facebook
Mivy décoiffe,
car il a été
conçu par un chauve !

m'écrire : a  
adresse : http://www.mivy.fr/

 


Journal 2006
mercredi, 18-Jan-2012
Pour réagir, ou s'abonner à la liste de diffusion :


Pour naviguer, cliquez sur le nez
historique => journal 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011,
2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017

trefle
Mardi 6 décembre 2006
a
Je ne comprends plus rien à la stratégie israélienne

Le premier ministre Israélien a déclaré à plusieurs occasions être partisan d'un état palestinien pacifique aux côté d'Israël, il a même annoncé à ses éventuels interlocuteurs qu'ils seraient surpris devant la générosité de ses propositions. Il a reçu Mahoud Abbas, le président Palestinien, et au cours d'une réunion amicale, avec embrassades à la clé (ce qui a fait hurler les islamistes), il a donné généreusement 100 millions de dollars,il envisage de lever 27 barrages sécuritaires et de libérer de 20 à 30 prisonniers palestiniens.

Or si elles vont dans le bon sens, elles sont modestes, Israël doit 1 miliard de Dollars aux palestinien, on leur on en offre 10 % ! Si 27 barrages sont levés, il en reste encore 373 ! et si 30 prisonniers sont libérés, les prisons en compteraient après environ 9970 !

Elles sont très critiquées par la droite israélienne, car pendant ce temps, il n'y a aucune acalmie dans la guerre larvée que mènent les lanceurs de fusée Qasam, (2 enfants israéliens ont été blessés ce jour). Pourquoi libérer des prisonniers de guerre quand la guerre continue et que ces gens vont aussitôt se réengager ? pourquoi donner de l'argent qui ira au Hamas ? et pourquoi lever des barrages alors qu'on sait que les terroristes ont l'intention de profiter des allègements pour commettre de nouvelles exactions ?

Du côté arabe, le caractère illusoire et trompe l'oeil de ces offres est accentué, par la décision, prise deux jours après, de créer une nouvelle implantation au beau millieu de la vallée du Jourdain. Cette décision est juste un message aux palestiniens, pour leur dire : «Ne nous faites pas confiance, nous cherchons à vous rouler dans la farine» haut

a

Dimanche 24 décembre 2006

 a

Comme cadeau de Noël, la police de Paris a mis ma voiture en fourrière.

Il n'existe plus de place de stationnement autorisé disponible dans Paris. Si on veut assister à une conférence on est obligé d'utiliser les transports en commun, de prendre un taxi, de trouver un parking sous terrain s'il en existe à proximité, ou de stationner sur un emplacement interdit ne gènant personne.

Si on est en bonne santé, on peut prendre le métro, mais quand les escaliers sont dûrs pour vos rhumatismes, vous devez vous résoudre à dépenser environ 20 € de taxi ou si possible 10 € de parking, soit une ou deux heure de travail ouvrier.

Quand on a du mal à tenir un budget, on se gare ou on peut, heureusement, il y a des tolérances, car la municipalité réduit systématiquement les places gratuites disponibles.

Toutefois, pour des raisons qu'on peut deviner (objectifs non atteint, corruption lié aux intérêts des soustsraitants etc... ), vers la fin d'année, on met en fourrière toutes les voitures garées du mauvais côté d'une rue, même si l'interdiction de stationner la nuit n'a aucune justification.   Une heure après, d'ailleurs, d'autres véhicules les ont remplacé.

Les victimes de ce hold up seront quitte pour payer 146 € de fourrière plus une amende 30 €, soit une semaine de travail ouvrie. Punition infligée à ceux qui veulent participer à la vie culturelle de la ville malgré des revenus modestes et une santé fragile par des fonctionnaires appliquant sans scrupule une règlementation inique.

Voir aticle
haut

Le 20 décembre 2006

a

 La Palestine est ingouvernable, les milices très peu contrôlées font n'importe quoi, les occidentaux cessent leur financement, la misère et l'anarchie se généralise. Pire, une guerre civile larvée commence.

Comme d'habitude les ordres de cessez le feu donnés de part et d'autre ne sont pas respectés.

Les responsables du Hamas répètent que l'ennemi c'est Israël contre qui il faut combattre, et qu'il ne faut pas lutter contre ses frères, alors que le Fatah demande l'arrêt immédiat du combat fratricide. Mais la préférence pour la lutte armée rend tout le monde pessimiste.

Au delà du drame quotidien, en Palestine ou au Liban, on voit les conséquences de la lutte des Chiites contre les Sunnites. Le Hezbollah et la Syrie servent de levier à l'Iran pour aider financièrement le Hamas et l'irrédentisme, focusalors que l'Arabie et l'Egypte soutiennent le gouvernement de Mahmoud Abbas

Uune anecdote, le premier ministre Anieh a été bloqué à son retour d'Iran, l'Iran a promis 250 millions de dollar, mais les israéliens ne l'ont pas laissé entré avec une valise bourrée de billets de banque. Ces coupures ont été confisquées par les Égyptiens qui partagent le même point de vue sur ce mouvement déstabilisateur et belliqueux.haut

tirent

17 décembre 2006 cow boy

Au Liban, la crise continue : Le Pierre Gemayel, chef du parti Kataieb a été assassiné le 21 novembre 2006. A son enterrement une foule immense dénonce la Syrie, mais le Hezbollah lance une manifestation encore plus importante, et somme le gouvernement de Fouad Siniora de démissionner, et d'accepter un gouvernement où les chiites auraient une minorité de blocage.

L'opposition fait un "sit-in", assiège le gouvernement, elle veut obtenir une minorité de blocage ce qui lui permettrait d'éviter le procès des assassins du Raffik Ariri, une autre présumée probable des services secrets syriens.

L'opposition, pour réunir les grandes foules, segemayel défend d'être pro-syrien, ils exigent un gouvernement plus représentatif. Le Général Aoun, affirme rester hostile aux ingérences syriennes, et prétend que le gouvernement actuel, aux mains des sunnites et druzes marginalise les chrétiens et les chiites, soit 70 % de la population.

Le 18 décembre la situation reste indéterminée, Signora joue le pourrissement, soutenu par les occidentaux, ses messages ont le monopole de l'information sur nos médias. media

Derrière cette crise, on trouve la guerre larvée entre chiites et sunnites, la Turquie, l'Arabie, et l'Egypte auraient menacé la Syrie qui aurait été contrainte de d'interdire aux manifestants de prendre d'assaut le "Sérail" siège du gouvernement.haut

chat
2 décembre 2006 orage
Le match de foot Paris-St Germain - Tel Aviv s'est terminé par 2 contre 4 et un mort.

H apoel Tel Aviv a donc gagné, toutefois l'hostilité d'une fraction des spectateur était plus violente que d'habitude.

A ma connaissance, à la fin du match, un juif s'est senti menacé par des supporter du PSG, un policier antillais l'a pris sous sa protection. Le policier a eu peur d'être lynché, insulté, traité de sale nègre il a tiré un balle qui a tué un agresseur, et en a blessé un autre. Le procureur a retenu la légitime défense.

A la suite de ce fait divers dramatique, toute la presse s'en est pris violemment aux supporters du PSG dont certains n'hésitent pas à faire le salu nazi, à imiter les singes lorsqu'un joueur noir a le ballon, a agresser tout le amonde et n'importe qui.

Toutefois, dans ce match l'antisémitisme n'était pas absent, on a vu des drapeaux palestiniens dans les tribunes, et le témoignage suivant et édifiant

«  La presse a voulu nous et vous faire croire que le “dérapage” mortel de jeudi dernier était dû à la violence nauséabonde (car brutale mais surtout raciste) d’un groupe de hooligans du kop de Boulogne...
  Ceci, amis lecteurs, est FAUX. Je le redis encore une fois, ceci est archi-faux et quelqu’un se devait de le dire... Le match de jeudi dernier ne s’est pas conclu par un affrontement entre des hooligans cinglés et furieux et un pauvre juif, aidé courageusement par un policier martiniquais providentiel.
  
Ce match était le plus grand déferlement de haine anti-juive qu’il m’ait été donné de voir en direct live. »

haut

Mercredi 9 novembre 2006
a
« Si les juifs sont tous rassemblés en Israël, cela nous évitera d'aller les chercher dans le monde entier... »

Ces paroles de Nassralah, leader du Hezbollah indiquent clairement une intention génocidaire.

Non seulement le Hezbollah n'a pas été désarmé, mais il se réarme rapidement, en même temps qu'il fournit armes et méthodes au Hamas. Son souhait allumer deux front simulatanément la prochaine fois. Son projet : faire tirer des fusées depuis les zones habitées, pensant qu'Israël ne pourra pas réagir par crainte de l'émotion internationale.

L'exemple libanais montre qu'Israël ne peut pas prendre à la légère l'installation de rampes de lancement à sa frontière. L'évacuation de Gaza, comme du Liban ont été des échecs, car rien de positif ne peut être décidé sans négociation. En attendant un accord qui mènera vers la fin des tensions, et si possible vers la paix, Israël ne peut pas prendre le risque de laisser les mains libre au Hamas.

L'inévitable est arrivé, un canon a tiré loin de sa cible sur des habitations paisibles, provoquant deuils et morts. Israël regrette, le Hamas rêve de faire pire, (mais volontairement lui ! ), et déclare vouloir s'en prendre aux juifs partout dans le monde, les autres condamnent, (Israël bien sûr), et personne ne réfléchit. haut

a

Lundi 7 novembre 2006
a

  L'écrivain David Grossmann, à Tel Aviv, face à la foule, s'exprime pour l'anniversaire de l'assassinat d'Izhrak Rabbin. Ovationné, son discours fait la une des quotidiens le lendemain.

aCet écrivain proche du mouvement «La paix maintenant» a perdu son fils cet été, le dernier jour de la guerre du Liban. Ce qui rend son témoignage émouvant.

Monsieur Olmert, adressez-vous aux Palestiniens, par dessus la tête du Hamas, à leurs modérés qui, comme vous et moi, s’opposent au Hamas et à ses actes. Adressez-vous au peuple palestinien, parlez de leurs chagrins et de leurs blessures, reconnaissez les souffrances qu’ils endurent...  Vous avez retiré votre plan de retrait unilatéral de “convergence”, et c’est une bonne chose, mais ne laissez pas un vide, car il sera immédiatement rempli par la violence et la destruction.

Au sujet des appels du pied de la Syrie, pour une paix, il exhorte le gouvernement israélien à répondre rapidement avec prudence, pour éviter l'aventure sans laisser passer une occasion de paix :« agissez de telle sorte que son peuple sache aussi que cette possibilité existe. Aidez les modérés qui, là-bas aussi, doivent exister. Essayez de changer le réel au lieu d’en être le serviteur. C’est ce pour quoi vous avez été élu».

haut

    Mercredi 1 novembre 2006

     a

L'agence Media Rating a été condamnée pour avoir diffamé Charles Enderlin et France 2 par ce qu'elle avait publié du internet des propos affirmant que France 2 avait volontairement publié une fiction affirmant qu'il s'agissait de fait. (Affaire Al Dura)

Ce reportage, ou cette fiction est responsable de centaines de morts vu qu'elle a servit comme arme de guerre pour enflammer les populations  palestiniennes et les lancer dans la seconde intifada.

L'agence a fait appel, elle avait déposé des centaines de pages de faits, de preuves, et d'indices pour convaincre qu'elle n'avait diffamé personne mais dit la vérité

Le juge n'a pas lu le dossier, il s'est contenté de dire puisque les autorités israéliennes n'ont pas repris ces accusations, elles sont donc mensongères.

La Ména, agence de presse à l'origine des infos accusant France2 attend avec impatience qu'on la traîne en justice, et qu'enfin les juges examinent les pièces. Mais elle craint que les raisons politiques interdisent à la justice de le faire.

Comme je l'avais écrit il y a trois ans : La question ne sera pas posée. On est en plein déni de justice.

haut

Mercredi 1 novembre 2006
a

Expression-publique vient de réaliser une enquête :

  • 15 % des répondants pensent que l'homosexualité est une maladie
  • 21 % que les chômeurs ne cherchent pas vraiment du travail
  • 19 % que les juifs ont trop de pouvoir
  • 22 % qu'Israël est un état fasciste
  • 34 % que les musulmans sont violents
  • 36 % que l'Islam est une religion de haine

C'est une mauvaise nouvelle à défaut d'être une mauvaise surprise.

Nous avons bien confirmation que juifs et musulmans sont dans la même galère, et si nous ne faisons pas d'effort pour nous faire aimer ensemble, nous serons détestés ensemble, et notre sort sera commun si par malheur la majorité retrouvait un esprit de croisade contre l'islam.

haut

  Dimanche 26 octobre 2006
a
Contrairement aux décisions de l'ONU, l'aviation militaire d'Israël viole la souveraineté libanaise en pratiquant de nombreux vols de reconnaissance. Le premier ministre Fouad Siniora  a déposé plainte à l'ONU. Un incident a eu lieu entre les avions israéliens et les bateaux allemands, et le général français Pélégrini qui contrôle la Force de l'ONU à la frontière libano-israélienne a menacé Israël d'agir s'il continuait ses violations.

L'accord de cesser le feu prévoyait des obligations réciproques :

Israël devait évacuer tout le territoire libanais, ce qu'il a fait. Il devait cesser toute intervention au Liban, or l'aviation a continué à observer les frontières, et a procédé à une action dans la plaine de la Bekaa officiellement pour interompre une livraison d'arme au Hezbolah, officieusement dans une tentative échouée d'arrêter Nasrallah.

Le Liban devait déployer son armée le long de la frontière sud, ce qu'il est en train de faire, il devait désarmer le Hezbolla, ce qu'il refuse de faire, il devait libérer les soldats ôtages du Hezbollah ce qu'il n'a pas fait. Mais surtout, le gouvernement libanais refuse tout contact avec son voisin du sud, il se déclare en guerre et refuse la neutralité dans le conflit du Proche Orient. Or seule la neutralité lui permettrait de s'assurer la paix et la sécurité avec tous ses voisins.

L'ONU devait sécuriser les frontières. Il est impuissant face aux avions israéliens, et ne peut agir contre les miliciens du Hezbollah. Les responsables de la milice chiite ont déclaré qu'en cas d'action l'ONU serait considéré comme une force d'occupation. Et en Irak, on a vu ce que ce statut veut dire. (Elle devait «aider, sur sa demande, le Gouvernement libanais à sécuriser ses frontières et les autres points d'entrée de manière à empêcher l'entrée au Liban sans son consentement d'armes ou de matériel connexeOr à quoi sert l'ONU si le gouvernement libanais est complice ou otage du Hezbolah ? )

Le gouvernement libanais a interdit à la flotte allemande de l'ONU de se rapprocher de 10 miles des côtes, or il y a 5 miles entre les ports syriens et libanais les plus proches : L'ONU se voit interdire d'empêcher l'arrivée massive d'armes par la mer. Le Liban ne veut pas que l'ONU de se déployer dans la plaine de la Bekaa, fief du Hezbolla et frontière avec la Syrie.
     Conclusion : La force de l'ONU (FINUL) est inutile car le gouvernement libanais lui interdit de remplir sa principale mission : rétablir la souveraineté libanaise sur l'ensemble du territoire nationale en lui confiant le monopole de la force armée.

Dans de telles conditions, on comprend les vols de l'aviation israélienne, et si rien ne change, le Liban sera prochainement le terrain d'une nouvelle guerre, soit une guerre civile, soit une guerre étrangère. Pauvres libanais, tellement armés, et tellement désarmés devant le drame qui s'annonce  !

On a appris en décembre que la France comptait essayer ses propres drones pour surveiller la frontière. La réaction française, est peut-être un geste de mauvaise humeur d'un concurrent commercial !

haut

    Lundi 23 octobre 2006

a

  Une frange turbulente de l'islam met le feu aux poudres dès que l'islam est critiqué en occident  :
* Le pape a tenu des propos mal interprêtés, et des émeutes ont eu lieu un peu partout, et les dernières églises de Gaza ont été incendiées.
* Le professeur Redecker est obligé de se cacher pour avoir médit sur l'islam dans une critique parue dans le Figaro
* Un opéra de Mozart est déprogrammé, la mise en scène prévoyait de montrer sur un plateau des têtes divines comme Jupiter, Bouddah, Mahomed, ou Jésus

Les temps sont aux blasphèmes, et les musulmans n'ont pas le monopole des réactions violents : Les intégristes chrétiens ont mis le feu à des salles où on projetaient des films jugés par eux irrévérencieux pour le Christ.

Les sociétés musulmanes sont soumises à des dictatures, on ne peut pas manifester contre le pouvoir, aussi, les dirigeants les plus fragiles sont heureux de pousser leurs foules contre des valeurs des modèles avec lesquels ils ne peuvent pas rivaliser.

Les sociétés occidentales sont perplèxes, elles ne savent pas quoi penser de la menace islamique. La crainte des attentats, celle de perdre des marchés, celle de voir des désordres renaître dans les banlieues incitent les dirigeants à la plus extrême prudence.
haut

Mardi 3 octobre 2006 clap

J’ai passé Kippour à Issy les moulineaux, et nous avons eu la visite d’André Santini

Il avait sur sa tête une kippa sur laquelle était écrit : André Santini. Il est maire et député d'Issy les Moulineaux, de tendance Centriste, c'est un proche de Beyrou il est réputé pour son humour, on lui attribue la phrase suivante prononcée il y a bien longtemps : « Mgr Matagrin n'a rien compris, il a mis le préservatif à l'index !»

Il est venu faire une allocution dans la shule au premier étage, et dans la salle communautaire au sous sol (2 prestations).
Il nous a parlé de Naharya, et a rappelé qu'Issy les moulineaux était jumelée avec Naharya, et qu'il avait tenu à prouver qu'un jumelage c'était important. C'est plus difficile qu'avec des villes allemandes, Issy est jumelée aussi avec Weiden depuis 1954, avec eux il est facile de lever son verre en disant "Prosit". Mais avec Naharya, c'est une autre affaire.

Issy les moulineaux a accueilli 30 élèves Israëliens de la ville jumelle, des élèves d'un lycée technique dont trois libanais réfugiés en Israël. Les jeunes ont pu décompresser, et même faire un voyage en bateau mouche offert par un membre de la communauté propriétaire du bateau. La presse a été informée pour leur départ, car le maire souhaitait leur assurer calme et détente. A leurs arrivés ils étaient effectivement très stressés et traumatisés par leur séjour dans les "bunkers", ils ne parlaient que de la guerre, Santini nous a rappelé le nombre effarant de roquettes tombées sur Naharya. A leur départ, ils étaient plus rassurés et un élève lui a dit, "Je ne savais pas qu'il y avait tant de gens qui nous aimaient en France".

Santini a rappelé qu'il a été le seul maire de France à avoir fait un tel geste, avec l'aide de la communauté locale et de l'ambassade, et que ce n'était pas facile car tout le monde était en vacances.
Merci M Santini ! !
haut

 Lundi 11 septembre 2006
a

Le Mouvement contre le terrorisme commémore le 11 septembre (attentats contre les tours de New York)

  Un petit public venu à l'appel du Mouvement pour la Paix et contre le Terrorisme Des jeunes, des moins jeunes, auxquels s'était joint des touristes, dont beaucoup d'américains ont écouté les orateurs et les comédiens.

Présents à la atribune, un tout jeune représendant de l'ambassadeur des États Unis, seulement deux personalités politiques :

Corine Lepage et François Zimeray, ces deux personalités sont connues dans les milieux juifs François Zimeray a combattu pour que la communauté européene contrôle le contenu ethique des ouvrages scolaires palestiniens financés par l'Europe, et à cause de cela a perdu l'investiture socialiste donc son siège de député européen, b

et Corine Lepage était une des rare femme politique à être présent en avril 2002 à notre grande manifestation contre la montée de l'antisémitisme la veille de la défaite de Lionel Jospin.

Des comédiens ont cherché à nous faire participer au drame, en racontant des témoignages les uns plus émouvants que les autres.

J'ai été ému, et j'ai apprécié l'aspect humain des interventions, la lutte pour le respect de la vie de tous, et je n'ai pas entendu d'appel à la vengeance ou de soutien aux opérations militaires entrainées par le désastre du onze septembre.

haut

  Dimanche 28 Août 2006
a

Le président vénézuélien Hugo Chavez a appelé les citoyens de son pays à lancer une vaste campagne de collecte de dons en faveur des Libanais et des Palestiniens. ''Je demande à chacun de donner ce qu'il peut pour la reconstruction du Liban détruit par les mains fascistes et meurtrières d'Israël'', a-t-il déclaré.

Le Président Chavez s'est illustré par son soutien à l'Iran et auxrégimes islamistes. Chrétien militant,ses propos ambigüs sont souvent à la limite de l'antisémitisme., mais franchement anti américains. Le «Réseau Voltaire» l'admire.

Il serait bon, pour que puissions nous comprendre sur ce petit villageb qu'est devenu notre globe, que les mots aient le même sens pour tous. Les mains d'Israël serait fasciste, mais que veut dire Fasciste ? Existe-t-il une définition du fascisme montrant le caractère fasciste de l'Etat juif ?

  • Selon le site pluriel : « le fascisme nie l'individu qu'il noie dans la masse. Il se construit aussi sur le culte du chef, homme providentiel qui est sensé incarner la nation. Enfin, il légitime la violence d'état, considérant que la démocratie affaiblie l'état car elle donne la parole à tous, brisant l'ordre naturel des choses qui veut qu'il n'y a pas d'égalité et que certains être sont plus capables que d'autres.»
  •  Ou bien selon une lecture Marxiste  «Le fascisme écarte le suffrage universel, opprime la presse ouvrière et les organisations ouvrières
  • D'apres Herodote   Le régime fasciste est soumis à l'État, personnifié par la personne de Mussolini. Face à ce dernier, l'individu ne compte pas ; Il n'est rien. La propagande du régime encourage son culte. Les fonctionnaires soucieux de leur carrière s'inscrivent au Parti même s'ils n'en partagent pas la doctrine. Très vite, le Parti fasciste arrive à compter 3 millions de membres et, trop lourd, perd son efficacité. Sa Milice arrivera à compter 700.000 membres. Les travailleurs sont encadrés par les corporations professionnelles, les jeunes ne sont pas oubliés. Ils sont embrigadés dès l'âge de 4 ans, etc..

Le Hezbollah, avec sa milice, le culte voué à son chef, et l'embrigadement de la jeunesse est beaucoup plus proche du fascisme qu'Israël et de ses dirigeants sans cesse houspillés et contestés, mais Hugo Chavez, et ses peu recommandables amis ont probablement besoin de lunettes.

       Hugo Chavez est-il l'homme providentiel du Venézuella ? haut

a
Le 9 Août 2006a

Toujours la guerre

L'ONU cherche une solution, les français et les américains proposent un cesser le feu immédiat et le déploiement d'une force internationale d'interposition.

Les pays arabes exigent que la résolution demande lecoup boule retrait immédiat des soldats israéliens du sud Liban.

En attendant, les dégâts s'ajoutent au dégâts, les côtes libanaises sont poluées, des cuves de mazout éventrées déversent leur contenu dans la mer, les katioucha du Hezbolla dévastent la forêt de Galillée, il faudra des décénnies pour réparer les dégâts faits à la nature. Les populations déplacées au Liban et en Israël sont innombrables, des renforts israéliens ne cessent d'accourir au Liban, et on ne voit pas la fin du malheur.

La présentation des informations en France devient inquiétante, on oublie la volonté offensive du Hezbollah, à la radio on entend "Le gouvernement israélien s'est réuni ce matin à Tel Aviv", comme si les journalistes ignoraient que la capitale est Jérusalem. Le mythe tient lieu de réalité, l'image d'une responsabilité exclusive israélienne s'encre dans les esprits, .

On entend plus aucune voix libannaise pour s'opposer au Hezbollah. Ce dernier est probablement donné vainqueur, et les opposants commencent à avoir peur de parler, pour cela Fouad Signora, premier ministre a pleuré sur les malheurs de son pays devant un parterre de diplomates arabes, en Israël on lui dit qu'il ne suffit pas de pleurer, il faut agir pour que le malheure cesse.haut

barbelé

 Le premier août 2006

a

  La guerre au Liban n'en finit pas

D'intenses bombardements par l'artillerie et l'aviation israélienne font un nombre considérable de victimes civiles, le Hezbollah tire souvent depuis des zones habitées, et se protège derrière les résidents.. où les casques bleus. L'exhibition des victimes civiles, surtout des enfants est une arme pour obliger les israéliens à un cesser le feu sans condition, qui se traduirait par un retour à la situation avant l'intervention.

Le Hezbollah envoie des milliers de missiles contre Israël atteignant Affoulah et 'Haïfa obligeant les populations à fuir ou à se réfugier pendant des temps infinis dans les abris.

Cela semble souder les deux peuples, on entend de plus en plus de libannais solidaires du Hezbollah, y compris sur l'Orient le Jour, Fouad Siniora premier ministre libannais a fait part de "l’admiration" qu’il vouait à Hassan Nassrallah chef du 'Hezbollah. Pendant ce temps en Israël, les laïques de 'Haïfa comprennent mieux les religieux évacués du Goush Katif l'an passé.

Cette évolution rendra encore plus improbable des concessions que l'on sent indispensables pour aller vers la paix. A ce jour je ne suis toujours pas convaincu de l'intérêt de cette opération militaire, et je me désole devant les morts et les souffrances qu'elle entraîne. Israël n'aurait pas dû y aller seul, sans l'appui clair des dirigeants libannais, mais ces derniers tenaient-ils à leur indépendance ? ? les laïques, chrétiens, druzes ou sunnites rêvent-ils de vivre dans une république islamique chiite ? ?

haut

Mardi 25 juillet 2006

Au secours les stations d'essence disparaissent ! ! !

! ! !

En 20 ans, le nombre de stations service est passé de 40 000 à 13500, je reviens de vacances près de Royan, et partout, en ville comme au bord des routes les stations d'essence sont transformées en magasin, en ateliers, ou tout simplement abandonnées aux ronces. Pendant ce temps les agences immobilières dépassent les 90 000 !

En même temps, l'essence atteint des prix impressionnants, le gouversement baisse pourtant sa part, mais le prix est tel que ses recettes augmentent énormément. Le brut valait 13 $ le baril en 1978, il s'approche de 80 $ aujourd'hui.

La grande distribution s'accapare une part du marché croissante, tandis que les points de ravitaillements deviennent rare comme les beaux jours. Il n'y a plus de concurrence, il fait chaud, pas étonnant qu'on tombe en panne sèche.... cela tombe bien, on a plus de sous pour payer ! ! haut

23 juillet 2006
pleure

Le Hezbolah a franchit la ligne rouge par une action militaire audacieuse contre des soldats israéliens (Trois morts deux prisonniers). Israël riposte et déclanche une guerre pour sécuriser sa frontière.

Cette action a probablement été préparée longtemps à l'avance, y compris sur le plan diplomatique, car elle se mène avec l'accord tacite de la communauté internationale.

Si Israël atteint ses buts déclarés, le Liban sera enfin débarassé de la tutelle syrienne, et  sera enfin un pays comme les autres, avec une autorité unique sur la totalité de son territoire national. Sinon, le chaos continuera.

En attendant, Israël détruit systématiquement les infrastructures du Hezbolah, et par la même occasion du Liban qui mettra très longtemps à s'en remettre. Les victimes se comptent par centaines. Le Liban risque d'être détruit avant le Hezbolah, qui continue à canarder le Nord d'Israël en faisant lui aussi des victimes.

Les personnes déplacées se comptent en centaines de milliers, des foules partent en exil. Les malheurs de la guerre qui affligent une fois de plus le Liban me fendent le coeur et me désespèrent. N'y avait-il pas d'autres moyens pour guerrir ce pays si beau et si malade sans le saigner  ?           Que vive le Liban ! ! !

haut

 Le 14 juillet 2006

      

Chirac plus offensif que jamais ! !

(Le Figaro du 14/6/2006 «La Une»)

haut

  Dimanche 25 juin 2006 Arc en ciel
On passe à l'Orange....

France Télécom change de sigle, et s'apelle désormais Orange, la nouvelle adresse de Mivy est donc http//perso.orange.fr/mivy/ ... mais l'entreprise n'est pas la seule.

La mode est à l'orange, et pas seulement pour les fringues.

Les contestations fuient le rouge trop sanguinolant, et trop marqué d'histoires tragiques, les Oranges ont fait la Révolution en Ukraine. On npdles voit au Liban : ce sont les partisans du Général Aoun, les canadiens du NPD , des israéliens refusent l'évacuation de Gaza ,mais c'est aussi le Tahoera’a huiraatirai qui, comme chacun le sait est le
parti qui monte à Tahiti.

Même le parti communiste, au moins pour une de ses sections vire lui aussi à l'orange :

 Comment expliquer cette évolution ?

haut

Dimanche 18 juin 2006

L'arche est parue, et la communauté juive se regarde le nombril.

L'arche, le mensuel du judaïsme français

L'Arche est le mensuel du Fonds Social Juif Unifié, d'une qualité et d'une richesse exceptionnelle, ce mensuel auquel je suis abonné est une référence, il parle des grandes préoccupations de notre communauté, et développe de grandes pages historiques ou culturelles.

L'Arche est en train de mettre au point un site internet qui promet, mais dépêchez vous de l'ouvrir, car vous verrez une vrai maquette avec textes en latin de cuisine...  (cachère bien sûr ! )

L'Arche n'a pas parlé des lois sur l'immigration, comme d'ailleurs tous les autres journaux juifs. Pourtant, ces mesures nous interpellent à plus d'un titre :
- Nous ou nos ancêtres avons l'habitude d'être des clandestins chaque fois que nous devons fuir des persécutions. Nous pourrions un jour le redevenir.
- L'arrivée massive de clandestins, souvent musulmans, nous fait craindre une islamisation de la France dont nous avons tout à craindre.

Le siège de l'Arche est rue Broca, au Centre Rachi, centre culturel transformé en véritable blockhaus par les responsables de la sécurité, permettez moi de voir une relation entre l'enfermement physique sécuritaire, et l'enfermement psychologique qui empèche notre communauté d'apporter une vision Juive aux problèmes du monde. Nous nous enfermons dans nos propres problèmes. haut

  Dimanche 11 juin 2006

   Nouveau crime israélien à Gaza : publié le samedi 10 juin 2006 par France Palestine  (BBC)    Les autorités israéliennes ont fait bombarder une plage à Gaza, 10 civils ont été assassinés, dont des enfants.

Mais la réalité diverge de ces propos enflammés. Le contexte est tendu. Des nationalistes palestiniens provoquent systématiquement leurs voisins en envoyant régulièrement des fusées Qasam sur des villages israéliens. (Ce sont des civils qui sont visés) .  L'artillerie  d'Israël réagit en pilonnant les zones de lancement, en même temps que l'aviation cherche à tuer directement les combattants palestiniens ou leurs chefs.

Selon les premier éléments donnés par le Colonel Kokhavi, l'explosion sur la place peut s'expliquer :
- Soit un obus. Pour l’instant, nous savons, avec certitude, que 5 des six obus tirés dans cette zone sont tombés là où nous le voulions. C’est pourquoi il est si important pour nous de connaître l’endroit et l’heure [de la tragédie de la plage de Gaza].
- Soit un obus tombé là depuis longtemps, trouvé et manipulé par imprudence.
- La possibilité accessoire, repose sur quelques témoignages, une fusée Qassam aurait été tirée à ce moment-là et serait tombée à cet endroit.

Or les palestiniens ont refusé une enquête commune aboutissant à un consensus non conflictuel. Ils ont accepté que des blessés soient soignés dans des hôpitaux israéliens après des premiers soins sur place.

Huit jours plus tard, l'armée israélienne affirme son innocence. Les photos aériennes de l'impact montrent une explosion venue du sol, et les restes de débrits non enlevés par les médecins arabes montrent que la bombe ne fesait pas partie des obus tirés au moment du drame (structure métalique différente). Sa conclusion est sans appel, il s'agit soit d'une mine posée par le Hamas pour protéger la plage d'une incursion israélienne, soit d'un objet  resté là depuis longtemps et manipulé par imprudence.

Les arabes refusent de croire en la version de l'armée israélienne et demandent une enquête internationale. Or Israël qui demandait une enquête israélo-palestinienne, refuse une internationalisation de l'affaire, car d'une part, il se méfie des préjugés et de l'autre, cela donnerait un échos à une affaire peu reluisante qu'on préfère voir étouffer par les bravos de la coupe du monde de foot.

International solidarity movement

L'affaire Al Dura a laissé des marques, et les médias ne se sont pas focalisés sur l'affaire qui est restée confidentielle. Deux jours plus tard, au cours d'une «éliminination ciblée», un tir de trop a tué plusieurs civils (sauveteurs et enfants) palestiniens, bavure dont on a pour ainsi dire pas parlé. Pourquoi ? le drame de la plage permet d'illustrer le caractère supposé inhumain des sionistes, montrés comme des vampires buveurs de sang dans la presse islamique. La vraie bavure suivante était moins exemplaire.

La machine à propagande n'a pas marché, nous ne sommes plus en 2002, et le Hamas a du mal a passé pour une victime innocente. 
Reste que les élimininations de combattants ne peuvent qu'entraîner des bavures et des morts de civils innocents. Il est peu probable que ce soit un moyen efficace pour gagner l'essentiel, c'est à dire la paix.

haut

Mercredi 7 juin
Les propos du Rabbin Serfaty en mars parlant de l'antisémitisme latent des musulmans ont semé le troube. L'imam de Besançon a refusé de recevoir la cavane l'amitié judéo-musulmane pensant qu'elle était inutile, car il n'existerait pas d'antisémitisme musulman.

Le Rabbin Sarfaty a publié une mise au point assurant que "ces propos ont été extraits de leur contexte" et qu'ils visaient "les musulmans radicaux et non l'islam" à savoir, selon lui, "ceux qui ont applaudi et soutenu les partisans de Mohamed Latreche, Tariq Ramadan et Dieudonné". Ce qui n'a pas calmé les esprits, car Tariq Ramadan n'est pas considéré comme antisémite par la plupart des musulmans.

L'Imam de Besançon ne voit pas d'antisémitisme en Islam. Il vient directement d'Algérie, où tous les juifs ont été chassés, preuve probablement de tolérance.

J'ai reçu un courrier, d'une lectrice, qui m'écrit : « Je suis allée lire cet article il est truffé d'erreurs ou plutôt de mensonges. Je fais parti de l'AJMF à Besançon, et j'étais là avec mes amis de l'AJMF Besançon pour accueillir la caravane et le Rabbin Serfati. Nous avons été accueilli fort aimablement par le nouvel Imam dont il est question. Il nous a ouvert les portes de la Mosquée (y compris à nous les femmes juives) et il y en a une preuve puisque FR3 nous y a filmé. Nous y avons partagé le déjeuner. Je m'arrêterai là quant à la description de cette journée d'échanges et d'amitié. »

Un visiteur entrant dans une synagogue et interrogeant les fidèles au hasard entendrait aussi beaucoup de propos à la limite du racisme.  Je ne serais pas choqué d'entendre un responsable musulman l'affirmer.

Agir sur les deux communautés est donc plus urgent que jamais.haut

 Mercredi 24 mai

     Vive la musique

La musique et le chant au delà des mots permet de communiquer et d'échanger des émotions, c'est un outil entre les mains de ceux qui cherchent le dialogue.

  

Une dizaine de chorales à la gloire du chant hébraïque, les maitres de chant, pas plus que les chanteurs ne sont nécessairement d'origine ou de religion juive, mais certains tiennent à montrer l'universalité de notre culture, et à ouvrir la porte à ceux qui souhaitent nous aider à en faire profiter le plus grand nombre. C'est Renanim ...

 Le Bnei-Brith, SOS racisme, le CRAN etc... avaient réuni à l'Hotel de Ville pour un concert gratuit toute une pléïade d'artistes, venus chanter la tolérance .

    Parmi elles, on a vu des représentants d'associations et des artistes berbères, noirs ,juifs, latinos, et même «Gaulois». Le public était encore plus bigaré, j'ai remarqué des asiatiques.. il manquait les arabes mais cela viendra, on ne voyait pas dans la foules ni femme voilée, ni kippa ni autre signe religieux, est-ce le hasard ? haut

Mercredi 16 mai 2006

Les positions de Sheikh Yûsuf Al Qadarâwi peuvent ne pas plaire à tout le monde

      Je viens de remettre la main par hasard sur une fatwa de Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî, sur Jérusalem, décisionnaire et maître à penser, c'est auprès de lui de Nicolas Sarkozy était allé cherché une décision islamique pour désamorcer la polémique sur le voile, je vous laisse cet extrait sans commentaire, sachant que vous saurez les trouver tout seuls ! !  !   Vous remarquerez avec quelle subtilité, l'auteur très tolérant signale qu'il serait légitime d'interdire aux juifs l'accès à leur capitale, on peut se demander quelle paix est négociable avec les représentants de cet islam là.

Islamophile    la doctrine

  Le devoir sacré de défendre Jérusalem Le vendredi 14 mars 2003.
Question : Que la paix soit sur vous. Quelle est la position légale de l’Islam concernant l’abandon de Jérusalem avec tous ses lieux saints islamiques et chrétiens ?
Les Arabes et les Musulmans du monde entier fermeraient-ils les yeux si un tel crime voyait le jour ?

Réponse de Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî : Nul Musulman, qu’il soit gouvernant ou gouverné, n’est autorisé à abandonner un quelconque territoire musulman. Les terres du monde musulman ne sont la propriété d’aucun président, prince, ministre ou groupe d’individus. Nul ne peut les abandonner et ce, quelles que soient les circonstances.

 Jérusalem n’est pas la propriété des seuls Palestiniens : elle appartient à tous les Musulmans, qu’ils soient Arabes ou non. C’est aussi une ville pour tous les Arabes, qu’ils soient Musulmans ou Chrétiens. Cela incombe donc aux Musulmans d’endosser la responsabilité de défendre Jérusalem et la Mosquée Al-Aqsâ.

  Jérusalem est une partie inestimable de la Terre d’Islam. Pendant plus de 14 siècles, les Musulmans ont vécu sur cette terre. Ils ne l’ont pas usurpé aux Juifs qui avaient déjà cessé de vivre là-bas des centaines d’années auparavant. Le plus long règne des Juifs en Palestine a duré pendant plusieurs centaines d’années seulement, tandis que les Arabes et les autres y ont vécu pendant des milliers d’années. Le patriarche chrétien de Jérusalem l’a remis à `Umar Ibn Al-Khattâb. Parmi les conditions du pacte de `Umar il y avait celle qu’aucun Juif ne réside dans la ville.

  La souveraineté de Jérusalem, en particulier celle de Jérusalem-Est, doit être musulmane, arabe et palestinienne. Cela n’empêche pas les Juifs ou les Chrétiens d’observer leurs rituels religieux avec la liberté totale et la tolérance pour lesquelles l’Islam est connu depuis de longs siècles. (sic)haut

  Jeudi 11 mai 2006
Le gouvernement travail sur une nouvelle loi sur l'immigration se caractèrisant par la volonté de promouvoir une immigration choisie, le regroupement familial deviendra plus difficile, Pour lutter contre l'immigration clandestine, le texte abroge la régularisation de plein droit des clandestins de plus de 10 ans pour y substituer une régularisation au cas par cas par les préfets, qui demanderont l'avis des maires.

 

  ce durcicement est commun à tous les pays riches, aux USA en même temps d'immenses manifestations de "Latinos" s'élèvent contre les nouvelles règles d'immigration.

En France, le projet tendant à capter les talents est perçu comme un pillage du tiers monde, alors que les plus démunis, victimes des guerres tribales, sans avenir, traversent des océans sur des radeaux de fortunes, et meurent en mer par milliers. Le droit d'asile n'est plus qu'un mythe accordé au compte goutte à des personalités de talent.  (Dessin de Charlie Hebdo)

En cas de vol, la prescription est de 30 ans, en cas de meurtre elle est de ving ans, mais pour un immigré clandestin, il n'y aura plus de limite. Le crime de vouloir vivre ne sera jamais pardonné.

La raison de tout cela est la guerre des civilisations qui s'avance, la crainte d'une invasion de l'islam, et un refus du métissage de la république qui est de plus en plus sensible. Les indigènes de la République, les émeutiers des banlieues ont leur part de responsabilité dans ce rejet.haut

 Dimanche 30 avril 2005
Joe Van Holsbeeck, 17 ans est poignardé le 19 avril à la gare de Bruxelles par des jeunes au type maghrébins (d'après les caméras de surveillance)qui voulaient lui voler son balladeur MP3.

Une très grande émotion a secoué la Belgique, 80 000 personnes ont défilé silencieusement à la demande express de a famille qui voulait éviter toute récupération politique ou raciste de l'affaire.

Ce drame fait que 70 % des répondants à un sondage en Belgique sont favorables à la peine de mort. On parle de racisme anti-belge. Toute la presse marche sur des oeufs, et la colère monte contre les immigrés accusés d'être responsables de l'insécurité. (Ci contre portrait robot du présumé coupable)

Quelque jours plus tard, on annonce que le coupable et son complice sont arrêtés, il s'agit de... polonais !  dès lors, la presse se désintéresse de l'affaire.

Le 26 avril, on apprend que l'assassin est un gitan, en situation irrégulière en Pologne, alors les gens sont rassurés, ils tiennent un coupable présentable, la presse pourra continuer à parler du drame.

On a parlé de Joe en Belgique, d'Ilan en France, par ce que les coupables, comme les victimes étaient celles que le public attendait pour justifier son aversion croissante envers les immigrés «bronsés».
      Le racisme et le xénophobisme se portent bien, et pour lutter contre, il nous faut des immigrés exemplaires.  
haut

 
Vendredi
20 avril 2006
 Quatre églises sont attaquées simultanément en Égypte par un islamiste

 Le Président Moubarak accuse un déséquilibré qui aurait mis le feu à quatre églises aux quatre coins de la ville en même temps.

  La presse Égyptienne minimise ou parle de complot américano-sioniste pour salir l'image de l'Egypte.

 Pourtant, l'islam demande d'être bienveillant envers les coptes : «La Mère des Croyants Umm Salamah - que Dieu l’agrée - rapporte que le Messager de Dieu - paix et bénédictions sur lui - recommanda avant de mourir : "Je vous recommande par Allâh les Coptes d’Égypte. Vous les vaincrez et ils seront pour vous un appui matériel et un renfort dans le chemin d’Râla" (cité par Al-Haythamî dans Majma` Az-Zawâ’id, volume 10, p. 62 ; il dit : rapporté par At-Tabarânî, ses narrateurs sont ceux du Sahîh)

  Pour la réalité des faits, je vous renvoie au communiqué de l'association, à la crititque du Monde, et au compte rendu de la manifesation à laquelle j'ai participé (cliquez sur la bille)
Une manifestation de soutien est organisée samedi 29 Avril à 15 h 30 au Trocadéro, Mivy vous invite à y participerhaut


Lundi 3 avril
2005
Le Contrat Premier embauche destiné à lutter contre le chômage des jeunes de moins de 26 ans, doit lever les verrous à l' embauche et fluidifier le marché du travail. Deux points font polémiques : la possibilité de licencier sans préavis pendant les deux premières années, et la faculté dans ce cas de licencier sans avoir à en justifier les motifs.  Le gouvernement a fini par abandonner son projet.

Les étudiants sont en première ligne, les deux derniers points ont provoqué une véritable révolte chez les jeunes, les manifestants se comptent par millions, ce qui fait dire qu'en France les réformes sont impossibles.

Sselon son habitude, Jacques Chirac cherche à calmer le jeux sans se déjuger, il promulgue la loi, et demande aux députés UMP de la dénaturer en lui retirant ou en atténuant fortement les deux points les plus contestés.

Les français voulaient-ils cette politique ? s'il's ne sont pas d'accord avec la libéralisation du marché du travail et la mise en pièce progressive du droit du travail, pourquoi ont-ils voté pour des partis favorables à toutes les dérégulation ?

L'opposition de gauche se montre très décevante, sans projets, ils suivent les jeunes, et cherchent à les séduire. Or, le rôle des adultes n'est pas de suivre, mais d'

En conclusion, aux prochaine élections, on reprendra les mêmes, (Peut-être M Sarkozy réussira-t-il à évincer M de Villepin), ils réformeront dans le sens où les français ne veulent pas aller, les français manifesteront, et on dira qu'ils sont opposés à tout changements, les français sont tout à fait prévisibles ! ! ! . haut

Jeudi 16 mars 2006
L'armée israélienne vient de prendre d'assaut la prison de Jéricho, et de s'emparer de Ahmed Saadat et Fouad Shoubaki considérés comme responsable de l'assassinat de Rehavam Zeevi en 2001.

Lehavam Zeevi (1926-2001) était, lors de son assassinat ministre du tourisme dans le gouvernement Netanyahu, très à droite, fondateur du parti "Moledeth", il était non seulement opposé à la création d'un état état palestinien, mais partisan d'un transfert des populations arabes de Palestine vers les états voisins. (Voir sur Mivy article sur le Plan Elon)

Ses positions en faisaient un ennemi des palestiniens. Son assassinat est un acte de guerre, comme les «éliminations» de nationalistes arabes commis par l'armée d'Israël. On tue ses ennemis, et ces derniers vous rendent la pareille. Les militaires de la Grande Guerre étaient-ils donc tous des assassins ?   (Ces tueries n'ont rien à voir avec les atrocités contre des civils revendiquées par les islamistes en Israël ou en Algérie.) La guerre est criminelle par nature, elle transforme les soldats en tueurs.

Les deux «assassins» récupérés sont avant tout des hommes politiques, le chef d'un parti de gauche (FPLP) qui milite pour un état laïque et unique israélo-palestinien et qui accepte le passage par deux états indépendants en attendant que les passions s'apaisent, et un financier discret, et probablement aussi efficace que secret. Israël avaient obtenu leur incarcération en échange de la liberté...d'Arafat en 2002, ils étaient sous surveillance anglo américaine et incarcérés à Jéricho.

Le Hamas s'était engagé à libérer les deux hommes, au mépris des accords passé  avec Israël, s'il était élu. Il s'apprêtait a ternir ses promesses, et on ne voit pas comment les anglo-saxons, garants de l'accord, ou Abou Mazen auraient pu s'y opposer. (Que c'est dur de conclure un accord international, s'il est remis en cause à chaque alternance ! )

Israël a pris les devant, un commando militaire a défoncé la prison, et à notamment capturé les deux hommes. Cette action montre bien qu'Israël fait toujours la loi en Palestine. Pour favoriser cette action les observateurs américano-anglais étaient partis dès le matin jugeant leur sécurité menacée. Ils laissaient ainsi libre champ aux soldats de Tsahal. (Cette fuit me rappel, les casques bleus à Gaza en 1967. Leur retrait à la demande de l'Egypte, devait favoriser l'attaque arabe prévue par Nasser. L'ONU a facilité l'aventure militaire. )

Cette action est quasiment unanimement saluée en Israël, Ehud Olmert chausse les bottes de Sharon et montre sa force, ce qui rassure ses électeurs vu que les sondages lui attribuent cinq sièges supplémentaires grâce à ce coup d'éclat pour les élections qui s'annoncent dans trois semaines. (Après le scrutin, la hache de guerre sera à nouveau déterrée avec la droite, car Olmert prévoit d'autres évacuations d'implantations.) Même Amir Peretz, candidat travailliste se félicite de l'opération, il veut se montrer «solidaire de la lutte contre le terrorisme». Personne ne semble chercher de partenaire palestinien. Israël agit seul, comme si tout dépendait de lui, et de lui seul.

Côté Palestinien, cette initiative est vécue comme une humiliation de plus, une preuve d'impuissance qui se traduit par des troubles incontrôlés notammentà Gaza :  Incendie des symboles anglo-saxons, le centres humanitaires, enlèvements d'étrangers rapidement relâchés, l'expulsion de tous les occidentaux etc...  Les humanitaires et les journalistes ne sont plus protégés.
En conséquence, la presse arabe, et la bienfaisance islamique auront le monopole de l'information et de l'aide aux palestiniens. La tyrannie islamiste est en marche.

haut

dimanche l0 mars 2006
La Vallée aux loups, Depuis le 3 février 2006, le film turc Kurtlar Vadisi-Irak (La vallée des loups-Irak) bat tous les records d’affluence dans les salles obscures de Turquie. Doté du plus gros budget de l’histoire du cinéma turc, il dénonce la "collusion judéo-israélo-américaine", l’administration kurde d’Irak ou les exactions dans la prison d’Abou Ghraib avec une outrance digne d’un Rambo.

On est bien dans la lignée de l'évolution anti-américaine, et anti-israélienne, les deux tendances sont paralèles qui se développent partout dans le monde islamique. Il montre aussi l'évolution de la droite Turque qui abandonne ses sentiments pro-occidentaux.

On y voit des troupes américaines commettre des actes de maltraitance sur des civils lors de patrouilles de routine, déclenchant un massacre lors d'une cérémonie de mariage, pratiquant des exécutions sommaires d'Irakiens et faisant exploser un minaret.

Cl est également question d'un trafic supposé d'organes prélevés sur des prisonniers de la prison Abou Ghraib sous la supervision d'un médecin juif et pour des riches patients de New York, Londres ou Tel Aviv.Le film s'inscrit dans une série d'autres manifestations montrant l'évolution de l'opinion turque qui n'est pas rassurante.

Peut-on parler d'une idéologie islamo-nazie se développant en Turquie ?  si oui, ne faut-il pas mettre en quarantaine le malade avant de l'admettre dans la communauté européene ?

Le film qui n'a pas obtenu de visas est autorisé en France et interdit aux moins de seize ans.

haut

Mardi 7 mars 2006
 Wafa Sultan, psychologue d'origine syrienne, vivant aux États Unis a été interrogée sur Al Jezira, et ses propos pour la liberté, contre l'antisémitisme ont fait des vagues.

 Pour la première fois je vois en ligne un véritable débat au sein de la communauté arabo-bèrbère de France. Ce film publié par Memri est un montage. L'émission était un débat contradictoire, et Wafa aurait été mise en difficulté par son interlocuteur (un journalise algérien). Les scènes "hard" n'ont pas été incluses dans le film.

 Pour Meijiss, on peut résumer les intervention par cette phrase :   «Concernant cette prostituée idéologique, je peux vous assurer que le frère algérien qui se trouvait face à elle dans une emission sur aldjazira l'a plus que humilié, elle était comme une m..... à la fin de l'emission, elle était bonne qu'à crier et tout mélanger.  Aucun argument solide. » 

 Sur le forum de Beur FM on est moins unanime, et on peut lire :     « Heureusement qu'il ya Les Salman Rushdi, Ayaan Hirsi, Wafa Sultan etc... pour denoncer la terreur des islamistes sinon les pays muslumans seraient de vastes prisons en huit clos où tout va bien merci hamdoullah ! Je préfère les lire eux plutot que de lire la litterature nauseabonde des illuminés qui se croient investis de la mission de representer dieu sur terre.haut

 
Dimanche 25 février 2006

 

Un jeune marchand de téléphone portable, Ilan Halimi, a été retrouvé mourrant près d'une voie ferrée. Victime d'un gang qui exigeaient une rançon, il a été torturé à mort pendant trois semaine. Des indices concordants montrent qu'il s'agit aussi d'une agression antisémite.

 Une fois de plus, la classe politique s'est mobilisée, du président de la République aux ministres et aux opposants qui se sont rendus en masse à la Synagogue de la Victoire, et à la grande manifestation qui vient de se terminer

 Il y a eu consensus pour dénoncer le crime, si bien qu'à la manifestion se sont invités des organisations dont la présence a pu surprendre : Le Front National, le Mouvement pour la France, le MRAP, le Parti Communiste toutes ces organisations ne s'aiment pas, et sont en délicatesse avec la communauté juive. Philippe de Villiers a été exclu de la manifestation par le service d'ordre, qui ne supporte pas ce soutien venu de l'extrême droite.

 La police annonce 33000 manifestants et les organisateurs 200 000, ce qui laisse à supposer une volonté politique de minorer l'ampleur du mouvement.

 L'enquête, déterminera les responsabilités des voyous, une vingtaine ont déjà été arrêtés, leur chef, Youssouf Fofana, est délinquant multiréciviste, français d'origine ivoirienne et de confession musulmane. Réfugié en Côte d'Ivoire il a été remis à la police française. (Illustration : Charlie Hebdo, allusion à la politique d'immigration de Sarkozy). La bande est multi-ethnique. Le débat fait rage pour savoir s'il s'agit d'un crime crapuleux ou antisémite... comme si l'un empêchait l'autre, comme si les antisémites étaient des gens de bien ! ! ! !

 Plutôt que défiler ou se précipiter à la synagogue, Mivy préférerait que les hommes politiques haussent le ton auprès de ceux qui diffusent l'antisémitisme, qui inculquent la haine dans les ouvrages scolaires de leurs enfants, et sur les ondes des radios et TV qui innondent nos banlieues. La mondialisation doit aussi concerner les valeurs morales, et les dictatures arabes sont terriblement racistes. haut

21 février 2006

    

     

 Une procédure baclée et une file interminable d'accusés se trouvent en prison pour pédophilie, accusés sans preuve par une famille pédophile. Le scandale des innocents d'Outreau met en cause le fonctionnement de la justice.

 L'affaire a mis en lumière l'erreur basée sur des préjugés: La vérité ne sort pas nécessairement de la bouche d'un enfant.

 Le nombreux films dont «Les risques du métier» ont déjà montré comme il était facile de démolire des gens en les accusant sans preuve de crime sexuels. L'opinion, toujours salasse aime les détails scabreux, et l'acquitement faute de preuve est difficile pour un juge qui a des soupçons.

 Le juge d'instruction chargé du dossier est un jeune homme, sans expérience, il a été livré en pature aux parlementaires au cours d'une séance publique de lynchage médiatique, en ajoutant de l'injustice à l'injustice.

haut

Lundi 6 février 2005

En septembre le journal Jyllands Posten organisait un concours de caricatures sur le thème de Mahomed, cinq mois plus tard le monde islamique est en émoi, et ses extrémistes brûlent les ambassades.

Les blasphèmes m'ont toujours indisposé. Je me suis senti solidaire des chrétiens lors qu'on a présenté le Christ sous la forme d'une femme nue, je n' accepte pas les insulte contre le judaïsme qu'on voit fleurir dans le monde arabe, et je comprend l'agassement des musulmans.

Quatre mois entre la publication et les émeutes, tout laisse à penser que la publication est un prétexte pour une action prévue et organisée.

Reste à savoir qui est derrière, et pourquoi. Cette manipulation est dangereuse, car elle prend la forme d'un chantage, et tend à priver la presse de sa liberté d'expression. Nous avions déjà vu un journaliste s' excuser d'avoir dit la vérité en Palestine.

Jamais autant qu 'aujourd'hui nous nous rendons compte combien la presse est liée au politique, en Angleterre, pays si fier de sa liberté personne n'a eu le courage de publier ces dessins. Churchill aurait-il autorisé les caricatures d'Hitler ?

Signez la pétition plus haut, et lisez (en anglais) les commentaires des signataires, ils sont parfois inquiétant. On sent la présence de racistes, dont de nombreux flamands, qui rêvent d'en découdre, je n' ai rien à voir avec eux. Mivy est solidaire des danois, de la Liberté, et de tous les musulmans qui s' opposent au fanatisme.

haut

Dimanche 29 janvier 2006

Triomphe du Hamas aux élections législative Palestiniennes

C'est à priori une très mauvaise nouvelle, le Hamas est une organisation ayant pour but la disparition de l'État d'Israël, la création d'un État musulman sur toute la Palestine avec le Coran comme constitution, et comme moyen la violence et le Djihad.

Toutefois ce succès a mérite de clarifier les cartes. Le Fatah était corrompu, et hypocrite. Il finançait les crimes qu'il condamnait. (Les martyres d'Al Aqsa faisait partie du Fatah) . Maintenant, le monde comprendra la légitime méfiance d'Israël.

Le triomphe du Hamas est dû à son programme social, en donnant à manger aux plus pauvres, il s'en est fait des amis, sa générosité était facile, il recevait des fonds très importants d'Arabie, et n'avait pas de responsabilités économiques ni politiques.

Aujourd'hui, il devra gérer, et s'il ne change pas de ligne, il ne le pourra pas, il sera discrédité à son tour, à moins que de son rang sorte un ambitieux qui imposera une politique réaliste. N'oublions que l'indépendance de l'Algérie a été accordée par De Gaulle qui était réputé y être hostile, de même, c'est Sharon qui a évacué Gaza. Alors, attendons un peu pour voir comment les choses vont décanter.

Une bonne nouvelle, maintenant, quand nous dirons que l'Autorité PAlestinienne était trop corrompue pour travailler dans l'intéret de son peuple, peut-être qu'on nous croira ! ! haut

Mardi 23 janvier 2006

L'Allemagne s'oppose à la proposition française de baisser le taux de TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) de 19,5 à 5 % pour la restauration.

Le Président Chirac avait promis cette baisse aux restaurateurs avant son élection, sans préciser que la décision ne dépendait pas de lui. La Commission Européenne semble souveraine en matière de TVA.

La règlementation actuelle favorise la «malbouffe», les collations à emporter ne sont taxées qu'à 5,5 %, alors qu'un repas assis l'est à 19,5 %. Or on emporte des sandwichs et des aliments généralement riches en sucres et en graisses (Mac Do, Fella fell, paninis etc... ) et jamais de légumes ni de repas équilibré.

La restauration à emporter est traditionnelle en Europe du Nord, où on ignore les repas de midi en famille. La taxation en la favorisant tend à harmoniser les modes de vie en Europe.

On peut facilement comprendre que l'Allemagne souhaite avoir un budget équilibré, et ne désire pas baisser ses recettes fiscales, et on ne voit pas pourquoi la France lui imposerait des efforts là où elle ne désire pas en faire. On ne comprend pas pourquoi nos partenaires nous imposeraient de continuer à défavoriser nos brasseries et restaurants.

L'Europe est en crise, crise de confiance, car elle se mèle de chose qui ne la regarde pas. Elle a raison d'imposer aux différents pays un équilibre budgétaire, et de chercher à harmoniser les fiscalité pour tout ce qui peut toucher aux échanges inter européens, mais on exporte pas de repas en Allemagne ! ! !  les taxes sur la restauration devraient être de compétence exclusivement nationale. C'est ce type de règlementation sans dicernement qui ont fait le "Non" français et hollandais. Les vrais europhiles demandent de la souplesse et de l'intelligence.

haut
 

Mercredi 18 janvier 2006

 

Le centre Wiesenthal accuse Hugo Chavez d'antisémitisme Cette accusation a été reprise par Les journaux Monde et Libération. (09/01/06)

Les relations entre les "rouges", les "verts" et les "bruns" continuent à alimenter la polémique...  Les anti impérialistes sont naturellement liés aux anti occidentaux, qui eux même sont souvent proches de l'islam radical. Les nazis antisémites et anti démocrates ont les mêmes ennemis que les arabes et les révolutionaires. Les amis de mes ennemis sont mes ennemis . Qu'en est-il du Président Hugo Chavez ?  

 

  

Mercredi 11 janvier 2006

 Ariel Sharon victime d'une série d'accidents cérébraux vasculaires est dans le coma à l'hôpital Hadassa de Jérusalem

Le parti Kadima qu'il a fondé il y a moins d'un mois continue sans lui, et reste le favori pour les prochaines élections. Ce n'était donc pas la personne du premier ministre qui plaisait aux israéliens mais les idées qu'il défendait.

Son successeur annonce la poursuite de sa politique, tracer avec ou sans accord des palestiniens une frontière telle qu'un maximum d'arabes se trouvent en dehors, et un maximum d'Israëliens en dedans. Cela suppose un état palestinien, et l'abandon d'une partie de Jérusalem.

Sur Meijiss on se lamente, Arafat passe pour un terroriste, et Sharon pour un homme de paix... La mouche l'avait bien piqué ! !   

haut

 Le 9 janvier 2006

  Proche Orient Info reparaît !  

Sa disparition due a des problèmes financiers m'avait profondément affligé, le journal a lancé une souscription en ligne afin d'obtenir 3000 promesses d'abonnement (100 € par an).  Les gens ont promis, la plupart (mais pas tous) ont tenu leurs engagements.

Le prix est élevé par rapport à la presse écrite car les coûts sont moins élevés. J'ai souscris comme je cotise aux oeuvres philantropiques qu'il me semble indispensable de soutenir. Mais en cotisant, j'ai joint l'utile à l'agréable

Il reste à souhaiter bonne chance au journal, et à espérer que son succès lui permettra de baisser son tarif d'abonnement !

haut

  Dimanche 8 janvier 2006
  Lors de ses veuxà la presse ce mercredi, Jacques Chirac a proposé d'élargir l'assiette des cotisations patronales à la valeur ajoutée pour financer la protection sociale.

"Il faut maintenant aller vers une assiette de cotisations patronales qui ne prenne pas seulement en compte les salaires mais l'ensemble de la valeur ajoutée", a déclaré le président de la République. Lors de ses veux aux Français, samedi, Jacques Chirac avait annoncé son intention de mettre en chantier une réforme du financement de la protection sociale.

Le plus surprenant, c'est que cette mesure de bon sens n'a pas été prise par la gauche lorsqu'elle était au pouvoir. Elle faisait parti du programme socialiste, qui n'est pas content de voir qu'aujourd'hui e Chirac lui vole ses idées, lui même les avaient empruntées aux syndicats (CGT, CFDT, confédération paysanne) . Tandis que le MEDEF s'y est toujours opposé.

Jacques Chirac enfourche le combat de la CGT, de la CFDT, et part en guerre contre le MEDEF....  On voit bienque les élections approchent. Après, avoir frayé avec le diable, il retournera chez les siens, la routine, en sorte, à moins bien sûr que sa santé ne l'oblige à rester à la maison   !   !  

Voir l'article sur le sujet sur Mivy !

 

haut

  historique : journal 2003,2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012