution plus tôt ?  ils ont eux aussi été victimes des feus, et ont toujours protégé les forêts.

  • Plusieurs villages arabes et druzes, dès les premiers jours ont proposé spontanément d'héberger les familles juives et arabes évacuées de Haïfa. Parmi eux, des habitants du village bédouin d'Umm al-Hiran dans le Néguev ont annoncé qu'ils étaient prêts à accueillir ceux qui avaient besoin d'un abri temporaire. Le village devait être démoli pour faire place à une nouvelle ville juive, après une longue et infructueuse bataille juridique avec le gouvernement.

    En tout des dizaines de milliers de familles issues de la communauté arabe israélienne ont ouvert jeudi les portes de leur maison pour accueillir des personnes touchées par les incendies ravageurs qui sévissent dans le pays. Ils y ont été encouragés par le maire de Nazareth, de Rahat, « Nazareth, ses établissement et ses hôtels sont ouverts aux citoyens touchés par les incendies, arabes et juifs. » Il a ajouté : « Nous sommes tous des humains, indépendamment de notre religion. Nous vivons tous dans le même pays et nous devons être des frères, tant dans le besoin que dans la joie »
  • Des artisans arabes israéliens de Haïfa ont décidé de restaurer gratuitement une synagogue incendiée à Haïfa, est-ce un hasard si cette synagogue n'est pas «orthodoxe» ?

Plusieurs personnalités Amazighs en Afrique du Nord et dans la Diaspora ont exprimé leur solidarité avec le peuple israélien et dénoncent les actes criminels qui ont mis Israël en feu et détruisent  la faune et la flore de ce pays tout en menaçant la vie des milliers de citoyens israéliens.

Israël, est sous-équipé face aux incendies de grande ampleur, spontanément la communauté internationale s'est mobilisée, en premier l'autorité Palestinienne, mais aussi la Russie qui a envoyé des des avions Be-200 ultra puissants, la France qui a envoyé trois avions de la sécurité civile, la Turquie, la Grèce, l'Italie, la Croatie, Chypre, l'Égypte, la Jordanie, le Canada,l' Azerbaïdjan etc...  Les États Unis aussi ont envoyé de super Canadairs qui sont arrivés après la bataille. 

L'opposition à Netanyahou accuse non pas la communauté arabe, elle aussi victime des attentats, mais les graves carences du gouvernement dans la lutte contre les incendies : la non utilisation de la moitié des ressources budgétaires attribuées à cette fin depuis 2010; l'acquisition d'avions et de matériels non adaptés à leurs missions; l'absence de nomination (en raison de critères politiques?) d'un responsable national de la lutte contre les incendies, etc. 
          Selon Arié Avidor «Des statistiques qui accablent nos responsables politiques de la lutte anti-incendies : aux Etats-Unis, il y a un pompier pour 900 habitants, dans l'UE - un pour 1.200 et en Israël - un pour 5.000 ... En revanche, il y a en Israël un contrôleur de la casherout payé sur les deniers publics pour 350 habitants»

Le débat sur l'éventuelle responsabilté "terroristes" dans le déclanchement des incendie se complique, car si le feu était une catastrophe naturelle, ce serait aux assurances de dédommager le désastre, si non ce serait au gouvernement de payer, et cela peut encourager la dénonciation du terrorisme.  Or il est bien difficile de déterminer la cause exacte de chaque incendie. Des brindilles transportées par le vent violent peuvent avoir atteint un bois en même temps qu'un imbécile tentait d'y mettre le feu.

Mais au delà encore de ceci, c'est tout le changement climatique qui s'accélère qui est derrière ces immenses incendies, il faut penser à ceux qu'ont subi la Grèce l'an passé, aux drames de la Californie, de l'Indonésie  c'est toute notre planète qui est en danger aujourd'hui

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
Vendredi
24 Novembre 2016

Donald Trump Président des États Unis

 

Donald Trump a gagné les élections présidentielles américaines, car la délocalisation des industrie a crée du chômage et de l'aigreur vis à vis des latinos, car Hillary Clinton représentait Wall Street et était accusée de corruption, car les jeunes étaient écoeurés par la politiques et ont refusé de voter, car les vieux voyaient les moeurs évoluer trop vite, après un noir, une femme, car l'Amérique a vu son influence et son image décliner dans le monde tout ceci était logique, et les mêmes causes peuvent provoquer les mêmes effets en France.

Il apparaît comme réactionnaire sur le plan social (il s'attaque à la liberté des moeurs), nationaliste et protectionniste, opportuniste en politique étrangère. Mais dès son élection, il se montre réaliste et modifie ses positions de campagnes

Pour tout savoir, cliquez ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
Vendredi
14 octobre 2016

Shimon Pérès, dernier des fondateur d'Israël s'est éteint

Shimon Pérès, a vécu pour assurer l'existence et la sécurité d'un État Juif, pour cela, il organisé la défense, acheté des armes, ordonné des opérations militaires, et cherché un compromis de paix avec les arabes.

Sa mort a permis une communion sacrée entre les juifs d'Israël, toutes tendances confondues, mais a mis en évidence le clivage avec les arabes dont les députés ont ostensiblement refusé de s'associer au deuil national.

Cette anomalie doit être prise très au sérieux, car elle porte en elle des germes destructeurs pour la nation, les dirigeants auraient tout intérêt à prendre la menace très au sérieux

Voir l'article ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
Lundi
12 septembre 2016

La Syrie n'est plus maîtresse de son destin

Je viens d'entendre à la radio que les négociations américano-russe pour arriver à un cessez le feu avaient permis une certaine avancée mais n'avait pas pu aboutir à un véritable cesse le feu. Sergueï Lavrov annonçait que si le huit septembre aucun accord n'avait pu être signé, c'était de la faute des États Unis. Pour le représentant américain, John Kerry « Les deux camps "font des progrès dans le sens de propositions qui pourraient conduire à une cessation des hostilités au niveau national en Syrie, ainsi qu'à un accès soutenu et sans entrave de l'assistance humanitaire pour les communautés qui en ont le plus besoin" ».

Il y a deux ans, nous avions le même discours pour des réunions entre les tenants du régime Allaouite et les représentants de l'opposition armée. Ces réunions me font penser aux accords de Yalta, il y a les deux grands ; USA et Russie, et leurs deux moyens alliés Turcs et Iraniens. Sans l'appui Russe, le régime d'Assad serait tombé depuis longtemps, sans les armes occidentales les Kurdes se seraient fait écraser, et sans la solidarité turques, il n'y aurait plus de DAESH. Les étrangers ont empêché toute solution militaire.

Sur le terrain, A l'Ouest grâce aux bombardements Russes, le Régime Assad tient le coup, et annonce quelques succès limités, ses alliés du Hezbollah avanceraient le long du Golan, vers Israël et la Jordanie, et les troupes gouvernementales auraient eu quelques succès du côté d'Alep. Le régime ne contrôle plus rien au Nord ou à l'Est du pays.

Le Nord était sur le point d'être conquis par une coalition de soldats Kurdes et de rebelles sunnites. Il repris le Rojava, avec sa capitale Manbij. Dans Manbij il avaient trouvé des montagnes de documents prouvant que la complicité entre le régime de M Erdogan et DAESH. Les victoires Kurdes étaient dues en grande partie à l'aide de commandos armés occidentaux, américains, français, anglais ou allemands.
Une fois la liaison faite entre les deux territoires Kurdes, l'État Islamique était coupé de sa principale source d'approvisionnement et de financement, (Le pétrole de DAESH serait vendu à des trafiquants turcs, dont  paraît-il des proches d'Erdogan) on pouvait alors prévoir rapidement son effondrement.
Or l'offensive Turque vient tout chambouller. Désormais, DAESH est renforcé, il faut rappeler que les troupes islamistes se sont repliées en bon ordre devant l'armée turque, et qu'elles n'ont pas combattu, et que des alliés arabes des Kurdes, des rebelles sunnites ont désertés les rangs Kurdes pour rejoindre les Turcs. .
Cette offensive s'est faite sans aucun accord international, l'ONU n'a pas été avisé, et il semble que cette avancée ait obtenue la bénédiction du président OBAMA, pour des raisons qu'il reste à établir.

Le Sud est l'objet de deux offensives : celle du régime le long de la frontière Israélienne à l'Ouest, et de DAESH à l'Est Israël qui a garanti la sécurité des Druzes habitant la région regarde avec inquiétude ces mouvements de troupe, et fait l'impossible pour sanctuariser son territoire. Chaque obus perdu donne lieu à des tirs sur les batteries susceptible d'avoir violé la frontière.

On sait que la solution sera diplomatique, que Bachar El Assad et les turcs verraient d'un bon oeil ce qui se trame entre les russes et les américains, surtout que les américains auraient cédé, et accepteraient le maintien au pouvoir d'Assad. On craint donc que les occidentaux ne trahissent les Kurdes et qu'ils ne les empêchent d'avoir leur État qui serait un abri pour les minorités non islamistes.
         On voit mal les occidentaux et les sunnites accepter un retour d'Assad sur l'Est du Pays, la solution devrait être fédérale, mais on a rarement vu une guerre civile se terminer sans qu'un clan n'en écrase un autre, et cette maudite guerre aurait déjà tué plus de cinq cent milles personnes.

Que faut-il faire pour arrêter la folie des hommes ?

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

 

Lundi
5 septembre 2016

Gabon :  Le coup d'état électoral

Albert Bernard Bongo né en décembre 1935, il était le fils d'un agriculteur pauvre, de la tribu « Batéké » et a eu onze frères et soeurs, sans culture particulière, et animiste, il entre comme employé aux PTT, puis dans l'armée française où il fait une brillante carrière.

Sa vie spirituelle est complexe, entré en Franc Maçonnerie pour obtenir des relations lui permettant d'accéder au pouvoir, il s'est converti au catholicisme pour avoir un entretien avec le pape, et lorsque les finances publiques étaient à sec, en 1973, il s'est converti à l'islam, en se faisant appeler "Omar Bongo". Le Gabon possède du pétrole, et fait partie de l'OPEP. Cette conversion lui a fait un ami financier solide, le roi d'Arabie.

Très influencé par Jacques Focard, ami de la France, il a réussi à réunir une petite fortune, enfin, une moyenne fortune et est décédé d'un cancer le 8 juin 2009. Bien naturellement, il a choisi son fils Ali pour lui succéder comme Khalife des musulmans du Gabon, et comme président de la république. L'opposition politique a trouvé cette nomination cavalière, mais appuyé par l'Arabie et la France, Ali a réussi à s'imposer.

Le 27 Août 2016, des élections uninominales à un tour ont eu lieu, et Ali Bongo a eu un adversaire sérieux, Jean Ping, fils de Wang Ping, un chinois, et d'une gabonnaise, sa particularité est d'être un homme politique qui n'appartient pas à la famille Bongo, enfin plus !  car il été le compagnon de Pascaline Bongo avec qui il a eu un fils, pendant des décenies ministre d'Omar Bongo, il a quitté le gouvernement pour prendre de grandes responsabilités internationales. En 2004, il est le 59ème président de l'Assemblée générale des Nations-Unies, mais il a été aussi président de la commission de l'Union africaine de 2008 à 2012.

Les résultats des élections sont pour le moins surprenants :

  Le lecteur peut être étonné, l'élection semble honnête un peu partout, Ali Bongo est battu partout, sauf dans l'Est du pays, l'Ogooé-Lolo et surtout l'Ogooé-Ivindo où il fait un score honorable... et les résultats sont totalement fantaisistes dans le Haut Ogooué, fief d'Ali Bongo.
Dans cette province, il rafle 95 % des voix avec un taux de participation tout proche de 100%. Seuls les morts depuis plusieurs année n'ont pas voté pour Ali Bongo

 

Avec 177 000 voix, contre 172 000 pour son adversaire Ali Bongo se déclare président, mais qui peut croire en la sincérité du décompte dans le Haut Ogooué ?  personne, en tout cas Jean Ping qui s'est lui aussi déclaré vainqueur.

Les élections donnent à chaque citoyen le même poids, le roi des imbéciles et le savant pèsent la même chose, c'est un système qui donne parfois le pouvoir à des incapables, mais qui a le mérite d'éviter la violence. Si les urnes ne permettaient plus de changer les dirigeants, alors on risquerait les coups d'état, les assassinats politiques et la guerre civile. Et malheureusement après ces résultats si improbables, des violences ont éclaté, surtout à Libreville, Ali Bongo a réussi à les contenir, mais on déplore plusieurs morts parmi les manifestants et les forces de l'ordre. L'opposition a de nombreux amis dans le pays, y compris dans le clan Bongo.

Jean Ping fait appel à la France, il mène l'assaut des chancelleries, de l'ONU et que sais-je encore pour obtenir un décompte bureau par bureau, souhaitons lui bonne réussite, car il y a suffisamment de foyers de violence par le monde, nous avons besoin d'un Gabon démocrate et en paix.

Voir revue de presse ici


haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Vendredi
25 août 2016

L'été du Burkini

L'intrusion de l'islam en France a  provoqué un véritable choc de culture. on voit des musulmanes habillées sur les plages, cette photo a été prise en Israël où cette rencontre est banale. Une société australienne a crée une mode très élégante de tenues de plage respectant les canons de l'islam «conservateur». Ces robes, parfois très belle cachent toute la peau sauf le visage, les mains et les pieds. Elles sont donc légales en France.

Ces tenues contrarient les usages français, et marquent les femmes musulmanes qui se distinguent des autres françaises. Ce rejet de l'assimilation pour rester fidèle à une culture que 70 % des gens considèrent comme menaçante pose un grand  problème. Les politiques s'en emparent, et le débat s'envenime. Le conseil d'Etat a déclarer que la liberté individuelle était une des valeurs fondamentale de la République, et que de très hypothétiques troubles à l'ordre public ne justifiait pas l'interdiction du "burkini".

Pour en savoir plus.... cliquez ici

 

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
Jeudi
11 août 2016

Turquie : Un coup d'État qui tombe à pic

Le président Recep Tayyip Erdoğan fait des efforts constants et continus pour se rapprocher du pouvoir absolu. Depuis des années il tente de casser l'armée, véritable contre pouvoir laïque, la confrérie de Fethullah Gülen islamiste est concurrente de l' AKP , et les Kurdes qui réclament l'autonomie sinon l'indépendance.

Une tentative mal préparée de coup d'État lui donne enfin l'occasion de se débarasser de tous ceux qui le gènent et qui ne sont pas encore entrés dans la clandestinités ou dans l'exil. Militaires, juges, universitaires croupissent désormais en prison, ce coup d'état évoque l'incendie du Reischtag par les nazis et on se demande s'il n'aurait pas été organisé par Erdogan lui-même.

C'est peu probable, mais l'occasion était trop belle, et le président qui jouit d'un soutien populaire plus fort que jamais, enfin débarrassé des gêneurs, peut enfin recentrer son pays vers l'Asie centrale et son  histoire islamique.

Pour en savoir plus cliquez ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Vendredi
5 août 2016

Le crime qui interpelle

A peine le drame de Nice était-il passé, que deux fanatiques sont allé égorger Jacques Hamel, un prêtre de quatre vingt cinq ans dans son église à Saint Etienne de Rouvray dans la banlieue de Rouen, ils ont blessé grièvement un autre fidèle qui est entre la vie et la mort. La police est intervenue, et les deux criminels ont été abattus. Si ce drame avait eu lieu en Israël, le Figaro aurait titré : "Deux palestiniens tués par la police israélienne, ils avaient commis un attentat", mais ceci est un autre débat.

Les terroristes Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, deux jeunes gens de 19 ans, ont assassiné le père Hamel et frappé une église en France, faute de pouvoir rejoindre la Syrie. Les parents d'Abdel Malik sont divorcés, Yamina, sa mère, ne croit pas à la piste des enquêteurs. Pour elle, "impossible" qu'elle ait donné naissance à un "diable". Son père Franck s'est rendu directement à la police, et aucune charge n'a été relevée contre lui, cela faisait trois ans qu'il n'avait plus de nouvelles de son fils. Il a été très surpris, son fils était adorable. Il a peur que la soeur d'Abdel ne cherche à venger son frère. Adel Kermiche est d'origine algérienne, fils d'une famille de dix enfants sans histoire, sa soeur ainée est chirurgien. Le jeune homme était fragile psychologiquement, avait été suivi dès l'âge de six ans, et fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique.

Les dirigeants musulmans semblent avoir compris le danger et le message. Dans l'heure qui a suivi l'information sur la mort de Jacques Hamel, le Conseil Français du Culte musulman a écrit un communiqué. Tous les responsables islamiques ont manifesté leurs sympathie. L'imam de St Etienne du Rouvray refuse d'enterrer l'assassin dans le cimetière communal. Le CFCM a suggéré aux musulmans de se rendre dans les églises pour rendre au côté des chrétiens un hommage au prêtre assassiné.
Dans toute la France (Ci dessous à Toulouse) des manifestations de fraternité inter religieuses ont eu lieu.

a

Quarante intellectuels musulmans ont publié un appel retentissant dans le Journal du Dimanche, dans lequel ils reprochent au Conseil Français du Culte Musulman de n'avoir aucun impact sur les événements, ils demandent que la bataille culturelle contre l'islam radical soit enfin menée, et qu'une nouvelle génération de musulman français prennent le relai et ses responsabilité en réactivant la Fondation pour les oeuvres de l'Islam de France. 
Cette lettre que vous trouverez en annexe a soulevé deux types de critiques  :
- D'une part elle a oublié parmi les victimes du terrorisme islamique les victimes juives, ce qui laissait sous entendre que tuer des juifs serait toléré.
- D'autre part, le Conseil Français du Culte musuman ne peut pas accepter qu'on marche sur ses terres.

L'oubli des victimes juives serait une "maladresse" bien involontaire, selon Bariza Khiari, sénatrice et co signataire de la déclaration des 40, et bien sûr le CFCM se sert de cet "oubli" pour délégitimer ceux qui lui font de l'ombre.

L'assassinat d'un prêtre a davantage traumatisé l'opinion que celui de quatre vingt cinq personnes à Nice, partout en France, des réunions de prière ont eu lieu en mémoire du père Hamel, j'ai été invité à parler à l'une d'entre elles à Flavigny sur Ozerain, devant un parterre d'une cinquantaine de retraités et de parisiens en vacances dans la région. Le but était d'évoquer la nécessité de ne pas laisser la haine envahir nos coeurs, une vingtaine de personnes ont lu à tour de rôle des poèmes ou des textes philosophiques, certains trop timides ont simplement écrits quelques mots.
Ce même village héberge d'une part la maison Lacordaire (séminaire international Saint Curé d'Ars, de tendance intégriste, et d'autre part l'Abbaye Saint Joseph de Clairval, qui est un couvent bénédictin vivant selon la règle de Saint Benoit dans l'obéissance de la hiérarchie catholique. Ces deux communautés n'ont pas souhaité participer à cette rencontre... évidemment !

Voir revue de presse ici

 

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Mercredi
29 juin 2016

Nice : Un carnage et un cafouillage

Le soir du 14 juillet, la promenade des anglais était bourrée de monde,le feu d'artifice venait de se terminer, et la foule rentrait tranquillement à la maison quand un grand camion frigorifique a foncé délibérément sur la foule. Il a roulé deux kilomètres avant d'être stoppé, en tuant sur le coup 79 personnes, à ce jour cinq victimes supplémentaires sont mortes des suites de leurs blessures, et plusieurs autres sont encore entre la vie et la mort.

Vous trouverez en annexe la longue liste des victimes, parmi elles de nombreux étrangers, et de nombreuses personnes de culture musulmane. Chaque ligne de cette liste donne envie de pleurer.

Le tueur présenté d'abord comme un franco-tunisien,  puis un tunisien habitait Nice. Inconnu des services de police, on a dit qu'il s'était radicalisé très rapidement, et on a appris qu'il préparait son coup depuis plus d'un an. L'an passé, il avait déjà repéré les lieux. On a dit qu'il avait agit seul, et à ce jour, cinq autres personnes sont inculpées de complicité. Le véhicule de location a circulé plusieurs jours dans des zones interdites de Nice sans que la police ne songe à le verbaliser.

Les mesures de sécurité ont été décidées en commun  entre les services de l'Etat (préfecture et police nationale), et la municipalité. Il faut savoir que la police municipale de Nice est armée, que l'ancien maire, Christian Estrosi, actuellement président de la Région Provence-Côte d'Azur, est "monsieur sécurité" en personne. Aucune ville de France ne possède autant de caméras de surveillance. Un attentat de cette ampleur dans sa ville est un affront difficilement acceptable.

Contrairement aux autres attentats de 2015, il n'y a eu aucune solidarité entre les dirigeants politiques, Chistian Estrosi n'a pas participé aux réunions sécuritaires, il risquait d'être mis en cause, l'attaque étant la meilleure défense, il a accusé l'État en général et François Hollande en particulier de négligences.
Des polémiques sont apparues dès le premier jour, où était la police nationale ? Combien y avait-il vraiment de policiers ? Pourquoi n'a t-on pas mis de herse ou de car pour bloquer la promenade pendant qu'elle était noire de monde ? Pour tout arranger, la justice a demandé qu'on efface les films vidéos du drame, afin de ne pas violer l'intimité des personnes en deuil, mais certains disent pour dissimuler des preuves.

Sandra Bertin, responsable de la télésurveillance à la police municipale et proche d'Estrosi, affirme qu'on lui a demandé d'établir un rapport modifiable, elle affirme qu'elle n'a pas vu la police nationale sur les films de vidéo surveillance, ce qui laisse perplexe car la justice a demandé qu'on efface les films.
Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur réfute catégoriquement ces insinuations, et a porté plainte en diffamation                                                                   .

L'Europe était en guerre contre le terrorisme  !  appellation aburde, on ne combat pas un moyen militaire, mais un pays, une organisation ou une idéologie. Des voix se font enfin entendre pour désigner l'ennemi : le Salafisme. C'est ce que réclame depuis longtemps Mohamed Sifaoui, (Voir annexe) . La nouveauté, est ici : la question a été posée au parlement par Nathalie Kosciusko-Morizet, députée "Les Républicains", et Manuel Valls, permier ministre, lui a répondu prudemment. En effet, le salafisme peut présenter des formes civiles et douces comme dans le Mzab Algérien, ou des formes violentes et criminelles comme ici et maintenant.

Le salafisme est financé et encouragé par l'Arabie Saoudite et le Qatar qui sont nos clients et nos créanciers. Vous comprenez alors pourquoi nos dirigeants sont prudents.

Au delà des erreurs technique de la sécurité et de leur exploitation politicienne, les questions de fond sont posées. Des organisations non gouvernementales demandent aux musulmans qui veulent bien les écouter de tuer des européens par tous les moyens. Des fous, et des moins fous passent à l'attaque, avec ou sans complice. Les victimes s'accumulent, à Paris, Bruxelles, Munich, Conpenhague, sans parler des horreurs continuelles en Irak, Syrie, et dans tout le proche et moyen orient. Quand donc les musulmans vont-ils réagir ?

Pour en savoir plus, cliquez ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Mercredi
29 juin 2016

Le Brexit

Le premier ministre de Grande Bretagne, David Cameron a tenté un coup de poker de politique politicienne, en faisant plébisciter l'Union Européenne, il espérait couper l'herbe sous les pieds de ses concurrents au sein du parti conservateur, et assurer ainsi la longévité de son gouvernement.

Par crainte de l'immigration, des impôts ou de vivre le même calvaire que la Grèce, la majorité des anglais a rejeté la communauté européenne contre les souhaits des dirigeants politiques et économiques du pays. Cela crée un énorme désordre monétaire et financier, car personne n'avait prévu de plan "B". La sortie de la communauté est si complexe à réaliser, si contraire aux intérêts de tous, qu'il est fort probable qu'on trouve une astuce pour sauver ce qui peut l'être.

  Vous voulez en savoir plus ?      c'est ici  !

   

 

Mardi
21 juin 2016

Le crime d'Orlando

Omar Mateen a tué cinquante neuf personnes dans un bar pour homosexuels à Orlando en Floride. Omar Mateen était mal dans sa peau. "On" l'a culpabilisé, "on" l'a incité à atteindre la pureté, et cette soif de pureté l'a conduit à commettre le pire contre les autres et contre lui-même.

On l'a encré dans l'homophobie, et dans beaucoup d'autres  phobies, doit-on lutter contre les phobies ou contre ceux qui les distillent ?

Pour tout savoir sur le sujet....  cliquez ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

Mardi
14 juin 2016

Mivy 2015 sous forme imprimable

Le contenu de Mivy pour l'année 2015 a été mis en forme avec "Publisher", puis transformé en document PDF imprimable, il s'agit d'un livre de 325 pages, comprenant les articles parus, et la revue de presse parfois revue et augmentée.

L'année 2015 a été marquée par ce cancer qui ronge les société islamiques, elle a commencé par  l'assassinat de dessinateurs blasphémateurs qui représentaient avec tout le mauvais goût et la générosité dont ils étaient capables notre liberté à nous tous, et s'est terminée par l'assassinat commis par les mêmes de parisiens amateurs de musique ou de discussions autour d'un verre. En même temps on a vu les persécutions s'abattre sur la Syrie et l'Irak, et on a vu le mystérieux m Erdogan échouer dans sa tentative de restaurer la "divine" porte. Ces violences ont jeté dans la mer des foules des foules cherchant à sauver leur vie dans un monde égoïste qui craint de se faire envahir.

Cette même année, j'ai été amené à présenter le judaïsme au cours de tables ronde laïques ou intereligieuses, la filiation entre antisémitisme et anti sionisme a été facile à établir. Vous pourrez lire aussi des réflexions sur l'écologie, la souffrance animale, la relation à autrui, le shabbat ou sur Pâques.

Mivy 2015 parle de tout cela, et de bien d'autres choses encore, de tremblement de terre, d'élections, d'escroqueries, d'économie bref de tout ce qui m'a fait réagir au cours de cette année.

Si vous souhaitiez recevoir gratuitement ce livre en téléchargement, écrivez moi à cette adresse : mivy7ici@gmail.com

 

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
Dimanche
14 mai 2016

Loi travail, la souplesse a un coût

Loi travail : la souplesse a un prix

Les dirigeants "socialistes" veulent copier les modèles anglo-saxons et libéraliser le code du travail afin de donner de la flexibilité aux entreprises. Cette déclaration de guerre aux syndicats passe mal, et des manifestations violentes mettent en péril le gouvernement.

C'est surtout l'article II qui a mis le feu aux poudres, il inverse les règles contractuelles, et l'accord d'entreprise peut être moins avantageux pour le salarié que l'accord de branche, le patronnât avait été enthousiaste lors du projet de loi, mais devant les concessions imposées par l'opinion et les syndicats, il devient plus réticent

Pour en savoir plus :  c'est ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

 

Dimanche
14 mai 2016

Black M ne chantera pas à Verdun

Pour le centenaire de la bataille de Verdun, le maire Samuel Hazard avait demandé au chanteur Black M d'organiser un concert Rap
Black M n'est pas n'importe qui, ancien chanteur du groupe "sexion d'assault", il a sur sa page Facebook près de 3,7 millions d'amis. Moi qui n'atteint pas les 800, je ne fais pas le poids.

Ce choix a fait polémique, "on" a diffusé sur les réseaux sociaux des passages de chansons, où le groupe "sexion d'assault" tenait des propos inacceptables, par exemple :

- «Ça m'a soulé, j'crois qu'il est grand temps que les pédés périssent
            Coupe leur pénis Laisse les morts, retrouvés sur le périphérique»

- « Ne m'parle pas trop de l'école, j'ai juste appris le mot "listen"
             Billet d'retard, et on dis quoi ? Téma les conneries qu'ont [lissé?]
            Le mensonge d'l'évolution, j'te parle pas d'l'époque au lycée
            Tellement con qu'sa s'tape dessus pour un produit d'chez Ericsson »

- «[Refrain : Black M & Maître Gims]
           Le ghetto s'exprime, c'est pour ça qu'il crame des voitures
           Tague sur le mur, crache sur les stup's, braque dans ta rue
            Il déprime, et c'est devenu une habitude man
            Pendant que cette conne de France se demande pourquoi cette attitude ? (x2)
            Faut pas s'voiler la face bien trop d'mensonges j'ai inhalé
            Arriver brutalement, d'toutes façons ça il fallait
            Alors qu'tu t'tournes les pouces [?] déjà fané
            Sexion d'Assaut, ça il fallait (x2) »

- J´ai beau dire que j´lai mais j´ai pas la foi
          J´ai fais l´con et j´ai commencé par la fin
          J´aurais pas dû m´lancer dans la musique étant petit
          J´aurais dû écouter Papa étant petit
          J´me sens coupable
            Quand j´vois tout ce que vous a fait ce pays couffard

          Paroles complètes de chansons ici

Ce choix pour célébrer le centenaire de cette horrible bataille de Verdun, où des centaines de milliers de pauvres soldats allemands et français ont perdu la vie, est étonnant.

  • S'agissait-il de draguer électoralement une population qui se nomme elle-même "caillera" (racaille en verlan) ? 
  • S'agissait il au contraire de rapprocher de l'histoire de France ces mêmes populations en les associant au patriotisme avec leurs mots ?
  • Était-ce pour rajeunir les cérémonies mémorielles qui ne réunissent que des vieux qui finiront bien par s'éteindre ? 
  • Dans cette hypothèse, l'avenir de la France est-elle la «caillera» ?

Le Front National est monté au créneau en expliquant que prendre un chanteur anti-français était un scandale, que le rap faisait honte à nos morts, et qu'un musulman noir ne pouvait pas représenter la mémoire française. Mais au delà de ces cercles de droite, les propos chantés par l'ancien groupe auquel appartenait Black M ont choqué, comment soutenir une telle sous-culture ?  Comment un homme contaminé par les  idées isalmistes et homophobes a-t-il pu être choisi ?

Devant une telle levée de bouclier, le maire a annulé le concert.

Le gouvernement est monté au créneau, par la voix du ministre de la culture, et du secrétaire d'état aux anciens combattants, et traitant de "nauséeux" les attaques contre le chanteur, en traitant de racistes ceux qui n'aimaient pas se faire traiter de couffard.  S'il voulait soutenir le chanteur, le ministère aurait pu mettre en avant ses mérites, et expliquer que ses pêchés de jeunesse étaient une vieille histoire, sans rapport avec ses chansons actuelles.
Il a préféré insulter ceux qui étaient légitiment choqués par les propos rapportés par les médias de droite.

Le soutien du gouvernement est étonnant pour une décision municipale, le gouvernement se proposait même d'assurer à ses frais la sécurité si le maire changeait d'avis, ce qu'il n'a pas fait. J'en déduit que le groupe avait été choisi sur la forte recommandation d'autorités supérieures à la mairie.

Black M a été très déçu, il a rédigé un communiqué de très bonne facture, avec la photo de son grand père, ancien combattant. Si toutes les chansons de Black M ressemblaient à ce communiqué, il aurait été digne d'être le représentant des français rendant  hommages aux victimes de la grande boucherie.

Bonjour à tous,

Je m'appelle Alpha Diallo, je suis français, né en France, à Paris, et j'ai 31 ans.

Eduqué par la France, terre d'accueil de mes parents, terre qui m'a vu grandir et permis de vivre de ma passion. Une terre pour laquelle mon grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d'origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des Tirailleurs Sénégalais - ces mêmes  Tirailleurs Sénégalais qui étaient également présents lors de la Bataille de Verdun.

J'ai ressenti une immense fierté lorsque l'on a fait appel à moi pour participer à un concert en marge de la commémoration de la Bataille de Verdun pour l'ensemble des jeunes français et allemands réunis ce jour-là.

Une polémique incompréhensible et inquiétante a malheureusement entraîné l'annulation de ma participation à cette manifestation.

Je ne peux rester sans réponse face aux propos d'une extrême violence, tenus à mon égard, ces derniers jours. Je suis d'autant plus attristé par cette situation qui peut aujourd'hui toucher des milliers d'autres français.

Moi, Alpha Diallo, enfant de la République et fier de l'être, souhaite, par ce communiqué, faire barrière à ces propos haineux.

Merci à tous ceux qui me soutiennent depuis le début, je ne ferai pas d'autres commentaires.


haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

 

mardi
10 mai 2016

Un musulman maire de Londres  ?  et alors ?

Sadiq Khan, député, candidat travailliste a été élu maire de Londres, la ville la plus peuplée d'Europe. Avec 44 % des voix contre 35 pour son challenger, Zac Goldsmith le candidat conservateur.
Sadiq Khan est gagnant dans 8 districts sur 14, de la capitale, y compris dans des quartiers réputés conservateurs.
Ce gentleman né à Londres, mais d'origine pakistanaise et modeste, toujours élégant et smart, a séduit davantage que son concurrent conservateur, fils de milliardaire d'origine juive.

 Cela change de ce qu'on a vu en Ecosse où les travaillistes sont en pleine déroute dans leur ancien fief. Les indépendantistes, qui font quand même presque 50 % des sièges ont du mal à se maintenir, et les conservateurs crient victoire, surtout dans le sud du pays. On remarque l'absence de UKIP et autres mouvements nationalistes anglais.

.

Dans le pays de Galle, les partis traditionnels ont perdu, les conservateurs ont perdu 4 sièges, les libéraux 3 au profit de UKIP le parti xénophobe anti européen (+7), les travaillistes ont perdu un siège, au profit du parti nationaliste gallois. Les travaillistes restent en tête avec 29 sièges, devant les nationalistes 12, les conservateurs 11, et le Ukip 7.

 

On remarque des similitudes entre Londres et Paris, des logements à des prix naccessibles, et c'est encore bien pire à Londres, un pourcentage croissant d'habitants d'origine étrangère. A Paris, comme à Londres, les travaillistes ont gagné.
Le candidat est Pakistanais, ce qui est un handicape pour les anglais racistes, et il y en a parmi les employés et personnes modestes de vieilles racines britanniques, mais ces derniers ont tendance à quitter Londres en raison du prix du logement. Par contre, les anglais d'origine Pakistanaise, et les plus pauvres venus des quatre coins du monde, s'entassent dans leurs quartiers et pour eux, voir l'un des leur accéder à la mairie est un grand honneur.

Nous avons assisté en France à des délires, un maire musulman à Londres ? quelle horreur, c'est la première fois ! ! comme si Ahmed Aboutaleb n'était pas maire de Rotterdam depuis 2009, et il est irréprochable sur le plan de la laïcité. On accuse Sadiq Kahn d'être le cheval de Troie des antisémites, on oublie que Ken Livingstone l'ancien maire travailliste, pas musulman pour un sou, était bien pire  !  il a du être chassé du parti travailliste en raison de ses dérapages.  Le premier acte politique de Sadiq Khan a été d'assister, au côté du grand rabbin de Londres à la cérémonie du Yom Hashoa. Il promet d'être le maire de tous les londoniens. Mivy lui souhaite de réussir.

Le score du UKIP est intéressant, ce parti nationaliste anglais, réputé xénophobe et anti européen est faible à Londres, mais progresse et obtient pour la première fois de son histoire deux sièges sur vingt cinq à l'assemblées communale. Une situation comparable à celle du Front National à Paris. UKIP perce au Pays de Galle, où il réussit à avoir sept députés sur soixante, contre zéro dans la précédente assemblée. Comme en France, ce sont les classes déclassées et aigries qui votent ainsi. Pour faire baisser l'extrême droite, il faut donner de l'espoir aux plus modestes. En Écosse, l'électorat UKIP s'est défoulé en votant indépendantiste ! 

Voir revue de Presse, en particulier l'analyse pertinente de Laetitia Strauch-Bonart, la charge contre le multiculturalisme à l'anglaise de Dreuze, et le point de vue philosophique d'Isaac Aziza en cliquant ici

 

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

mercredi
3 mai 2016

La France appuie l'UNESCO qui trahit sa mission

Des états arabes, incapables d'assurer chez eux la liberté de conscience, on réussi à faire voter le 16 avril 2016 avec l'appuie de la France et de la Russie une résolution que vous pourrez lire ici.

Le texte présente le Mont du Temple et ses alentours, le tombeau de Rachel, le tombeau des patriarches comme des lieux saints exclusivement musulmans. On peut lire par exemple :
«  17. Regrette en outre la décision israélienne d'approuver un plan de construction d'une ligne de funiculaire à deux voies à Jérusalem-Est, ainsi que le projet de construction de la dénommée « Maison Liba » dans la Vieille Ville de Jérusalem, la construction d'un centre destiné à accueillir les visiteurs – le dénommé « Centre Kedem » – à proximité du mur sud de la mosquée, la construction du Bâtiment Strauss et le projet d'ascenseur Place Al Buraq (« place du Mur occidental »), et prie instamment Israël, la Puissance occupante, de renoncer aux projets susmentionnés »

Cette résolution résolument malveillante pose plusieurs problèmes :

La souveraineté des lieux : est-elle palestinienne ou israélienne ? donc qui a le droit et la responsabilité d'assurer l'entretien et la sauvegarde de Jérusalem Est ? Israël a-t-il le droit restaurer la vieille ville, de faire des fouilles archéologiques, de construire un funiculaire passant à Jérusalem Est hors des lieux saints ? 
        La résolution condamne fermement toutes les tentatives israéliennes de réhabiliter les lieux assimilées à des dégradations, elle s'oppose aux facilités d'accès, et condamne paradoxalement Israël pour le manque d'entretien de la cité de David. L'UNESCO accuse "la puissance occupante" de judaïser la partie est de la ville. Ce dernier point n'est pas complètement faux, mais noyé dans un contexte hostile, le message ne peux pas passer.

      L'UNESCO chargé de la culture
sort de son rôle en voulant interdire à Israël d'administrer la ville de Jérusalem et ses lieux saints. Quiconque a la plaisir de s'y promener pourra constater les efforts israéliens pour embellir la vieille ville et mettre en honneur son patrimoine architectural, qu'il soit chrétien, musulman ou juif.
        Nous savons que palestiniens et israéliens se disputent la souveraineté sur la vieille ville, l'UNESCO devrait tenir compte de la souveraineté de fait, sans nécessairement la légitimer, et veiller au développement de la culture, et de la paix entre les hommes.
        Une autre résolution du même tonneau de 2015 considèrait que la vieille ville devait être maintenue dans la liste des "patrimoines mondiaux en péril" où elle a été inscrite depuis 1982, en gros comme Palmyre sous domination de DAESH. l'UNESCO a un bon jugement.

La non reconnaissance des lieux saints juifs par l'islam, et l'alignement de l'UNESCO sur une vision islamique de l'histoire.  Outre l'approbation sans inventaire de calomnies, comme les fausses tombes, le déni de l'attachement religieux des juifs à Jérusalem est patent. Le communiqué est allé jusqu'à appeler l'esplanade devant le mur des lamentation "Place Al Baraq" du nom de l'âne qui aurait conduit le prophète Mahomet au ciel.  Ceci est aggravé par le caractère insultant de la formulation, qui reprend sans cesse le terme "puissance occupante", alors que Jérusalem est au coeur de l'histoire du Judaïsme. L'UNESCO condamne les fouilles et parle de "soit-disant bains rituels", la vérité historique ne l'intéresse pas. 

La défiance israélienne vis à vis de l'UNESCO est critiquée, par exemple son refus d'accepter un représentant permanent de l'UNESCO qui serait affecté à Jérusalem-Est pour rendre compte périodiquement de tous les aspects relevant des domaines de compétence. Israël aussi est critiqué pour le refus d'Israël d'accorder des visas aux experts de l'UNESCO chargés du projet de l'Organisation au Centre pour la restauration des manuscrits islamiques de la mosquée Al-Aqsa/al-Haram al-Sharif

 

Ce document n'est pas acceptable ni sur la forme, ni sur le fond, il est carrément contre productif. En effet, si on souhaitait une solution consensuelle avec deux états, et la souveraineté arabe sur la partie Est de la ville, il ne serait pas possible simultanément d'indiquer aux juifs qu'ils ne font qu'occuper une histoire qui n'est pas le leur, et qu'ils n'ont rien à voir avec leur propre passé.
Le peuple qui occupe la terre de ses ancêtres, n'est pas un occupant.

L'arbitrage entre les droits de deux peuples se partageant le même pays ne sont pas de la compétence de l' UNESCO qui a pour mission de rapprocher les cultures et les hommes en écartant les rivalités politiques.
        Un changement éventuel de souveraineté sur la vieille ville, ne pourrait ignorer que le mur des lamentation, et toute la vieille ville de Jérusalem transpire d'une présence juive continue depuis 2000 ans, critiquer les fouilles, c'est appuyer les faussaires de l'histoire. Le monde n'a pas été crée le jour de la naissance de l'islam.

Cette motion poussera les juifs, israéliens ou non, à rejeter tout projet de retour de une souveraineté arabe sur la vieille ville. En niant le passé judéo-chrétien des lieux, on promet, en cas de retour à la Palestine, une intolérance comparable à celle qui prévalait quand la ville était Jordanienne, et où les juifs étaient interdits de séjour.

Par ce que la diplomatie française a approuvé la motion, la France est disqualifiée, elle ne pourra pas être l' intermédiaire neutre et amical avec tous, qui pouvait apporter un compromis tellement nécessaire à la paix dans la région.

L'Autorité Palestinienne, qui a souhaité ce document met en évidence son intolérance, et son appuie aux falsificateurs de l'histoire.
C'est une faute politique

Voir revue de presse ici

haut
Pour m'écrire c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
mercredi
12 avril 2016



L'Arménie s'impose au Karabakh

C'est un territoire de montagne, qui en 1923 était peuplé de 94 % d'arméniens, mais que Staline a placé en Azerbaïdjan. En 1988, à la veille de l'éclatement de l'Union Soviétique, les arméniens ne représentaient plus que 75 % de la population.

En février 1988, à la fin de la période soviétique, cette région autonome a décidé de se séparer de l'Azerbaïdjan, provoquant des réactions violentes, on parle de plus de dix mille morts, et les deux parties s'accusent mutuellement de "nettoyage ethnique". On a constaté des massacres de civils qui ont entraîné le déplacement d'environ un million de personnes.

Les actions militaires de l'Azerbaïdjan ont tourné au désastre, bien que moins nombreux, et moins bien armés, les Arméniens non seulement ont repoussé leurs agresseurs, mais ont étendu leur territoire au point de contrôler près de 20 % de l'Azerbaïdjan. Ils y ont crée une république autonome qui n'est reconnue par personne.
Le Haut Karabakh qui formait une "ile" en territoire Azéri est désormais totalement rattaché à l'Arménie par la conquête de l'espace les séparant.

La Russie est l'alliée héréditaire de l'Arménie depuis toujours, et l'Azerbaïdjan est peuplée de turcs qui voient leurs frères en Turquie. Ce territoire est donc une zone de conflit turco-russe, conflit centenaire s'il en est. L'Azerbaïdjan a des relations détestables avec l'Iran, où la minorité Azéri réclame son autonomie. L'Iran veut détruire Israël, donc Israël arme l'Azerbaïdjan, pays où il achète sont pétrole, et où en cas de besoin il espère pouvoir lancer des actions militaires contre l'Iran.

A côté, une histoire commune et une très profonde solidarité unie les peuples israéliens et arméniens. L'Arménie, est une prequ'île chrétienne entourée de pays en voie de réislamisation rapide, et Israël vit au milieu de peuples hostiles malgré des gouvernements voisins souvent pragmatiques.
Les deux peuples savent ce que génocide veut dire, et ne peuvent avoir confiance en l'islam politique.
Le rapprochement actuel entre la Grèce, Chypre, l'Arménie et Israël, induit par le gaz de la Méditerranée, est bien dans la logique du livre d'Huntington, "Le choc des civilisations". Israël se lie au monde orthodoxe.
Mais hélas, la raison d'état, et les petites lâchetés du monde des affaires, dominent quasiment tous les gouvernements. Le gouvernement d'Israël n'a toujours pas reconnu le génocide arménien, et celui d'Arménie soutient très souvent la cause arabe.
La clarté n'illumine pas non plus la Russie. Le principal allié de l'Arménie vend aussi des armes à l'Azerbaïdjan.
La politique est donc impure, mais après tout n'est-ce pas tellement plus humain ?

haut
Pour réagir sur Facebook, c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

 

jeudi
3 mars 2016

sf

Une visite au Salon de l'Agriculture

Comme Nicolas Sarkozy, François Hollande ou Marine Le Pen et d'autres confrères en l'humanité, j'ai décidé d'aller au Salon de l'Agriculture. Je n'étais pas accompagné par quelques ambitieux qui risquaient de me piquer ma place, mais par ma petite fille.

Pour nous protéger du froid, nous nous sommes précipité dans le premier hall venu, tout près de l'entrée, c'était celui des chiens et des chats, avec des concours de beauté, et d'adorables animaux de toutes races qui semblaient s'ennuyer ferme dans des boxes ou des boites ridicules. Autour, bien sûr il y avait tous les stands possibles pour les mourir, les soigner, et les bichonner. On vendait aussi paradoxalement des habits. A l'autre bout, des perruches, perroquets et autres oiseaux multicolores étaient à vendre.
Un grand escalier mécanique nous a conduit à l'étage, ou un hall immense abritait des stands internationaux avec des produits exotiques. Je me suis laissé tenté par un petit sachet de gâteaux à la farine de Baobab, acidulé et à la consistance bizarre. Il y avait beaucoup de stands africains, et j'ai entendu un apiculteur Sénégalais proposer son miel à un distributeur important.

J'ai ressenti très fort l'impression d'être à la foire gastronomique de Dijon, probablement en raison de l'odeur de nourriture qui alourdissait l'atmosphère. D'innombrables restaurants, ou stands de dégustations les plus divers mélangeaient leurs odeurs en créant un parfum subtile que je croyais exclusivement dijonnais. Beaucoup de marchands avenants nous présentaient leur fromages, nous faisait goûter leur charcuterie, leurs chocolats ou leurs bonbons.

Les stands de la Bourgogne-Franche Comté étaient très loin, à côté de ceux de la Normandie, pour y accéder nous avons traversé d'autres hall, tous remplis de la même odeur, et des multiples tentations pour les aventureux de la papille. Nous avons dégusté une glace au chocolat de Pontarlier, et chez les normands, bus du cidre et du jus de pomme. De vrais gourmands ont pu trouver ici les produits rares, des truffes, des fromages inédits, des épices exceptionnelles, des saucissons de rêve, mais il fallait mettre le prix, j'ignore combien le m² était facturé aux exposants, mais pour gagner leur vie, ils ne pouvaient probablement pas vendre bon marché. La déco de la région interlope Alsace Lorraine Champagne m'a bien plu, et bien malin celui qui trouvera ce qui unit ces territoires.

Les services publics et privés étaient aussi bien représentés, sur le stand de l' INRA, ma petite a fabriqué de l'ADN Ailleurs elle a pédalé comme une championne pour produire de l'électricité afin de faire tourner un mixer plein de fruits délicieux. On a même évité le mur d'escalade, et pu faire une partie endiablée de baby foot sur un stand fermé et improbable. D'autres chercheurs nous ont expliqué la généalogie du blé, et expliqué que le blé dur qui ne sert qu'au couscous et aux pâtes avait un chromosome de moins que le blé tendre qui est utilisé pour le pain. Les syndicats agricoles servaient force champagne et petits fours à leurs sympathisants. Une immense moissonneuse batteuse accueillait les tout petits ravis de se trouver aussi haut.

Enfin, nous avons fini par le grand stand de l'élevage,taureau en traversant des halls ou les jardiniers du dimanche ont pu trouver des graines et des tubercules, ou des pêcheurs nous ont montré des poissons gloutons, et ont organisé un jeu super pour les petits. Ici au milieu des cochons, des moutons, des vaches et des taureaux nous avons enfin senti la présence des gens de la terre, un ou deux slogans rappelant le désespoir de nombreux exploitants. Il faut savoir que le nombre de suicide dans la profession est plus qu'inquiètant
Mais ici, les paysans étaient bien là, on voyait des hommes s'occuper des bêtes à l'heure de la fermeture, et on pouvait lire le nom de l'exploitation d'où venaient les bêtes à concours. Les gens et les choses étaient nommées.
Uniquement dans ce  hall, certaines coopératives vendaient des fromage a prix proportionnel afin de faire connaître leurs produits, j'ai pu ramener un reblochon fermier, et goûter des spécialités laitières originales dont la commercialisation était prévu très prochainement.

Le plaisir de la visite n'a eu d'égal que le malaise que j'ai ressenti, l'agriculture n'était plus la reine du salon, la gastronomie avait pris le dessus, et dès l'accueil, la mise à l'honneur des chiens et des chats semblait nous dire que le monde agricole n'était plus vraiment la priorité.


haut
Pour réagir sur Facebook, c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile
dimanche
7 février 2016



Les limites de la justice

La montée de la violence entre arabes et juifs en Israël devient insupportable. Aujourd'hui des jeunes nationalistes juifs passent à l'action criminelle, au mois d'Août 2015 une maison palestinienne avait été incendiée à Douma, en Cisjordanie, et à l'intérieur une famille avait péri, et en juin 2014, le petit Mohammad Abou Khdeir avait été assassiné à Jérusalem, brûlé vif, pour venger l'assassinat par des palestiniens de trois adolescents juifs.

Trois accusés ont comparu, en février 2016, accusés d'avoir assassiné Mohammad Abo Khdeir, le premier qui avait seize ans au moment des faits, a été condamné à la peine maximun prévue dans le code pénal israéliens, soit la perpétuité. Le second à vingt ans de prisons, et le troisième, qui semble être l'organisateur, attendra  un examen psychiatrique plus complet.
En même temps on apprenait que des juifs étaient formellement accusés de l'incendie criminel de Douma, et qu'ils allaient très prochainement être jugés.

Le verdicte est rassurant. Sa sévérité est exemplaire, et on peut affirmer que la justice  israélienne n'est pas complice des assassinats d'arabes, et que la loi est appliquée dans toute sa dureté. Les crimes racistes ne sont pas tolérés en Israël.

Toutefois, on ne peut pas s'enthousiasmer. La famille de la victime est scandalisée, car tous les accusés n'ont pas été punis à la peine maximale. Comme le père est un militant de choc, "la rue" palestinienne ne sera pas calmée; quelque soient les décisions de justice, Israël restera coupable de laxisme aux yeux des arabes.



           Les familles des condamnés sont ulcérées, elles estiment que les aveux ont été obtenus par la torture, et malheureusement on sait que la police utilise des violences que l'occident juge excessives pour obtenir des aveux; Elle a appliqué à des juifs les méthodes qu'elle utilise contre les arabes. Les amis des accusés plaideront-ils pour la fin de la torture contre les arabes aussi ?

On peut penser que la sanction est disproportionnée pour un crime commis par un adolescent de seize ans qui n'a probablement pas perçu la gravité de son acte, et qui ne l'a vraisemblablement pas prémédité. J'espère que d'ici quelques années, la paix avancera, et qu'Israël libérera quelques criminels palestiniens odieux, il serait alors normal qu'elle libère aussi les juifs responsables de crimes similaires.

Le père de la victime exige qu'on démolisse la maison des coupables, idée intéressante, on doit appliquer la même loi à tous, on ne juge pas un coupable en fonction de ses origines, mais en fonction de ses actes, si la loi prévoit cette sanction elle doit s'appliquer aux juifs et aux arabes, si elle ne le prévoit pas, elle ne doit s'appliquer à personne.

Enfin on attend de la justice palestinienne qu'elle punisse les auteurs de crimes contre des israéliens, mais je crois qu'on peut attendre longtemps, vu que le Président Abbas aurait plutôt tendance à les féliciter.
Il faut dire qu'il congratule plutôt les familles, car l'armée et la police israélienne s'emparent des accusés, qui sont jugés en Israël, s'ils acceptent de se rendre, s'ils résistent, la sanction est généralement expéditive.

Voir revue de presse ici

 

haut
Pour réagir sur Facebook, c'est ici,
et pour réagir sur Facebook cliquez étoile

 

 

  historique : journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008,
2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016,